The Mighty Blog

50 ans de X-Men : les années 80 (1/2)

Depuis leur création en septembre 1963, les X-Men sont devenus petit à petit une référence en termes de comics. À travers leurs aventures, de leurs conflits internes ou de leurs histoires d'amour, cette équipe de super-héros a su nous donner le meilleur. À tel point que nous sommes devenus très exigeants à leur égard. Pour fêter les 50 ans de nos mutants favoris, The Mighty Blog vous propose une rétrospective, décennie par décennie, de la publication des X-Men.

Partie 3

C'est en plein succès qu'on débute les années 80. Chris Claremont et John Byrne n'ont plus rien à prouver. Le dessinateur participe activement à l'élaboration des scénarios et le duo commence à nous écrire des histoires bien à plus ambitieuses.

L'ÂGE D'OR DES X-MEN

Dans ce cadre, les auteurs créent une nouvelle menace : le Hellfire Club (Le Club des Damnés) qui reviendra très régulièrement durant les années 80. Il s'agit d'un club fermé et centenaire où les membres sont issus de la haute-société. Chaque membre du cercle intérieur a comme nom celui d'une pièce d’échec et la couleur associée. On rencontra d'abord Emma Frost, la Reine Blanche, une télépathe qui rivalise avec le Professeur Xavier. Elle aussi cherche à former des mutants mais pas dans de bonnes intentions. C'est en voulant éviter qu'elle ne recrute de nouveaux élèves que les X-Men croiseront Dazzler alias Alison Blaire, une chanteuse disco qui peut transformer le son en plasma et Katheryne 'Kitty' Pryde, une adolescente passe-muraille.

uncanny-x-men-132-pic1-wolverine

Mais la lutte contre le Hellfire Club ne se termine pas là. Les X-Men décident de frapper les premiers et de se rendre dans ce cercle privé new-yorkais. Ils y rencontrent les membres principaux : Sebastian Shaw le Roi Noir, Harry Leland le fou noir et Donald Pierce le fou blanc. Ils sont accompagnés par Jason Wyngarde alias Mastermind. Ce personnage a été vu depuis plusieurs épisodes en train de suivre Phoenix pour la raison suivante : apprendre à la connaître et ainsi mieux la manipuler et la faire rejoindre le Cercle Intérieur du Hellfire Club en tant que reine noire. C'est justement elle, contrôlée mentalement, qui mettra en danger les X-Men dans l’enceinte du club. Mais Wolverine intervient en solo pour la première fois et impose son statut de super-star dans Uncanny X-Men #133.

Les X-Men arrivent à partir du club après une victoire peu glorieuse mais le contrôle mental de Jean révéle alors la vrai nature de Phoenix ; ce que le Professeur craignait depuis le début mais ne voulait pas croire : ainsi naquit Dark Phoenix (le Phénix Noir) et commença la saga la plus célèbre des X-Men : The Dark Phoenix Saga (Uncanny X-Men #135-138).

x-men - dark phoenix

Jean devenue maléfique vaint les X-Men et commet des crimes intergalactiques en détruisant un système solaire entier et une flotte spatiale Shi'Ar. Bien que revenue à la raison grâce au Professeur Xavier, elle est condamnée par l'Empire Shi'Ar pour ses crimes. Les X-Men se battent alors pour la défendre mais elle préfère mettre fin à sa vie pour sauver ses amis (Uncanny X-Men #137).

Les X-Men sont en deuil, Cyclops qui ne peut supporter la perte de Jean, décide de partir de l'équipe. Kitty, elle, rejoint l'équipe et deviendra la novice de l'équipe en tant que Sprite (Uncanny X-Men 138).

X-Men_Vol_1_141

Le dernier grand arc du duo Claremont/Byrne se déroulera dans Uncanny X-Men #141-142. Il s'agit de Days Of Future Past (Les jours du futur passé) qui inspire le prochain film X-Men. Dans le premier épisode de la saga, on découvre le futur des X-Men dans un New-York post-apocalyptique où les mutants sont traqués et exterminés par les Sentinelles. Les X-Men sont peu nombreux, on découvre qu'ils sont guidés par Kate Pryde et que Franklin Richards, le fils des Reed et Sue des Fantastic Four a rejoint le groupe. On découvre aussi Rachel Summers, la fille de Cyclops et Phoenix. Avec ces quelques personnages, Claremont et Byrne créent ainsi assez de mystères sans donner les explications du genre : comment Scott et Jean ont pu avoir un enfant alors que Jean est morte ?

Le but des X-Men du futurs est d'envoyer l'esprit de Kate dans le corps de Kitty de leur passé pour qu'elle (et les X-Men du présent) empêche l'assassinat du Sénateur Robert Kelly, l'événement déclencheur qui mènera à l'extermination massive des mutants par les sentinelles. L'assassinat était commandité par la nouvelle Brotherhood Of Evil Mutants menée par la polymorphe Mystique (personnage que Claremont avait créé dans les pages de Ms Marvel #16) pour éviter un ensemble de loi anti-mutantes. Elle est alors accompagnée par The Blob (seul membre d'origine de l'équipe) et de nouveaux personnages : Pyro, Avalanche et Destiny qui a la faculté de lire le futur. Une fois l'assassinat évité, l'esprit de Kate repart dans le futur.

L'APRÈS BYRNE

John Byrne quitte la série un mois après au numéro #143 où il met en avant (encore une fois) Sprite où la jeune X-Man combat des démons alors qu'elle est seule dans l'école. Un épisode très drôle (qui ne fut pas publier en français avant le milieu des 90's).

Le dessinateur est alors remplacé par Brent Anderson, Dave Cockrum et Bob McLeod qui s'alternent aux dessins. Claremont enchaîne les aventures et les ennemis comme Dr Doom (Dr Fatalis), Arcade, Magneto ou encore Emma Frost. Il commence aussi à redéfinir les X-Men sans leur leader original et à focaliser sur Sprite (véritable idole du groupe). Il travaille d'avantage le côté homme fort au grand cœur de Colossus en intégrant aux intrigues sa sœur, Illyana. Enfin, Claremont instaure le statut de leader de Storm. Le scénariste introduit de nouveaux personnages comme Bamf et surtout Lockheed, un dragon et l'animal de compagnie de Kitty. Claremont utilise aussi la notoriété des X-Men pour "vendre" sa série Spider-Woman (dans un épisode où apparaît pour la seconde fois Theresa Rourke Cassidy alias Syrin, la fille de Banshee).

Mais on retiendra plus la saga qui débuta dans Uncanny X-Men #155 (mars 1982). L'équipe vient à peine de retrouver leur leader original - Cyclops - et les voilà confronter à une menace intergalactique aux côtés de Corsair (qui vient de révéler à Scott qu'il était son père) et des Starjammers. Ils combattent Deathbird et aident Lilandra à récupérer son trône à la tête de l'Empire Shi'Ar. À la fin de la saga, au  numéro 157, le Professor X est plongé dans un coma et les X-Men retournent sur Terre sans lui.

L'équipe s'installe dans une ancienne base de Magneto située dans le triangle des Bermudes. Ils sont accompagnés des Starjammers et de Carol Danvers, ex Ms Marvel, qui vient de perdre ses pouvoirs dans Avengers Annual #10 (écrit par Claremont) lors d'un combat contre la nouvelle Brotherhood. D'ailleurs, c'est face à eux que les mutants se retrouvent confronter dans le #158. Enfin, surtout face à leur nouveau membre : Rogue (Malicia). Il s'agit de la fille adoptive de Mystique (et de Destiny) et elle donne du fil à retordre aux X-Men. C'est elle qui, grâce à son pouvoir d’absorption par contact de la peau, a volé et le pouvoir de Carol Danvers et sa psyché (ainsi que ses souvenirs).

DES NOUVEAUX MUTANTS

Les X-Men iront aussi dans une Terre parallèle au numéro #160, la Terre-8280 qu'on appelle communément les Limbes où règne Belasco. Ce démon finit par kidnapper Illyana Rasputine pendant 7 ans (quelques minutes seulement sur notre Terre) durant lesquelles il la transforma en reine des démons. Elle est ainsi devenue une adolescente sauvage et marquée par son périple dans les Limbes. Ce récit est conter en détails quelques mois après dans la mini-série Magik: Illyana and Storm publiée en 1983 et 1984 et créée par Claremont et John Buscema.

ICO004306_1

Pendant ce temps-là, Le Professeur Xavier s'est réveillé et il a perdu toute trace des X-Men. Accompagné de Moira MacTaggert, il forme un nouveau groupe d'élève : des ados qui appellera les Nouveaux Mutants. Cela se déroule dans Marvel Graphic Novel #4 en septembre 1982 qui est dessiné par Bob McLeod et l'équipe prendra forme d'une série régulière, New Mutants qui débute en mars 1983. L'équipe est constituée de Cannonball (Rocket), Sunspot (Solar), Wolfsbane (Felina), Karma et Psyche qui deviendra par la suite Mirage.

Les deux équipes se rencontreront lors de la saga des Broods. Le Professeur est en fait le porteur de la nouvelle reine des Broods qui le surveillent de près. Les X-Men et les Starjammers sauvent le Professeur en lui extrayant son âme de son corps et la plaçant dans un autre corps identique. Ainsi le Professeur retrouve l'usage des ses jambes.

God Loves, Man Kills

Fin 1982/début 1983 sort  Marvel Graphic Novel #5 plus communément appelé X-Men: God Loves Man Kills. Il s'agit d'un pur chef d'oeuvre écrit par Chris Claremont et dessiné par Brent Anderson. Les X-Men affrontent la haine et la peur de manière frontale. Il s'agit d'un réquisitoire contre l'intégrisme religieux représenté par le haineux Révérend William Stryker (qui inspirera de loin l'ennemi du film X-Men 2).

PAUL SMITH

Commence alors l'une de mes époques préférées des X-Men celle où Paul Smith dessina la série. Ce fut court mais l'équipe était formidable et on pu lire des épisodes excellents qui marquèrent à jamais les X-Men. Tout commence[1] avec le départ de Cyclops et de Wolverine et l'image culte ci-dessous (Uncanny X-Men #168).

ProfXisajerk

Wolverine quitte donc la série mais pour vivre une aventure qui avait été contée quelques mois plus tôt dans la mini-série Wolverine écrite par Claremont et dessinée par Frank Miller et publié fin 1982. Pendant ce temps-là, les X-Men rencontrent des mutants qui vivent cacher dans les égouts de New-York. Il s'agit des Morlocks. Pour sauver ses amis (notamment Angel menacé de se faire arracher les ailes parce qu'il était beau), Storm décide d'affronter à mains nues Calisto la chef de ce groupe. Ororo gagne et elle devient la chef des Morlocks (Uncanny X-Men #169-170).

Un nouveau membre rejoint l'équipe : il s'agit de Rogue qui a quitté la Brotherhood (et sa mère adoptive) pour faire sa rédemption mais surtout parce qu'elle n'arrive pas à contrôler ses pouvoirs et surtout à retenir la psyché de Carol Danvers qui a tendance à prendre le dessus régulièrement  (Uncanny X-Men #171). Pendat ce temps-là, Cyclops, parti rejoindre son amie Lee Forester en Alaska, rencontre Madelyne Pryor un pilote de l'air qui s'avère être le sosie parfait de Jean Grey. C'est alors que commence leur romance un peu malsaine puisque Scott n'avoue pas la raison de son intérêt pour Madelyne.

Autre romance, celle de Wolverine et Mariko Yashida avec qui le mutant doit se marier. Pour l'occasion, les X-Men se déplacent au Japon et on découvre un superbe duo de super-héros : Wolverine et Rogue, prouvant ainsi que cette dernière peut faire parti intégrante des X-Men. Le mariage de Logan et Mariko est annulé par Mastermind qui prend le contrôle mental de Mariko et qui provoque la rupture. Dans ce laps de temps, Storm vient à changer de look : elle décide d'avoir un mohawk et une attitude punk ce qui semble plus lui convenir que cette image de fille sage prêtresse qu'on lui attribuait jusque-là.

Pendant ce temps-là, l'équipe des New Mutants s'agrandit avec notamment Illyana qui est devenue Magik. Deux autres mutants arrivèrent : Magma et Cypher. Ainsi qu'un extra-terrestre, Warlock, créé à partir d'un techno-virus et qui fuit son père, le terrible Magnus. L'équipe était souvent confronté aux Hellions, les élèves de l'école du Hellfire Club, établissement dirigé par Emma Frost.

On notera aussi l'apparition en août 1983 d'un spin-off des X-Men : Alpha Flight (la Division Alpha) écrit et dessiné par John Byrne (co-créateur de l'équipe). Il y a aura un cross-over entre Alpha Flight et X-Men en 1985 dans la mini-série en 2 épisodes X-Men and Alpha Flight qui emmènera les deux équipe à Asgard. La mini-série est écrite par Claremont et dessinée par Smith.

LA ROUTE VERS LE NUMÉRO 200

En 1984, John Romita Jr devient le dessinateur officiel de la série à partir de Uncanny X-Men #180. Les X-Men sont confrontés à la Brotherhood, rencontrent Amanda Sefton (qui commence à flirter avec Nightcrawler), empêchent le mariage de Kitty avec le Morlock Caliban (pour sauver Colossus), combattent bourrés Juggernaut (le Fléau), affrontent la terrible Reine Noire du Hellfire Club, Selene, etc.

Jusqu'en septembre 1984, où on lut la saga Storm où cette dernière rencontre (et tombe amoureuse de) Forge mais vient à perdre ses pouvoirs dans de tragiques (et quelques peu compliquées à résumer en quelques lignes) circonstances. Pas le temps pour les X-Men de se remettre de cette terrible perte, Rachel Summers apparaît dans notre époque. Elle prendra plutôt mal le fait de voir son père se marier avec quelqu'un d'autre que sa mère. À l'épisode #199, elle devint le nouveau Phoenix. Une nouvelle menace fit aussi son apparence : la Freedom Force. En fait, il s'agit de la Brotherhood de Mystique (avec Spiral en membre supplémentaire) mais qui s'est mis à travailler pour le gouvernement.

3281476519_3b2b2c7647_o

Uncanny X-Men #199 (et New Mutants #34) s'enchaîne avec Special Edition New Mutants #1 et Giant-Sized Annual X-Men #9.  Deux épisodes que toutes personnes ont pu lire se souviennent pour deux raison : les deux épisodes sont dessinés par le talentueux Art Adams et parce que c'est génial. Les Nouveaux Mutants et Ororo (sans pouvoir) sont catapultés et séparés dans Asgard. Chacun va vivre sa propre aventure. On notera par exemple que Mirage deviendra une vraie Valkyrie, recrutée par Hella, la Déesse de la mort, elle-même. Après avoir déjoués l’Enchanteresse, ils affronteront avec les X-Men - venus à leur secours - Loki qui, profitant de la transformation de Thor en grenouille, contrôle Storm pour en faire la Déesse du Tonnerre.

Fin 1985, Uncanny X-Men #200 marque un tournant décisif dans la vie des mutants mais je vous laisse digérer tout ce que vous venez de lire, et je vous conterai ça dans la seconde partie consacré aux années 80.

À Suivre

[1] Pas tout à fait, Smith avait rejoint l'équipe pendant la saga des Broods. [^]

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs