The Mighty Blog

Wolf in Motion

Aujourd'hui, nous avons le plaisir de recevoir notre ami et l'un de nos premier fans, Wolf In Motion. Depuis un an, il réalise des vidéos liées aux comics notamment en filmant des artistes en plein travail (Erik Larsen ou Paul Renaud) ou avec des critiques vidéos dans ses Comics In Motion. Il fait la même chose avec les dessins-animés de son enfance (et après) dans Cartoon In Motion. Un mec ultra actif dont nous vous proposons la vie en comics avec un grand plaisir.

X-Men (vol. 2) #38

X-Men_Vol_2_38Marvel Comics • Par Fabian Nicieza & Andy Kubert • 1994
Comme beaucoup j’ai été élevé avec Batman The Animated Serie, mais c’est vraiment en découvrant le premier épisode du cartoon des X-Men et en allant faire les courses juste après que j’ai découvert mon premier comic, le X-Men #38. Je découvrais alors le trait d’Andy Kubert et je retrouvais pas mal de personnages que je venais juste de voir à la télé tel que Gambit ou Dent de Sabre, dans une situation bien plus complexe me donnant envie d’en savoir plus. Ça y est j’étais infecté par le virus Legacy comics et je n’ai jamais arrêté depuis 1995.

Daredevil: Sous l’aile du Diable

Daredevil-100pour100-MarvelMarvel France • Par Kevin Smith, Joe Quesada & Jimmy Palmiotti • 1999
Même si je goûtais à d’autres titres rien ne m’intéressait plus que les X-Men jusqu’à ce que je tombe sur mon 1er 100% Marvel consacré à Daredevil. Cette saga a été une baffe pour moi, me montrant que le comic pouvait être moins enfantin que ce que je lisais jusque-là, grâce à la plume d’un Kevin Smith dont je ne connaissais que le Dogma à l’époque, traitant de sujet grave comme le Sida, l’antéchrist, l’abandon et le tout avec un coup de crayon de Quesada qui m’émerveille toujours à chaque fois que je relis ce tome. Pas étonnant que Daredevil fut le porte étendard de Marvel Knight et du renouveau de toute la maison des idées quand on voit la qualité de cette série !

Calvin & Hobbes

calvin-et-hobbesWarner Books • Par Bill Watterson • 1985 - 1995
Le meilleur comic de toute l’histoire des comics à mes yeux, même si c’est plus un strip qu’un vrai comic comme on l’entend d’habitude. Que l’on soit enfant ou adulte, Bill Watterson sait s’adresser à tout le monde en offrant différentes clés de lectures, une bonne d’ose d’humour et de cynisme sur notre société ! Le tout en utilisant un dessin à la fois simple et tellement riche, créant un univers qu’on a du mal à quitter en fermant le dernier numéro. Je peux relire tous les tomes de la série sans jamais m’en lasser. Un vrai indémodable.

House of M

HouseOfM1Gatefold-715678Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis & Olivier Coipel • 2005
House of M est arrivé à une période où je me lassais pas mal des comics, trouvant que les choses tournaient toujours un peu en rond sans jamais vraiment se renouveler et avec des interactions très limitées. Et là ce fut la claque, un postulat intéressant, une psychologie des personnages bien travaillée, des dialogues qui font mouche, la découverte d’Olivier Coipel dont je suis tombé sous le charme et des conséquences importantes pour l’univers mutant et pour un certain personnage griffu. Encore à ce jour, je trouve que c’est un bon point d’amorce pour les gens voulant se mettre au Marvel Universe, c’est d’ailleurs pour ça que c’est le premier comic que j’ai traité dans Comics in Motion.

Michael Turner

michael_turnerJ’aurais pu parler de tant d’œuvres géniales comme Un Long Halloween ou Wolverine Origin, Old Man Logan et bien d’autres encore, mais j’ai préféré consacré mon dernier choix à Michael Turner. Pour ceux qui l’ont oublié Turner n’est autre que le dessinateur et créateur de Witchblade ou encore Fathom, puis de Aspen Comics. Même si la plupart de ses œuvres ne sont pas resté dans la postérité des grands comics, Turner est pour moi l’un des plus grands artistes que j’ai pu suivre. Son trait détaillé et fin nous a offert des pages magnifiques, mettant toujours en avant de sublimes femmes (choses très à la mode chez Image à la fin des 90’s), il a su aussi souligner de grands héros de chez DC (Supergirl) ou Marvel cette fois en tant que cover artist. Je me souviens encore des heures passées devant mon bloc à dessin à essayer de reproduire les yeux magnifiques qu’il était capable de réaliser. Hélas il y a 6 ans de cela il nous a quittés après un long combat contre le cancer.

  • Justin Berthault

    Daredevil Sous L'aile du Diable, Première grosse grosse claque pour moi également. Quesada au top épaulé par un Palmiotti en pleine possession de ses moyens.

    Première histoire de Daredevil pour moi, qui m'a donné envie de m'intéresser au personnage et je ne le regrette pas du tout.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs