The Mighty Blog

Steve Orlando et les super-héros gay

La star montante de DC Comics est un LGBT Hero

Cette semaine, notre LGBT Hero du mois est un personnage de la vie réelle puisqu'il est scénariste de comics. Steve Orlando est l'un des scénaristes phares du moment et il use de sa notoriété pour aider à faire avancer la lutte contre les discriminations.

Orlando a commencé à percer assez récemment. Son premier travail qui l'a fait remarquer est un webcomic, The Kitchen Witch, dans lequel un garçon essaie de faire plaisir à son père restaurateur en lui concoctant un plat mais il découvre dans la cuisine du restaurant une porte vers un monde fantastique.

C'est Undertow, la mini-série publiée chez Image Comics dessinée par Artyom Trakhanov, qui fait découvrir au public Orlando. Cette oeuvre de science-fiction pulp fait se rencontrer deux hommes aux motivations différentes mais qui en veulent férocement à leur royaume, Atlantis.

undertow-image-comics

En 2015, à l'occasion de DC You, mini-événement commercial DC Comics, Steve Orlando se retrouve à la tête de la série solo Midnighter qui devient le premier héros gay à avoir sa propre série chez un éditeur mainstream (à savoir DC et Marvel Comics). Je vous en avais parlé plus en détails de cet anti-héros et comment il a arboré le drapeau gay dans les comics depuis la fin des 90's. Le fait que ce personnage ait ce privilège d'ouvrir la voie vers d'autres séries menées par des personnages gays n'est pas anodin. Le fait d'avoir pu écrire une série d'un personnage plutôt apprécié par les fans de comics a donné une certaine visibilité à Orlando. Le succès commercial et critique est au rendez-vous et ouvre des portes au scénariste au sein de DC Comics.

midnighhter

Le voilà en train de co-écrire le cross-over entre Batman, Detective Comics et Nightwing, Night of the Monster Men, qui se déroule en ce moment même. Il écrit également la nouvelle série régulière Supergirl où il ramène l'héroïne à une situation plus proche de celle de ses origines que celle depuis New 52. Il intègre à son récit une critique sociale sur l'isolement de la personne car Kara doit cacher sa vraie nature à ses camarades. Même avec un personnage non-homosexuel, il arrive tout de même à introduire une message fort dans lequel se retrouvera la communauté queer.

supergirl-rebirth-version

Enfin, DC Comics a annoncé que le scénariste serait en charge de la prochaine série sur la Justice League, Justice League of America dont la composition se dévoile petit à petit. Nous y trouvons le nouveau The Atom - déjà teasé dans le one-shot DC Universe Rebirth, The Ray annoncé comme homosexuel dans la série, la super-héroïne queer Vixen et la super-vilaine Killer Frost. Une équipe éclectique qui finalement ressemble beaucoup à ce à quoi le scénariste nous a habitué.

jla-orlando

A côté de ça, Orlando continue ses créations personnelles chez les indépendants. Il avait notamment fait une campagne Kickstarter pour le graphic novel Virgil mettant en scène un personnage gay très atypique, un flic jamaïcain qui a été outé et qui cherche à se venger à ceux qui l'ont battu.

virgil_cover

Au mois de novembre, il sort chez BOOM! Studios, Namesake dont je vous parlais le mois dernier. Le scénariste explique dans une interview fleuve pour A.V. Club qu'il aime écrire des séries indépendantes car il doit construire tout de A à Z mais qu'il aime travailler aussi chez DC Comics. Ce sont deux métiers différents mais chacun le nourrit à sa manière et influence l'autre.

Dans cette interview face au journaliste Oliver Sava, le scénariste vient surtout à parler de Midnighter & Appolo, la mini-série qui va débuter demain dans laquelle nos deux héros vont se retrouver après s'être séparés avant Midnighter #1. J'écris "surtout" puisque Orlando parle de choses dures et à la fois belles. Il explique pourquoi le monde à besoin de super-héros LGBT - c'est d'ailleurs le titre de l'interview.

Dans l'interview, le journaliste lui demande comment il sent d'écrire un titre comme celui-ci après les événements de The Pulse, le 12 juin dernier, à Orlando. Le scénariste semble y avoir une motivation supplémentaire afin d'en faire une série importante pour la communauté LGBT et sa visibilité.

Je savais que le livre allait se faire avant les événements de la tuerie de The Pulse, répond-t-il. Et après ça, je me suis demandé : "Est-ce que nous avons besoin du livre ?" et "Qu'est-ce que le livre doit être ?". Je suis venu à la même conclusion que vous. Genre "Non, nous en avons besoin maintenant plus que jamais". Nous avons besoin d'un livre dans lequel il y a un couple gay qui fait face au mal et ce couple gay fait face à la haine et à la violence et refuse de baisser les bras, refuse de renoncer face à toutes ces choses. Nous avons besoin de ça pour tout ce que vous avez mentionné. J'avais besoin de ça. Nous avons besoin d'un symbole à tout ça, en tant que communauté, nous ne baisserons jamais les bras face à ces choses. Même face à la haine et à la mort, nous n'aurons pas peur. Nous allons continuer d'avancer. C'est ce que ces personnages peuvent représenter et devraient représenter et représentent.

minighter-appolo-retrouvailles

Ce que je trouve intéressant à la fois dans son travail mais aussi part rapport à ce qu'il dit dans ses interviews, c'est qu'il n'oublie jamais qu'il écrit des histoires de super-héros. Il n'oublie pas que l'action, l'aventure et les actes super-héroïques sont la base même des comicbooks du genre. Ainsi, il ajoute à cette recette des relations humaines et des critiques de la société qui sont un bien joli ornement qui ne gâche pas la recette mais l'améliore.

En tout cas, il semble que nous n'avons pas fini d'entendre parler de Steve Orlando. Vu ses ambitions, je ne m'en plaindrai pas. Et comme il souhaite ne pas être le seul à offrir la visibilité qu'il donne à la communauté queer, j'espère qu'il ouvrira la voie vers plus de diversités dans les comics.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs