The Mighty Blog

Les comics indépendants en France: Glénat Comics

Comme vous le savez, les chroniques Indie Rocks s'intéressent aux comics indépendants. Nous vous parlons souvent des séries disponibles outre-atlantiques mais il est important de noter qu'en France, nous avons également la possibilité de lire certaines de ces séries dans la langue de Molière. Nous vous proposons ainsi un dossier complet afin de faire un tour d'horizon des éditeurs et de vous montrer que la gamme de comics indépendants disponible en librairie est large. Ce mois-ci, nous nous intéressons à un éditeur qui depuis quelques mois a su s'imposer dans le paysage des comics français, Glénat Comics.

Partie 4 sur 5 : Glénat Comics

glenat-comics

Glénat est un éditeur bien connu en terme de BD européenne. Il a même été l'un des précurseurs sur la publication de mangas en France. En revanche, en terme de comics, il a été un peu dépassé par les événements.

En 2011/2012, l'éditeur demande à Thomas Rivière, tenancier du blog Comicsplace, de trouver des séries qui pourraient être publiées en France et seraient commercialement viables. Bien que ce directeur de publication externe trouve de bonnes séries pouvant attirer pour le nom de leurs auteurs, le public ne suit pas. Peut-être à cause de publications trop espacées. En tout cas, nous trouvons The Astounding Wolf-Man intitulé seulement Wolf-Man. Il y aura 4 tomes publiés de mai à juillet 2012. On trouve aussi Fanboy versus Zombies de Jerry Gaylord et Sam Humphries, Out There de Brian Augustyn et Humberto Ramos avec 3 volumes et des couvertures exclusives à l'édition française par Ramos lui-même. Il y a aussi la série sympathique de Ian Churchill Marineman et l'excellente Superstar de Kurt Busiek et Stuart Immonen. Et, enfin, Danger Girl de Andy Hartnell et J. Scott Campbell (entre autres) principalement parce que ce dernier est l'idole de Rivière. Et c'est un peu le problème de ce catalogue, il s'agit la vision d'un homme publiant uniquement les séries qu'il veut lire, ratant de nombreuses opportunités sur les catalogues disponibles.

501 OUT THERE T3[BD].indd

Fin 2014, l'annonce tombe. Glénat Comics revient sous une nouvelle forme avec un nouveau directeur des publications, Olivier Jalabert. Cet ancien vendeur d'Album Paris est passé par Panini Comics, Soleil (il a contribué notamment à la gamme Fusion Comics) puis Ankama.

Le renouveau consiste à avoir une plus grande présence en magasins et sur les plateformes numériques (nous reviendrons sur le sujet en fin de chronique). Ainsi, depuis son lancement, le catalogue s'est bien étoffé allant chercher des séries de renommées avec des auteurs qui ont su se faire un nom même en France comme Greg Rucka ou Matt Fraction, respectivement pour leurs travaux chez DC Comics et Marvel Comics.

Dès le lancement de ce nouveau catalogue, il y a du lourd et des paris osés. Dans cette dernière catégorie, on notera Drifter de Ivan Brandon et Nic Klein, une série de science-fiction qui se veut être dans la veine de Dune. Si les deux auteurs ont travaillé chez les Big Two, leur passage n'en a pas fait pour autant des grandes stars. Ce qui n'est certainement pas le cas de Rucka et Michael Lark, auteurs de l'excellente série de SF Lazarus. Il y a aussi Pretty Deadly de Kelly Sue DeConnick et Emma Rios, Letter 44 de Charles Soule et Alberto Albuquerque. Enfin, le titre phare du label est Sex Criminals de Matt Fraction et Chip Zdarsky. Lors du lancement de ces livres, Glénat réussit à faire venir le dessinateur de la série et, ensemble, ils ont fait le tour des comicshops français pour des séances de dédicaces. Le livre est publié en grand format et s'impose sur les étales autant par la taille que par le nom.

img_comics_8528_sex-criminals-tome-1-un-coup-tordu

Depuis, plusieurs autres albums sont sortis dont la suite de Lazarus et Sex Criminals. On notera également que Glénat édite le french comic sorti chez IDW Publishing, The Infinite Loop de Pierrick Collinet et Elsa Charretier. L'avenir s'avère riche également avec la suite de The Infinite Loop, de Drifter, de Letter 88 et de Lazarus mais aussi The Shaolin Cowboy de Geoff Darrow et Dave Stewart ou encore le reboot de Ghost par Kelly Sue DeConnick et Phil Noto, publié originellement chez Dark Horse Comics.

La dernière particularité de Glénat Comics est le partenariat qu'il a fait avec la plateforme de BD numérique Comixology.  Avant la sortie en librairie, chaque série est lancée en avant-première sur la plateforme, au rythme d'un chapitre par mois. Ainsi, l'éditeur propose du contenu inédit en papier en France permettant à se placer sur ce marché émergent.

À Suivre

  • pacclerouge

    Très bon article autour d'un label qui est très très sympathique.

    Glénat Comics va aussi, selon toute vraisemblance, publier Hadrian's Wall. Ils avaient partagé la couv' de la série après l'annonce de l'Image Expo.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs