L'amour est l'amour

Fin décembre, IDW Publishing et DC Comics s'associent afin de publier le projet de Marc Andreyko, Love Is Love, une anthologie de courtes histoires en hommage aux victimes de la tuerie homophobe qui s'est déroulé l'année dernière à Orlando faisant 49 morts et 53 blessés.

Le Lucifer de Vertigo

Cette semaine, la chronique LGBT Heroes s'intéresse à Lucifer tel que l'a imaginé Neil Gaiman pour les besoins de la série culte The Sandman. Le personnage n'a rien du démon cornu tel qu'il est représenté ailleurs, il s'agit d'une personnage androgyne, à la voix suave, tout comme l'icône queer qu'on vient de perdre, David Bowie, qui a inspiré ses créateurs.

Hercules est l'un des Avengers préférés des lecteurs. Sa bonne humeur, son grand cœur et sa rivalité constante avec Thor font de lui un personnage attachant. En plus de ça, il est pour la communauté LGBT l'un des plus meilleurs représentants de la communauté. Seul problème, sa bisexualité n'est pas officielle chez Marvel Comics...

Le mot commençant par F...

Faggot. Ou pédale, en français. Une insulte qui vise à blesser un homme en touchant à sa virilité et sa masculinité puisque, pendant de longues années, l'homme hétérosexuel pensait qu'un homosexuel était plus proche de la femme que de l'image du mâle viril des magazines. En 2015, cette insulte homophobe est toujours très répandue et continue à rabaisser les gays à des sous-hommes. Est-ce bien vu que les scénaristes de comics utilisent encore ce terme à des fins de caractérisation ?

Batwoman est la première super-héroïne lesbienne à avoir eu sa série régulière dans les comics mainstream. Elle est ainsi devenue le symbole des gays et lesbiennes fan de comics. Pourtant avant d'arriver là, le chemin ne fut pas évident. Voici l'histoire d'amour et de désamour entre l'héroïne et son éditeur, DC Comics.