The Mighty Blog

Mais pourquoi je ne suis pas allé à la Comic'Gone ?!

Cet article aurait dû être publié la semaine dernière, soit une semaine après la Comic'Gone qui s'était déroulée les 13 et 14 juin à Lyon dans le cadre du Lyon BD Festival. Malheureusement, je n'ai pas pu y aller et en voyant les nombreux retours et réactions des visiteurs, des blogueurs et des invités, je le regrette amèrement.

Non ! Ne me fouettez pas ! Je sais j'ai un peu honte d'avoir préféré un autre festival plus proche de chez moi que la Comic'Gone qui est organisée par des mecs adorables - oui même le fan des Tortues Ninja. En plus, Paris Est Ludique, le festival de jeux plateau où je me suis rendu, était plutôt inconsistant sur une pente descendante, restant sur ses acquis. Ce qui n'est justement pas le cas du festival de comics lyonnais qui a su prendre le meilleur des conventions et d'apporter des choses plus personnelles comme faciliter l'accès aux artistes ce qui apporte plus de conforts aux visiteurs mais aussi aux invités.

En plus, le cadre dans lequel est installé la convention est exceptionnel comme le prouve la photo ci-dessous.

comic-gone-001

Elle s'est déroulée en plein cœur de l'Hôtel de Ville avec l'Opéra - me semble-t-il - juste derrière. En plus, la météo était au rendez-vous - surtout le samedi - ce qui a dû contribuer à rentre l'événement encore plus convivial et sympathique.

Je regrette de ne pas y être allé parce qu'il me semble évident vu les retours des visiteurs mais aussi des artistes que c'est LA convention de comics faite pour les fans du genre ne se perdant pas les médias convexes ou dérivés. Avec Paris Comics Expo absente cette année et la Comic-Con de Paris plus axée ciné et télé et qui sera certainement une énorme machine de guerre impersonnelle à l'instar de Japan Expo, Comic'Gone est certainement l'événement dédié aux BD américaines de l'année. Et je l'ai manquée...

Sinon, à Paris Est Ludique j'ai joué à un jeu sympathique qui s'appelle... Tu t'en fous ?! Ouais j'avoue que je ne l’achèterais pas... et au même prix j'aurais pu avoir une Kitty et Lockheed par Mahmud Asrar, serrer la main à Ramon Bachs et parler quenelles - ou autres choses, faire dédicacer un Strange 250 à Ciro Tota, voir l'équipe de Comixity qui avaient leurs propres invités et des invités prestigieux, et prendre des photos de Katchoo aux côtés de Jordie Bellaire, etc.

Sinon, les gens qui y étaient en parleront mieux que moi, comme Wolf (sa vie en comics) qui a fait une vidéo à l'occasion.

C'est la vidéo qui m'a encore plus dégoûtée que le reste des retours que j'ai pu lire. Bref, l'année prochaine, je prends la direction de Lyon pour y assister, on peut leur faire confiance pour nous préparer une troisième édition de qualité.


Les photos ont été prises par Katchoo.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs