The Mighty Blog

Marvel, rends-moi mes comics !

Cher Marvel, depuis ton relaunch, tu publies des comics qui changent beaucoup par rapport à ce que tu as sorti les années précédentes. Je comprends. Parfois ça marche, mais souvent, non. Arrête, et rends moi mes comics. 

Tu le sais, Marvel, j'ai commencé les comics assez tard. Enfin, "tard", j'entends que j'ai commencé à te lire chaque mois pendant Dark Reign. A l'époque, Brian Michael Bendis avait ses Dark Avengers et ses New Avengers, Dan Slott avait ses Mighty Avengers du fun, et les mutants, bah... on oublie les mutants, c'était bof. Mais il y avait quelque chose qui m'a fait rester, un univers, une atmosphère, quelque chose. Surtout, je suis tombé amoureux d'un auteur un peu fou, qui lançait ses Fantastic Four dans quelque chose de gigantesque, et encore, on ne savait pas dans quoi on s'embarquait à l'époque.

Oui, après cette chouette époque, tu as donné à Bendis les moyens de faire quelque chose de dingue : tu as envoyé les Avengers en bataille à travers le temps face à Kang, tu les as confrontés à un Dieu Asgardien complètement fou, et ensuite, après des histoires funs avec 800 personnages, tu les as confiés à Jonathan Hickman, l'auteur "un peu fou" des FF. J'ai adoré, j'ai dévoré religieusement chaque mois tous les numéros qu'il écrivait, jusqu'à finir exténués par Secret Wars, ma saga préférée dans le genre.

Du coup, je comprends ton relaunch, mais je ne l'aime pas particulièrement. Je comprends ta volonté de changer radicalement d'atmosphère, vu que ton dernier auteur avait un peu éclaté un héliporteur sur Tony Stark et Steve Rogers qui s’entre-tuaient (dernier numéro d'Avengers avant Secret Wars). En fait, tu vises quelque chose de globalement plus léger, et c'est normal. Sauf que je n'accroche pas.

Comme me le disait mon Noisybear, il y a pourtant des excellentes séries. Chaque mois, j'adore The Invincible Iron Man, Ultimates, Weirdworld, Spider-Man, Vision, The Totally Awesome Hulk, pour ne citer qu'elles. Sauf que je ne retrouve pas ce qui m'a fait aimer les comics, à savoir des intrigues gigantesques, des équipes qui vont taper sur d'autres univers, et des morts par milliers. Je comprends pourquoi tu fais ça, sauf que je n'ai plus cette impatience de lire chaque semaine mes séries préférées.

Où sont Rick Remender et Hickman ? Où sont les auteurs qui détruisaient des univers et leurs personnages avec, juste pour le fun ? Où est l'ambition de ces séries ? Tu te souviens quand dans Uncanny Avengers, Remender avait "un peu" fait exploser la Terre, avant de continuer à torturer Havok et la Guêpe ? J'aimais ces séries, parce qu'il y avait des enjeux gigantesques.

Là, tes séries Avengers sont chouettes, mais hormis Ultimates, je ne retrouve pas vraiment cette ambition. J'adore la série de Mark Waid, j'adore ses Avengers, j'adore voir Miles Morales et Kamala Khan, mais ce n'est pas pour ça que je suis tombé amoureux des comics (notons que Bendis faisait un peu ça avec ses New Avengers, et que j'étais vite gavé). Du coup, les séries sont chouettes, je m'amuse, mais...

Et si au final, ces époques n'étaient pas pour moi ? Je crois que mon amour pour les comics vient d'un besoin de voir de la destruction, ou de vrais enjeux (et je vois déjà Noisybear accourir pour me dire que la construction des personnages est le plus important), et que je n'ai pas encore ça ici. C'est ce que la couverture de l'article : c'était à prévoir, je ne devrais pas être surpris, mais les comics évoluent pour plaire à des publics différents. Du coup, je vais continuer à lire tes séries, sans aucun doute. Mais ne t'étonne pas si je vais aller de plus en plus voir à côté, vers des séries complètement dingues où les univers sont chamboulés tous les trois numéros. J'ai déjà retrouvé Rick Remender sur Black Science et Low, et je vais rappeler Jonathan Hickman et son East of West que j'avais tant aimé à l'époque.

Comme toute bonne lettre de rupture, je termine par des banalités, mais voilà. Ce n'est pas toi Marvel, c'est moi le problème. Tu es trop bien pour moi, on a évolué mais pas dans la même direction, et on continuera nos chemins. Je serai toujours là, j'aimerai toujours certaines séries (mais pitié arrête avec Cullen Bunn), mais je vais aller chercher ma dose de destruction mensuelle ailleurs.

Et pitié, file un gros chèque et une liberté créative à Jonathan Hickman, et fais le écrire les séries mutantes, parce que là, c'est plus possible. Ou les Éternels ?

PS: Noisybear me dit :"En écrivant ça tu donnes l'impression que c'est la faute à Marvel et que tu arrêtes." Ce n'est pas ce que je veux dire, ce n'est pas le cas, enfin pas totalement. Si on peut te reprocher d'avoir perdu des grands auteurs, et que la transition vers ta nouvelle période plus légère soit abrupte, je comprends tout à fait. Il faut de tout pour satisfaire le plus de lecteur possible, et si je n'ai pas mes auteurs préférés, ils feront d'autres choses ailleurs, et finiront bien par revenir. Mais bon, ils me manquent...

  • skywilly

    Très belle déclaration d'amour, en fait.

    • Robert Reynolds

      C'est gentil, merci beaucoup !

  • C'est vrai que depuis l'annonce du relaunch la grande question est "mais où sont passées les séries épiques ?" On passe d'une période où c'était le type de récit roi avec Remender et Hickman qui en ont fait leur font de commerce à une époque où les deux sont partis vers d'autres horizons et où pas grand monde n'est là pour prendre la relève. Même si je trouve que la série Thor de Aaron, avec sa guerre entre les royaumes asgardiens, se rapproche pas mal de l'écriture épique qu'on aime (alors oui, c'est pas un titre d'équipe, mais je ne sais pas si c'est si important que ça, ce point là). C'est pas grand chose, mais c'est toujours ça.

    Après, je ne sais pas si on doit vraiment blâmer Marvel pour le départ des auteurs. C'est leur décision à chacun, en plus Hickman est resté en bon termes avec eux mais avait surtout besoin d'un petit break. Et sauf deal d'exclusivité avec DC, on devrait le revoir à la maison des idées tôt ou tard. Mais voilà, je ne sais pas si on doit réellement reprocher aux gros éditeurs de laisser faire aux auteurs ce qui leur plaît réellement, et inversement, si on doit reprocher aux auteurs de vouloir s'épanouir avec leurs propres créations dont ils ont le contrôle total.

    Alors bien sur, l'idéal serait que Marvel arrive à convaincre ces auteurs de développer leurs créations au sein de leur univers maison (comme quand DC avait récupéré le talent de créateur de Kirby, et choper les univers des New Gods, de Kamandi, du Démon...),mais bon, c'est compliqué face au deal de liberté complète d'Image.

    Je pense que le vrai reproche qu'on peut faire à Marvel et de ne pas avoir su lancer des titres épiques et d'ampleur dans leur nouveau relaunch. De ne pas avoir su trouver de nouveaux auteurs dans cette veine, dans ce registre. Je pense que des séries comme Uncanny Avengers par Duggan, Squadron Supreme par Robinson, Ultimates par Ewing, Inhumans par Soule et X-Men par Lemire ont été lancé avec cette volonté en tête, de faire de grandes fresques épiques, mais à part Ultimates (auquel il manque d'ailleurs le côté guerrier des récits épiques parce que ce n'est pas vraiment la came du scénariste), la plupart ont malheureusement fait plouf. Ceci dit, une nouvelle vague de titre devrait très certainement arriver après Civil War II, et peut-être que cette fois-ci l'épique et le grandiloquent sera au rendez-vous (ce serait bienvenue en tout cas).

    Et le cas échéant, est-ce si grave que ça d'aller chercher sa dose d'épique, de Hickman et de Remender chez Image ? Avec des titres comme Deadly Class ou East of West, les deux scénaristes ont su montrer qu'ils étaient tout aussi bon en indé. Et un duo comme Remender/Opena qui se profile à l'horizon, ça ne se manque pas, peu importe l'éditeur du titre en question.

    • C'est exactement ce que je disais à Toine, que quelqu'un de lucide allait lui dire ça que si c'était l'amour des auteurs, ils existent encore et écrivent ailleurs.

      Ce que refuse d'admettre Toine c'est que c'est l'amour des personnages (le côté soap de Marvel) qui lui plaît.

      Par contre, là où je ne suis pas d'accord c'est de dire que le côté épique a disparu. Parce qu'on ne le sait pas encore. Comme à chaque rotation d'auteurs (tous les 3 ans), la première année est celle durant laquelle l'équipe creative prend ses marques et installe ses pions. Pour Marvel Now! Hickman et Remender ont fait de même lorsqu'ils ont repris Avengers et Uncanny Avengers. Trois ans avant, Heroic Age, la saga de Bendis dans le futur (assez à chier) était le debut de quelque chose de plus grand. En parallèle, New Avengers devenait plus intimiste, plus urbain.

      Je pense que c'est un jugement trop hâtif. Les séries sont particulièrement bonnes (malgré les deceptions) et elles donnent envie de prendre de l'ampleur. Wait and see.

      • Oui, c'est vrai, tu as tout à fait raison, il faudra voir la deuxième année des titres, où l'on risque de commencer de plus grosses sagas. Je suis sûrement allé trop vite aux conclusions.

        Remender s'est fait remarqué sur Uncanny Avengers à partir de sa 2e saga, donc on est pas à l'abris des surprises. La saga avec Ultron va peut-être réveiller Uncanny Avengers par Duggan, et pour Waid on sait qu'il a souvent besoin d'un ou deux arcs de mise en place (ses meilleurs arcs sur Daredevil ou Fantastic Four ne sont pas ses premiers arcs, c'est plus à partir du 2e/3e qu'il se lance vraiment).

        Et je suis tout à fait d'accord pour dire que globalement les séries sont bonnes. Je n'accroche pas pour le moment aux séries d'équipe (je les rattraperais sûrement en TP) qui sont un peu lentes à démarrer, à part pour Ultimates, mais au niveau solo, c'est vraiment solide (Sam Wilson, Thor, Ant-Man, Vision, Ms. Marvel, Black Panther, Power Man & Iron Fist, Moon Girl & Devil Dinosaur, Squirrel Girl... y a de quoi faire).

      • Robert Reynolds

        "Ce que refuse d'admettre Toine c'est que c'est l'amour des personnages (le côté soap de Marvel) qui lui plaît."
        J'aime bien. Mais pas partout, ça me gave vite justement. C'est pour ça que je déteste GotG par Bendis par exemple.

    • Robert Reynolds

      Chouette réponse, d'accord avec tout. Je blâme pas Marvel, c'est normal, on sait tous qu'ils ont pas autant de liberté que chez les indés (quoi que Secret Wars était pas mal niveau liberté créative)... Effectivement, une technique à la Kirby pour rappeler Hickman serait génial. Après, Hickman est épuisé, donc vaut mieux laisser faire les choses...

      • Kaiserstark

        Honnêtement je ne pense pas que Jonathan Hickman revienne de si tôt chez Marvel et au vu de ce qu'il se dit même si c'est à prendre avec des pincettes, il pourrait aller chez DC.

        Sachant que cette automne DC va annoncer les équipes créatives des nouvelles séries pour Rebirth qui sont the Legion of Super-Heroes, Justice League Of America , New Gods, et Shazam, ça ne serait pas étonnant de voir Hickman arriver sur un titre de ce genre qui pourrait parfaitement lui convenir.

        • Le coup de DC était une blague de l'auteur. Chose certaine il prend une année sabbatique loin des Big Two.

  • Dem

    Un peu tout pareil. Je cherche de grandes sagas avec des enjeux et j'en trouve plus... Dommage heureusement les indés apportent du neuf

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs