The Mighty Blog

Du glam rock et un canard de l'espace

Vous ne le savez peut-être pas mais les membres du groupe Kiss sont devenus des stars de la pop-culture avec leurs nombreuses apparitions dans les films, les dessins-animés et les comics. D'ailleurs, le groupe de Stanley et Simmons a une grande histoire d'amour avec ces derniers. Et tout cela a commencé avec la rencontre d'un canard venu de l'espace.

Kiss sont donc des véritables stars de la musique mais aussi de la pop-culture. On compte plus les multiples apparitions du groupe dans des films, des dessins-animés et des comics. Encore récemment, il a rencontré la bande à Archie.

Howard The Duck est la création de Steve Gerber et Val Mayerik apparue pour la première fois en 1973 dans les pages du comicbook Adventure Into Fear. Il s'agit d'un canard anthropomorphe fumant le cigare propulsé dans l'univers Marvel et vivant des aventures absurdes. Souvent, ses histoires étaient des satires sociales très prononcées qui les démarquent des autres séries de l'éditeur. Pour la petite histoire, en 1978, la Walt Disney Company a menacé Marvel Comics d'un procès si l'éditeur ne changeait pas le look du personnage trop proche de Donald Duck selon ses créateurs. Il s'exécuta.

Howard est un extra-terrestre qui se retrouve dans les Everglades malgré lui. Il va rencontrer Man-Thing, Dracula, Frog-Man en affrontant des vaches de l'enfer,  Frankenstein et combattre des créatures grotesques. Suite à quelques apparitions dans diverses anthologies, Steve Gerber lancera une série régulière Howard The Duck en 1976.

howard-the-duck-008-cover

C'est dans l'épisode 12 de cette série que Kiss fera sa première apparition. C'est le célèbre Gene Colan (DaredevilCurse of Dracula...) qui dessine l'épisode. Howard et sa compagne, Winda Wester, se retrouvent dans un hôpital psychiatrique suite à un procès durant lequel Selma Bottle alias Kidney Lady - qui pense que le canard fait parti d'une conspiration internationale qui a pour but d'empoisonner ses reins - a réussi à faire passer le duo pour des fous. Enfermé dans sa cellule, Howard est drogué par les médicaments qu'on lui force à avaler dans l'établissement. Pendant ce temps-là, Winda est en entretien avec le docteur qui finit par vouloir exorciser la jeune fille. L'épisode se termine avec un Howard groggy qui entend le cri de sa compagne. Il accourt et il découvre les membres de Kiss sortir de l'esprit de Winda.

Howard-the-Duck-012-Kiss-first-appearance

L'épisode suivant, intitulé Rock, Roll Over, and Writhe, s'ouvre avec Kiss lancer des rayons laser sur tout ce qui bouge. Ils apparaissent sous leur nom de scène Starchild (Paul Stanley le chanteur), The Demon (Gene Simmons le bassiste), The Space-Ace (à l'époque Ace Frenhley à la guitare qui sur scène se nommait Spaceman) et The Catman (le batteur Peter Criss qui a aussi quitté le groupe depuis). Leur seul but est de murmurer un mot à Howard qui lancera ainsi une intrigue avec le fils de Satant, Daymon Hellstrom, un personnage bien connu des lecteurs de Marvel Comics.

Howard-the-Duck-013

Mine de rien, cette courte apparition sera le début d'une longue carrière dans les comics pour Kiss. Ils auront ainsi le droit à deux one-shots en 1977 et 1978. Le premier est toujours écrit par Steve Gerber accompagné d'Alan Weiss. Les superstars John et Sal Buscema dessineront une partie de l'épisode. Le second sera quant à lui écrit et dessiné par des valeurs montantes de la Maison des Idées, Ralph Macchio et John Romita Jr.

Plus tard, Howard The Duck sera encore confronté à la musique. Toujours avec le glam rock - ou plutôt avec des musiciens au look glam rock. Cela se passe dans le film Howard The Duck de 1986 (que je suis allé voir au cinéma - na !) réalisé par Willard Huyck et produit par Lucasfilm. Dans ce long métrage, Howard arrive dans la vie de Beverly (interpretée par Lea Thompson) une chanteuse dans un groupe de rock.

howard-the-duck-and-lea-thompson

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, elle a un look qu'aurait envié Paul Stanley, le chanteur de Kiss, en 1983 dans le clip de "Lick It Up" lorsque le groupe a retiré son maquillage pour paraître moins ringards (*sic*). Quelque part, la boucle est bouclée.

Bon, pour revenir au film (*sic*) Howard The Duck, le groupe de Beverly sonnait plus comme un mélange presque malsaint entre The Bangles et Paula Abdul comme le dévoile la scène finale que je vous laisse découvrir ci-dessous. La musique est jouée par le groupe The Cherry Bomb mais c'est bien Lea Thompson qui chante. Par contre, je ne crois pas que la marionnette de canard (avec l'acteur Chip Zien dans le costume) joue réellement de la guitare.

Depuis, Howard The Duck s'est éloigné à tout jamais du glam rock et cela lui va bien : une apparition dans le film Les Gardiens de la Galaxie et une nouvelle série hilarante. Quant à Kiss , les membres ont remis du maquillage et ils devinrent à nouveau des stars de comics. Mais on parlera de ça dans une prochaine chronique.

Article également publié sur Noisy Tapes.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs