The Mighty Blog

Midnighter, bien plus qu'un pastiche gay de Batman

Début 1998, Warren Ellis fait apparaître dans les pages de StormWatch Apollo et Midnighter. Ces deux héros sont respectivement des versions revisitées et modernes de Superman et Batman. Le scénariste pousse le pastiche à en faire un couple gay. Mais, au-delà de la simple blague, l'auteur et ceux qui suivront en font un symbole, de véritables LGBT Heroes. Depuis, Midnighter a fait du chemin jusqu'à avoir le droit à une série régulière chez DC Comics et à devenir le représentant gay au sein du Comic-Dom actuel.

Midnighter est un personnage réputé pour ne pas faire de concession lorsqu'il faut défendre la justice. Son corps  a subi des modifications biologiques qui lui permettent d'être un combattant hors-norme et qui peut se soumettre facilement à la douleur sans la ressentir. Et, pourtant, ce personnage ultra-violent est homosexuel.

Midnighter-1

En 1998, Warren Ellis continue sa révolution de la série StormWatch publiée par les studios Wildstom via Image Comics qu'il avait repris peu de temps avant. Après avoir transformé certaines des figures emblématiques de la série, il décide d'y ajouter sa touche personnelle et d'aller à contre-sens de tout ce qui se fait à cette époque. En créant avec Bryan Hitch le couple ouvertement gay que forme Midnighter et Apollo dans une série d'un éditeur populaire, il fait un bras d'honneur à toutes les années durant lesquelles le Comics Code Authority[1] interdisait la représentation de personnages homosexuels. Mais, il casse également les idées préconçues sur la représentation des gays dans les médias. Bien que Midnighter soit de cuir vêtu, il s'avère porter un costume de super-héros moderne collant avec l'ambiance de la série et les tendances super-héroïques de l'époque. Aucune moustache ni de grosses lunettes lui donnent l'impression de sortir du Blue Hoyster "Salad" Bar. Midnighter et Apollo sont des hommes virils, bien loin de personnages caricaturaux comme Extraño, le personnage de DC Comics créé par Steve Englehart et Joe Staton dix ans auparavant.

L'analogie entre Apollo et Midnighter et Superman et Batman ne se fait guère attendre. En effet, le premier tire son pouvoir du soleil comme le célèbre kryptonien et le second est plutôt lié à la nuit à l'instar du héros qui se déguise en chauve-souris. Même si cela ressemble à la réalisation de différentes blagues entre geeks, la ressemblance entre les personnages s'arrêtent bien là. Au fil des épisodes de StormWatch puis de ceux de la série qui y fait suite, The Authority, Warren Ellis va donner du cachet et une tonalité singulière aux deux héros tout en les rendant indissociables.

apollo-midnighter

La relation entre les deux hommes intéressent certains grands média comme Elle[2]. Il faut avouer qu'elle est intense et sincère et qu'ils ne se cachent pas. Mark Millar, le scénariste qui reprend The Authority après le départ de Ellis de la série, va souvent jouer avec cet état de fait pour créer une motivation chez l'un comme chez l'autre. Lors du dernier arc de la série, Midnighter est passé pour mort suite à un combat avec un méta-humain nommé Seth, créé par l'ONU afin de mettre terme à l'équipe. Apollo est alors utilisé en punching-ball et ne continue qu'à se battre en espérant revoir l'homme de sa vie. Inversement, Midnighter qui prépare sa vengeance est motivé par le fait de revoir son compagnon et à tabasser sévèrement ceux qui lui font du mal.

apollo-midnighter-2

Cela est violent mais les personnages ne sont pas des tendres lorsqu'il s'agit de jouer aux super-héros. Il faut avouer que The Authority a une tonalité très crue par moment. Les auteurs se lâchent sur la violence et offrent des situations souvent extrêmes mais toujours avec humour. C'est d'ailleurs dans ce sens que souvent, que ça soit Ellis ou Millar, les deux héros jouent avec le fait que les deux hommes sont ouvertement gays et à l'aise avec ça pour se faire des blagues sur leur sexualité. Mais, quoiqu'il en soit, leur amour reste intense.

apollo-midnighter-3

Millar termine son passage sur la série en mariant Midnigter et Appolo et en les faisant adopter Jenny Quantum, un nourrisson représentant l'esprit du XXIème siècle. D'autres séries The Authority suivent et, malgré le rachat de Wildstorm par le gros éditeur DC Comics, les personnages continuent à vivre pleinement leur sexualité leur faisant même face à leur statut de pères face à une adolescente capable de manipuler la réalité à l'échelle quantique.

midnighter-jenny

En 2006, suite à Worldstorm, l'univers de Wildstorm est modifié. Vu que la plus part des séries n'ont jamais vues de suite, nous ne sommes pas capable de qualifier cet événement de "reboot" ou non. Quoiqu'il en soit, Midnighter s'est vu attribué une mini-série écrite par Garth Ennis (Preacher...) et dessinée par Chris Sprouse (Supreme...). Vu que la plus part des titres Wildstorm ont eu des retards avant d'être annulés, la mini est devenue un série régulière et qui fut arrêtée en 2008. Apollo et Jenny Quantum étaient des personnages récurrents. Ennis a réellement campé le héros en tant que tel le montrant plus proche d'un Wolverine ou d'un Punisher qu'un simple Batman gay.

En septembre 2011, DC Comics relance tout son univers et crée les New 52, un univers dans lequel il regroupe ses héros emblématiques et d'autres issus moins connus, notamment ceux de l'univers Wildstorm. Ainsi, l'éditeur lance la série StormWatch dans laquelle Apollo et Midnighter apparaissent. Le reboot a fait que les deux héros ne sont ni mariés ni pères. Apollo viendra à disparaître - on le suppose mort - quant à Midnighter, il apparaît dans la série Grayson.

En février dernier, DC Comics annonce de nombreuses nouvelles séries pour ce mois-ci dont Midnighter. Écrite par Steve Orlando et dessinée par ACO, l'éditeur la présente comme la première série régulière d'un héros gay dans les comics mainstream. Ce qui n'est pas tout à fait vrai, puisque l'ancienne série sur le personnage était déjà publiée par DC. Mais, passons. En tout cas, l'éditeur met en avant cette série et, je dois l'avouer, malgré l'absence de Apollo, elle ne déçoit pas. Justement, le scénariste s'intéresse au personnage depuis qu'il a perdu l'homme qu'il aimait et qui tente de faire son deuil. Afin de l'oublier, il essaye de s'amuser sexuellement parlant en utilisant l'application de rencontres gay, Grindr.

Midnighter-cover-hitch

Midnighter est un symbole, celui qui montre qu'un super-héros peut-être gay et que cela ne change en rien ses actions. Avec Apollo, ils représentent aussi un amour équilibré et sincère que seule la mort a séparée. Même si les personnages ont perdu à cause d'un reboot la représentation du mariage et de l'homoparentalité dans les comics, Midnighter reste un digne représentant des hommes gay, il brise de nombreux clichés et, accessoirement, il pète les rotules des homophobes qu'il rencontre.


[1] Dont je vous parlais plus en détails ici.[^]

[2] Si quelqu'un me retrouve l'article, je suis preneur afin d'illustrer cette chronique.[^]

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs