The Mighty Blog

Les comics indépendants en France: Fusion Comics

Comme vous le savez, les chroniques Indie Rocks s'intéressent aux comics indépendants. Nous vous parlons souvent des séries disponibles outre-atlantiques mais il est important de noter qu'en France, nous avons également la possibilité de lire certaines de ces séries dans la langue de Molière. Nous vous proposons ainsi un dossier complet afin de faire un tour d'horizon des éditeurs et de vous montrer que la gamme de comics indépendants disponible en librairie est large. Ce mois-ci, nous nous intéressons au label indé de Panini Comics, Fusion Comics.

Partie 3 sur 5 : Fusion Comics

fusion

Fusion Comics n'est pas seulement la branche indépendante de Panini. À vrai dire, il s'agit plutôt du label qui ne propose pas de séries Marvel Comics. Bien que dans le catalogue, nous retrouvions des livres publiés par la Maison des Idées, mais je vous en reparlerai plus tard.

Fusion Comics est un label né en 2008 sous l'impulsion de Panini Comics et des éditions Soleil. Il a pour vocation de publier des adaptations d'autres médias en comics, d'où certainement le mot "fusion" dans le nom. On retrouve ainsi l'adaptation du roman de Stephen King, La Tour Sombre, celle de la série TV Heroes, celle du jeu vidéo Gears of War et celle du roman de Robert E. Howard  Conan Le Barbare.

On retrouvera par la suite d'autres adaptations comme Transformers ou Mirror's Edge. On retrouve également des séries originales comme Wanderers par Chris Claremeont et Philippe Briones et les publications de feu Virgin Comics comme Seven Brothers de Gart Ennis et Jeevan Kang,  Gatekeepers de Guy Ritchie (le réalisateur du film Snatch), Andy Diggle et Mukesh Singh et Voodoo Child de Nicolas Cage (l'acteur, oui oui), son fils, Mike Carey et Dean Hyrapiet.

En 2010, Soleil quitte l'aventure et crée son propre label. Panini conserve le nom et continue certaines publications. Il profite pour rajouter au catalogue les creator-owned des scénaristes phares de Marvel Comics. On retrouve ainsi les séries du Millarworld. Ainsi en 2010 est sorti le premier volume de Kick-Ass par Mark Millar et John Romita Jr. Depuis, deux autres tomes sont sortis ainsi que le spin-off Hit-Girl. Il y a aussi Superior et Supercrooks avec Leinil Francis Yu aux dessins, Nemesis accompagné par Steve McNiven, Kingsman: Secret Service avec Mattew V. Vaughan en co-scénariste et Dave Gibbons aux dessins. Toutes ces séries ont été publiées par Marvel Comics sous leur label Icon, regroupant des creator-owned de leurs scénaristes superstar ( Brian M. Bendis et Jason Aaron ont sorti des séries sous ce label).

Le_debut_de_la_fin_Kick_Ass_3_tome_2

Au début de l'année prochaine, Fusion Comics publiera également l'une des séries du Millarworld mais sorti chez Image Comics. Il s'agit de l'excellent livre 1 de Jupiter's Legacy.

Brian Michael Bendis, propulsé par son passage sur Daredevil et Avengers, s'était fait remarquer grâce à Powers qui était publiée par Image Comics (depuis, elle est publiée par Icon) et dessinée par son ami Michael Avon Oeming. Fusion Comics a publié plusieurs tomes [8 il me semble - NdR]. Il a aussi publié son creator-owned avec Alex Maleev, Scarlet.

Scarlet

Fusion Comics est donc  un éditeur qui publie plutôt du gros budget même s'il s'agit de creator-owned et que les séries Icon publiées par Marvel ont la particularité d'être entièrement financées par leurs auteurs (la Maison des Idées n'assure que la distribution). Dans ce même ordre d'idées, le label "indépendant" de Panini publie les aventures de Buffy contre les Vampires publiée par Dark Horse. La Saison 10 a débuté en début d'année avec deux tomes. Sont déjà disponibles les saisons 8 et 9 ainsi que la première partie de Angel and Faith qui a dû être arrêtée faute de ventes. L'éditeur a aussi sorti les Chroniques de Buffy écrites par Joss Whedon rejoint par le gratin des dessinateurs actuels Leinil Francis Yu (Secret Invasion...), Gene Colan (Daredevil...) , Sean Phillips (Criminals) ou encore Tim Sale (Batman: Le Long Halloween...).

buffy-contre-les-vampires-chroniques-des-tueuses-de-vampires-comics-volume-1-simple-31648

On reste dans le vampirique avec la série d'album Vampirella que Fusion a sorti. On retrouve notamment l'un des passages de Grant Morrison et Mark Millar sur la série qui était publiée par Harris Comics à l'époque.

Couronne_de_Vers_Vampirella_tome_1

Depuis, le catalogue s'est encore plus étendu. Fusion Comics a le plaisir de publier deux séries publiées par Image Comics et dessinées par Bryan Hitch, America's Got Powers scénarisé par Jonathan Ross et le creator-owned de l'artiste Real Heroes (à paraître).

America_s_Got_Power_tome_1

L'éditeur a aussi dans son catalogue les séries Avatar Press comme les différents tomes de Crossed, une série de zombies assez trash par de nombreux auteurs comme Warren Ellis, Simon Spurrier ou encore Alan Moore (pour Crossed+100). Récemment est également sortie Über par Kieron Gillen et Caanan White, une uchronie dans laquelle les personnages héros sont des nazis.

uber

D'autres séries viennent s'ajouter à la longue liste comme The Boys de Garth Ennis et Darrick Robertson et, plus récemment, Sunstone (que Tibo vous a conseillé la semaine dernière) par Stjepan Sejic qui, apparemment, est géniale malgré le côté graveleux du pitch (une histoire de lesbienne adepte de pratique sado-maso).

sunstone

Enfin, Fusion Comics publie les séries Valiant Comics. Les premiers tomes des séries sont à 5€ l'unité, ce qui est la bonne occasion de découvrir X-O Manowar, Quantum et Woody, Ray, Bloodshot, Harbinger ou, encore, Archer et Armstrong.

img_comics_6853_archer-armstrong-1

Le label n'a pas de vocation d'être un label des séries indépendantes (à la différence d'Urban Indies par exemple) mais il s'intéresse à des choses différentes et fait des choix osés (les séries Avatar Press). En tout cas, nous ne pouvons pas critiquer la richesse et la diversité du label.

À Suivre

  • Y a des séries intéressantes dans ce label, mais le problème c'est que Panini a toujours eu des problèmes pour bien communiquer sur ces titres, contrairement à Urban par exemple. Et du coup, les titres Fusion passe très souvent inaperçus. C'est assez rare de les voir bien mis en valeur dans les mag' gratuit type Zoo, et je ne suis pas sur qu'ils arrivent à être critiqués en priorité sur les sites de comics VF en général. Mais ce n'est peut-être qu'une impression de ma part. Et le manque de réimpression ne doit pas aider certaines séries, comme The Boys par exemple.

    Par contre, il y a des exceptions à tout, puisque je sais que Kick-Ass c'est très très bien vendu à sa sortie. Et je pense qu'il doit en être à peu près de même pour les plus gros titres du Millarworld.

    En tout cas chouette article.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs