The Mighty Blog

La première apparition de Wonder Woman

Retour sur All-Star Comics #8

Dans le cadre de nos articles sur Wonder Woman, il est normal de nous intéresser de près à All-Star Comics #8 dans lequel William Moulton Marston signe une back-up story dévoilant au public l'amazone.

C'est en décembre 1941 que sort All-Star Comics #8, l'anthologie mettant en scène la Justice Society of America. Mais cet épisode va présenter une véritable révolution. En effet, à la fin numéro apparaît une super-héroïne, Wonder Woman. Mais, son nom n'apparaît pas en sur la couverture.

all-star-comics-008-cover

À vrai dire, la back-up story est une histoire promotionnelle pour annoncer la série anthologique Sensation Comics dont Wonder Woman sera la super-héroïne porteuse. Et comme première histoire, l'auteur Charles Moulton présente les origines de sa super-héroïne et il nous transporte dans un monde complètement inédit, bien loin de celui des super-héros plutôt urbains que publiaient DC Comics à l'époque. Après tout ce n'est pas la seule chose inédite puisque Wonder Woman est également la première super-héroïne de l'éditeur.

all-star-comics-008-ww-page-001

L'auteur commence en présentant son héroïne comme une lueur d'espoir dans un monde ravagé par la guerre. Il définit sa "femme incroyable" en la comparant à différents dieux de l'Antiquité grecque et celle romaine, la beauté d’Aphrodite, la sagesse d'Athéna, la vitesse de Mercure et la force d'Hercule.

L'histoire, nous la connaissons tous. Un avion de l'armée américaine tombe en panne d'essence et s'écrase sur Paradise Island. La Princesse Diana accompagnée d'une autre amazone retrouve alors le corps d'un homme blessé, celui du Capitaine Steven Trevor.

Nous découvrons ainsi que Paradise Island est une île calme dans lequel seules des femmes y vivent en harmonie. Ce peuple d'amazones est dirigé par la reine Hippolyte. Mais l'arrivée de l'homme va obnubiler Diana ce qui inquiète la médecin de l'île et qui en fait part à la Reine. Toutes deux pensent que la Princesse est en train de tomber amoureuse de l'homme. Du coup, elles lui interdisent de rester auprès de Trevor.

Afin d'expliquer son geste, Hippolyte rappelle à sa fille l'histoire qui a mené les amazones à se réfugier loin du monde des hommes.

all-star-comics-008-ww-page-002

Hercule pensant pouvoir conquérir une amazone a dû affronter Hippolyte grâce à la ceinture qu'Aphrodite lui a offerte. Le demi-dieu, amer de la défaite, a pu récupérer la ceinture et les amazones ont été réduites en esclavage par les hommes. Heureusement, la reine des Amazones a pu récupérer la ceinture grâce à l'aide de la déesse de la beauté. Elles ont alors pu négocier auprès des hommes le fait de partir s'exiler sur l'île qui est devenue Paradise Island.

Hippolyte dû faire une promesse à Aphrodite tant qu'elle gardera la ceinture et restera elle et les amazones sur Paradise Island, elles auront la vie éternelle. Elle acceptèrent.

all-star-comics-008-ww-page-003

Grâce à la sphère qu’Athéna a offerte aux amazones, Hippolyte décide de montrer à Diana ce qui a emmené Steven dans cet avion. Il s'avère qu'il avait une mission importante, il connaissait l'identité d'un espion et devait rendre cette information à ses supérieurs. Mais, des vilains lui ont barré la route et ce qui l’emmena à prendre l'avion endommagé qui s'est écrasé sur l'île.

Alors que la reine pensait convaincre sa fille que côtoyer l'homme était dangereux, Diana est encore plus motivée pour l'aider. Elle parle de quitter l'île pour aider Trevor à finir sa mission. Mais, Hippolyte pense autrement. Elle décide d'invoquer Aphrodite et Athéna afin de savoir ce qu'elle doit réellement faire.

all-star-comics-008-ww-page-004

Les deux déesses sont unanimes. La liberté des États-Unis est en grand danger, il faut qu'Hippolyte y envoie sa plus grande guerrière afin d'accompagner Trevor achever sa mission. La reine prépare alors un tournois dans lequel les amazones vont s'affronter sur plusieurs épreuves afin de déterminer laquelle d'entre elles sera la meilleure pour accompagner le Capitaine. Forcément, Diana veut y participer mais sa mère refuse.

Le jour du tournoi, les épreuves s'enchaînent et une mystérieuse amazone masquée les remporte toutes. Et de loin. Notamment à celles des bracelets et balles de revolver.

À la fin du tournois, la mystérieuse jeune amazone se démasque. Il s'agit bien évidemment de Diana. Hippolyte s'en doutait. Elle décide alors de laisser sa fille partir. Avant,elle lui offre un costume spécial signe de paix avec les États-Unis.

Ainsi Diana a renoncé à son héritage et à son immortalité afin de devenir Wonder Woman.

all-star-comics-008-ww-page-005

L'année d'après, c'est à la radio que les américains découvrent que Charles Moulton n'est nul autre que le Docteur William Moulton Marston, célèbre psychologue, connu notamment sur ses travaux sur le polygraphe, le détecteur de mensonges.

C'est lors d'une interview intitulée "Ne vous moquez pas des comics" menée par une ancienne élève, Olive Byrne, et publiée en 1940 que Marston évoque l'idée que les comics ont un potentiel éducatif fort. L'interview attire l'attention de l'éditeur M.C. Gaines qui invite le psychologue à être consultant sur ses publications, All-Americans et National Periodicals, deux des compagnies qui ont fusionné et sont devenues DC Comics.

En donnant son avis sur les publications de l'éditeur, il vient alors une idée de créer un super-héros qui ne gagnerait pas ses batailles à la force de ses poings mais grâce à l'amour. La femme de Marston, Elizabeth, lui propose alors d'en faire une femme, cela marquerait encore plus la différence avec les autres personnages DC qui ne sont que des hommes.

marston-elizabeth-olive

Les femmes de la vie Marston (en photos ci-dessus), son épouse Elizabeth, féministe de l'époque, mais aussi Olive Byrne qui vit avec le couple, lui servent de modèle afin de créer Wonder Woman. Même si elle n'est pas créditée, Elizabeth participe activement à développer l'héroïne qui s’appelait alors Suprema. L'auteur prendra Olive comme modèle pour le physique de Diana.

Marston explique plus tard qu'ils ont créé Wonder Woman de manière à ce que les filles puissent avoir envie d'être cette héroïne, c'est pour cela qu'elle est belle, forte et intelligente. Comme le dit l'auteur, les filles ne rêvent pas de devenir la parfaite petite ménagère, tout comme les garçons elles ont besoin de s'évader de la réalité .

Autant dire que le pari est tenu puisque, encore de nos jours, Wonder Woman est l'une des super-héroïnes préférées des filles mais aussi des garçons et, ce, peu importe l'âge.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs