Rabid Raccoon ! Winter Warrior ! Sword ! The Maroon Witch ! Sabertooth ! Sentri ! Black Spider ! Jenni Grey ! Grout ! Ces héros vous ne les connaissez pas pourtant leur nom vous rappelle quelque chose. Il s'agit en effet des personnages jouables du jeu Tiny Mighty Heroes Unite qui détourne les personnages Marvel afin de faire son jeu. Contre-façon ? Contre-façon !

Scott Pilgrim, la création de Bryan Lee O'Malley, est certainement le comicbook qui se prête le plus à l'adaptation vidéoludique. En effet, la BD (et le film dont le jeu s'inspire le plus) était un savoureux hommage à la japanimation, aux jeux vidéo et au rock. Ubisoft avait alors plein d'ingrédients pour pouvoir en tirer un bon jeu. Mais, pourtant, la déception est là...

Batman est certainement l'un des super-héros les plus populaires. Il est donc guère étonnant de voir son univers adapté aussi régulièrement en jeux vidéo. En même temps, le personnage est facilement adaptable au support avec ses habilités et ses gadgets. Comics Gaming revient sur un jeu développé par Sunsoft sorti en 1989 sur NES pour promouvoir le film de Tim Burton.

La chronique Comics Gaming s'intéresse à tout ce qui peut permettre de jouer. C'est d'ailleurs pour cela que ce mois-ci nous nous intéressons à des jouets qui collent à l'actualité. En effet, nous allez parler des Guerres Secrètes. Pas celles qui frappent en ce moment Marvel Comics mais celles qui ont bouleversé l'univers de 1984 à 1985 et comment les jouets sont à l'origine de la saga.

Comics Gaming propose de revenir sur un jeu en relation avec l'article Indie Rocks de ce mois-ci. En effet, nous allons parler de l'adaptation vidéoludique de Xenozoic Tales la BD de Mark Schultz publiée en premier lieu par Kitchen Sink Press. Le jeu d'arcade développé par Capcom s'appelle Cadillacs and Dinosaurs et il est sorti en 1993, en plein d'âge d'or du brawler.