The Mighty Blog

Des femmes auteurs de comics qui mériteraient d'obtenir un prix

À la fin du mois se déroulera le Festival International de la Bande-Dessinée d'Angoulême et comme à chaque année, il y sera remis le Grand Prix du Jury qui récompensera un auteur de comics pour toute sa carrière. Cette année, et comme bien souvent, parmi les 30 auteurs sélectionnés, pas une seule femme. Nous allons donc montrer à ces messieurs les organisateurs, qu'il y a des femmes qui méritent d'avoir ce prix.

La liste qui suit n'est pas exhaustive. Il y a de nombreuses femmes ayant contribué et marquée l'industrie des comics. Il s'agit là d'une sélection personnelle de femmes dont la carrière m'ont marqué ou dont la carrière me parait remarquable sur bien des points.

Jordie Bellaire

jordie-bellaire
On vous a souvent parlé de Jordie Bellaire sur le blog, Kevin en est très fan. La coloriste a officié sur de nombreuses séries comme Moon Knight, Injection, Pretty Deadly ou Captain Marvel. Elle a aussi été récompensée par un Eisner Awards (et pas à Angoulême, vous vous doutez bien). Elle est aussi à l'initiative de l'association "Comics are for everybody" afin de rendre la communauté de bande dessinée plus inclusive et compatissante. Je suis certain qu'elle serait capable de faire une ou deux remarques constructives au jury qui ont sélectionné les auteurs successible d'avoir le Grand Prix.

Karen Berger

karen-berger
Berger a marquer à tout jamais l'industrie en créant le label Vertigo chez DC Comics. Intéressée par les séries d'horreur, elle quitta les aventures de super-héros afin de soutenir des œuvres plus matures. Elle a soutenu pendant des années des créations originales comme Sandman, Preacher, Y The Last Man ou, encore, Hellblazer. Elle compte à son actif de nombreuses récompenses comme le Eisner Awards d'éditeur favori de l'année en 94, 95 et 97 (et rien à Angoulême vous vous doutez bien).

Becky Cloonan

becky-cloonan
Après plusieurs différents travaux, Becky Cloonan se fait remarquer avec sa propre création Demo qui gagnera de nombreuses récompenses (et pas à Angoulême, vous vous doutez bien). Cloonan est surtout la première femme à dessiner un épisode de Batman. C'était en 2012. Elle compte à son actif de nombreuses autres séries dont Gotham Academy qui vient de se terminer chez DC Comics.

Linda Fite

linda-fite
Linda Fite a commencé à écrire des comics au début des années 70 alors que l'industrie était quasi exclusivement masculine. Elle a débuté en tant qu'éditrice de Stan Lee avant d'écrire des histoires pour Rawhide Kid ou des back-up stories des X-Men. En 72, elle écrit la mini-série The Cat qui introduit Greer Grant Nelson avant qu'elle ne s'appelle Tigra.

Devin K. Grayson

devin-grayson
Je vais mettre mon objectivité de côté pour vous parler de Devin K. Grayson, une scénariste qui s'est faite remarquer chez DC en écrivant des séries comme Catwoman, Gotham Knights, Nightwing. Elle a aussi écrite la première mini-série sur Black Widow chez Marvel et une excellente mini-série sur Ghost Rider ramenant Johnny Blaze dans le rôle du motard fantôme. C'est lors d'une interview dans la magazine Wizard que je tombé amoureux de l'auteur et que je me suis laissé tenter par un de ses épisodes de Catwoman, l'effet fut immédiat. Malheureusement, elle a du mettre de côté sa carrière pour des raisons de santé.

Trina Robbins

Trina Robbins
Je vous ai déjà parlé de Trina Robbins, elle a conçu le costume mythique de Vampirella et a dessiné Wonder Woman mais c'est surtout dans ses œuvres indépendantes qu'on retient son travail. Féministe engagée, elle a écrit et dessiné la première BD américaine dans laquelle figurait une lesbienne.

Gail Simone

Gail-Simone
Si je suis moins fan du travail de Simone que d'autres auteur dans ce classement, je ne peux que saluer sa carrière et sa force de caractère. Elle représente à elle toute seule l'image la femme dans les comics. La scénariste s'est faite remarquée pour son run sur Birds of Prey arrivant à rendre ses lettres de noblesse à Barbara Gordon alors paralysée après Killing Joke. Simone sera primée (et pas à Angoulême, vous vous doutez bien) pour son travail sur les personnages féminins mais aussi pour sa représentation d'homosexuels dans ses séries.

Louise Simonson

louise-simonson
Editrice chez Marvel durant la seconde moitié des années 70, elle commence à écrire au début des années 80 avec Power Pack, mini-série qui sera récompensée (et pas à Angoulême, vous vous doutez bien). Par la suite, elle prendra la relève de Chris Claremont sur New Mutants et de Bob Layon sur X-Factor et marquera ma génération de lecteurs comics. Je souligne tout même que j'aurais pu aussi mettre dans la liste Ann Nocenti et Jo Duffy, qui ont eu une carrière similaire à Louise.

Jill Thompson

jill-thompson
Selon moi, s'il y a bien une femme qui a marqué l'industrie des comics, c'est bien Jill Thompson. Cette femme a un charisme fou et un talent sans nom. Elle a travaillé aux côtés de Grant Morrison sur The Invisibles et elle devait dessiner une des histoires du scénariste écossais sur Wonder Woman. Elle a d'ailleurs pu imposer son style sur le personnage mais aussi Swamp Thing, Sandman et bien d'autres. Elle a créé son propre livre pour enfant Scary Godmother, aussi beau que fun.

Christina Z

christina-z

Christina Z est surtout connue pour son travail chez Top Cow dans les série Witchblade puis The Darkness. Mais elle a réussi à se classer dans le Top 10 des scénaristes du magazine américain Wizard. Elle est la première femme à y paraître.

  • sur l’histoire du Ghost Rider

    Super ! Moi j’adore l’histoire de Ghost Rider. D’ailleurs, je passe souvent sur cette page http://ghostrider.fr là pour rembobiner le film en entier et j’avoue que j’aurais bien aimé voter pour Devin K. Grayson pour ses œuvres…

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs