The Mighty Blog

Lorsque qu'Alfred change de look pour la télé

Retour sur Detective Comics #83

En 1944, Bob Kane va introduire dans Detective Comics #43 deux éléments importants de la mythologie de Batman. Retour sur la première apparition de la Batcave et sur le changement d'apparence d'Alfred Pennyworth.

detective-comics-083-cover

Pour ceux qui ne le savent pas, Detective Comics était à l'origine une anthologie. Batman n'y figurait que sur une courte histoire. Dans le numéro qui nous intéresse, son aventure s'étale uniquement sur 12 pages avant de laisser la place à d'autres héros tombés dans l'oubli depuis comme Crimson Avenger ou Slam Bradley.

Nous allons donc nous intéresser qu'à une courte histoire mais qui marqua à jamais la mythologie de Batman puisqu'elle introduit l'allure du majordome de Wayne, Alfred, telle que nous la connaissons maintenant mais aussi la Batcave. Le premier est un personnage régulier des séries Batman depuis sa première apparition en 1946 de Batman #16. Le majordome arrive dans la vie de Wayne bien malgré lui, d'autant plus qu'en faisant son boulot il se rend dans le bureau de Bruce Wayne et y découvre que Batman et Robin sont en réalité ses deux maîtres. Alfred avait un physique très différent, il était court sur part, potelé et il était la gage comique des aventures de nos justiciers masqués.

detective-comics-083_001

L'épisode commence avec Bruce et Dick Grayson (Robin) qui se demandent où a bien pu passer Alfred qui a disparu depuis des heures. C'est alors que l'alarme de Batman se met à sonner. Quelqu'un semble s’être introduit dans le repaire de Batman, la Batcave. Les deux héros courent alors dans l'escalier secret qui relie le bureau de Wayne et leur cachette. Ils fouillent alors l'endroit mais ne trouvent rien ni personne jusqu'au moment où Dick ouvre la porte de la salle de sport privée de Batman de laquelle est projetée une quille qui frappe Bruce en plein dans l'estomac.

detective-comics-083_002

Plus de peur que de mal, il ne s'agit que d'Alfred qui tente de faire de l'exercice. En effet, le majordome pense qu'il a besoin de se tonifier, qu'il est moins efficace qu'autrefois. Bruce pense que ce n'est pas la solution et propose à son homme de maison de partir quelques jours en vacances, ce qu'il accepte avec joie.

Pendant l'absence d'Alfred, la vie à Gotham continue. Surtout la vie criminelle ! Alors que Bruce se balade avec sa fiancée dans la rue, un homme se fait écraser par une voiture qui roule à vive allure. Aidé par un médecin qui était présent sur les lieux, le Dr Goodwin, ils relèvent la victime. Très vite, Wayne reconnait Henry Corliss, un joaillier. Il appelle alors Dick et tous deux revêtent leur tenue afin d'enquêter afin de savoir pourquoi Corliss a été écrasé. En effet, Batman se doute qu'il ne s'agit pas d'un simple accident.

En surveillant la bijouterie de Corliss, Batman et Robin arrêtent en flagrant délit un voleur qui s'avère être le propriétaire des lieux lui-même. L'arrivée des deux justiciers semble le réveiller d'un état de somnambulisme.

Le lendemain matin, Wayne et Grayson sont les témoins d'un autre accident. Le Dr Goodwin est présent également [comme quoi Gotham n'est pas si grande que ça - NdR]. En inspectant la scène de l'accident, Wayne se rend compte qu'il s'agit en vérité d'un crime. Cela ne s'est pas produit par hasard. Surtout que la victime est un courtier en affaires immobilières.

Le soir, Batman et Robin se dirigent dans les bureaux du courtier et le découvre en train de se voler son propre coffre-fort. Les deux justiciers le laissent faire afin de pouvoir le suivre jusqu'à celui ou ceux qui le commandent.

detective-comics-083_003

Ils suivent ainsi le courtier jusqu'au repaire de Biff Bannon et de ses hommes de main. Batman et Robin s'introduisent alors dans la cachette et se battent avec les malfrats. Après avoir arrêté les méchants, Robin ramène le courtier chez lui pendant que Batman interroge Bannon pour savoir avec qui le mafieux travaille. C'est alors, que quelqu'un assomme le Chevalier Noir avec une chaise. Il s'agit du Docteur Goodwin [comme on s'en doutait fortement].

detective-comics-083_004

Assommé, Batman est alors victime de Bannon et Goodwin qui, plutôt de le démasquer, décident de lui faire ingérer la formule secrète du Docteur qui lui permet de contrôler ses victimes pendant leur sommeil. Quelques instants après, Robin revient avec la police dans le repaire des méchants et y retrouve Batman inconscient.

En se réveillant, le Chevalier Noir est groggy et il a un mal de tête étrange. Robin préfère alors le raccompagner afin de le coucher. Mais à peine endormi, Wayne se relève et enfile son costume de Batman. Il a une envie incontrôlable d'aller à la bijouterie. Robin témoin de la scène pense que son associé essaie d'aller arrêter Bannon sans lui et décide de le suivre discrètement. Plus loin, dans la rue, un étrange passant est témoin de la scène. Il pense que c'est le moment qu'il espérait.

detective-comics-083_005

Arrivé à la bijouterie, Batman commence à ouvrir le coffre-fort mais, fort heureusement, Robin l'arrête à temps. Robin arrive alors à faire le lien avec le Docteur Goodwin. Mais, ils se font surprendre tous les deux par Bannon et ses hommes, accompagnés sur médecin. Les deux justiciers sont dans le pétrin - mais les méchants ont le temps d'expliquer leur plan.

Sur le toit, nous retrouvons le mystérieux passant qui descend par là où est passé Batman et Robin. Témoin de la scène, il sait qu'il doit être discret mais il dérape dans l'escalier foirant son effet de surprise et tombant sur Banner et les autres méchants.

detective-comics-083_006

Cette maladresse sauve toutefois nos héros qui  arrivent à arrêter Banner et sa bande. Après ce court combat, Batman se retourne vers le mystérieux passant qui se présente comme un simple majordome et chauffeur mais il finit par appeler Batman "Monsieur Wayne".

D'abord surpris, Batman et Robin se sentent menacés mais l'homme les calme et révèle sa vraie identité. Il s'agit en fait d'Alfred qui a passé ses vacances à faire du sport et il a carrément fondu [et grandit - NdR].

detective-comics-083_007

La dernière scène nous montre que même s'il a changé physiquement, il reste empoté assurant qu'il restera le gage comique des séries Batman.

"Accidentally On Purpose", tel est le titre de cette histoire, nous dévoile donc un nouveau physique pour le personnage. Il ne s'agit pas là d'être moralisateur et de montrer aux enfants que pour être en forme, il vaut mieux s'entretenir. En fait, le but de cette manœuvre est bien différente : Bob Kane est en train de modifier sa série afin qu'elle colle visuellement à la série TV.

En effet, en 1943, peu de temps après les débuts de Batman, la Columbia lance une série TV The Batman, an evening with Batman and Robin avec Lewis Wilson dans le rôle de Bruce Wayne/Batman, Douglas Croft dans celui de Robin/Dick Grayson et William Austin interprétant Alfred Pennyworth. Il s'avère que ce dernier n'avait pas du tout le physique du majordome potelé des comics. Il a un physique plus distingué.

Bob Kane va donc changer physiquement son personnage. Mais, il va également changer - dans ce même épisode donc - le quartier général de son héros et utiliser la même que celle vue dans la série TV. En effet, jusque-là, Bruce Wayne utilisait une pièce de sa grande maison comme repaire. Dans l'émission télévisuelle, le personnage a une grande cave. Ils y accèdent depuis la demeure Wayne grâce à un escalier secret caché derrière une pendule.

batcave3

Quelques mois après le début de la série, Bill Finger et Bob Kane font un croquis de cette Batcave avant de la dévoiler pour la première fois dans une BD dans ce numéro de Detective Comics.

batcave8

Soixante-douze ans après, à la fois le physique d'Alfred et la Batcave sont intégrés pleinement dans la mythologie de Batman. Si un auteur fait l'affront de changer l'un ou l'autre, il recevra - à juste titre - le déchaînement de milliers de fans en colère.

Cela me fait tout de même bien rire, lorsque je lis ou j'entends des fans se plaindre comme quoi les comics actuels tentent trop de coller aux films ou aux séries TV. En effet, Marvel et DC le font. Dire le contraire serait mentir. Mais, il ne faut pas oublier que certains éléments que nous retrouvons mois après mois dans nos comicbooks sont issus d'autre média. Nous parlons ici du physique d'Alfred et de la Batcave, mais nous pourrions également parler de X-23, Jimmy Olsen, le fait que Superman vole et, j'en passe. Cela prouve surtout que plus les choses changent, plus elles restent les mêmes.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs