The Mighty Blog

50 ans de X-Men : les années 90 (1/3)

Depuis leur création en septembre 1963, les X-Men sont devenus petit à petit une référence en termes de comics. À travers leurs aventures, de leurs conflits internes ou de leurs histoires d'amour, cette équipe de super-héros a su nous donner le meilleur. À tel point que nous sommes devenus très exigeants à leur égard. Pour fêter les 50 ans de nos mutants favoris, The Mighty Blog vous propose une rétrospective, décennie par décennie, de la publication des X-Men.

Partie 5

Les séries liées aux X-Men sont sous les feux des projecteurs. Elles rencontrent de véritables succès d'estime et commercial.

Pour synthétiser, en ce début 1990, les séries sont : Uncanny X-Men par Chris Claremont et Marc Silvestri qui s'en va progressivement. X-Factor est écrit par Louise Simonson et est dessiné par différents artistes comme Jon Bogdanove, Art Adams et Whilce Portacio. New Mutants est écrit par Louise Simonson et dessiné par Rob Liefeld. Ils introduisent un nouveau leader : l'énigmatique Cable (New Mutants #87) offrant un nouveau statu-quo à l'équipe mais aussi de nouveaux ennemis : le MLF, Front de Libération Mutant, dirigé par Stryfe. Excalibur est écrit par Claremont qui ramène ses héros sur notre Terre. Enfin, la série Wolverine est écrite par Achie Goldwin et dessinée par John Byrne. Fin septembre 1990, Larry Hama prend le relais au numéro #31 avec Silvestri aux dessins.

Pour cette nouvelle décennie, Marvel Comics avait de gros plans en tête pour profiter du succès des X-Men. Pour cela, Bob Harras (éditeur des séries X-Men) et Chris Claremont mettent en place un projet d'envergure.

RÉUNIR LES TROUPES

Tout commence avec des faux airs de retcon. Les X-Men qui avaient franchi le seuil du péril reviennent un à un changés. Surtout Psylocke qui passa sous les traits de Jim Lee - remplaçant surdoué de Marc Silvestri - de la pudique anglaise à la ninja assassine que l'on connait maintenant. Rogue change aussi puisqu'elle se trouve séparée à tout jamais de la psyché de Carol Danvers. Oui, Claremont fait le ménage chez les X-Men, change la donne, certains statuts pour atteindre un seul but : réunir les X-Men. Il fait également apparaître un nouveau personnage, l'énigmatique Gambit, qui rejoint les rangs de l'équipe en suivant sa nouvelle amie Storm alors redevenue une enfant.

xtinction-agenda

La réunion des factions de X-Men se déroule en plusieurs étapes. Tout commence avec le cross-over X-Tinction Agenda durant lequel X-Men, Nouveaux Mutants et X-Factor combattent ensemble l'armée de Genosha et Cameron Hodge (ennemi vu dans X-Factor devenu robotique et qui en veut personnellement à Archangel après que ce dernier lui ait tranché la tête). Warlock tombe. Havok et Wolfsbane restent sur l'île pour surveiller les agissements du nouveau gouvernement de l'île et éviter que les actes meurtriers recommencent . Mais, hormis cela, X-Men et X-Factor étaient enfin rassemblés. Et ils tentèrent de créer une nouvelle organisation afin de rapprocher les équipes (Uncanny X-Men #273).

Uncanny_X-Men_Vol_1_275_Full_Cover

Claremont ramène le Professeur Xavier sur Terre dans les excellents Uncanny X-Men #274 - 277 durant lesquels les X-Men sont retrouvent l'Empire Shi'Ar afin de combattre les Skrulls. Par la même occasion, le scénariste termine son intrigue sur les Starjammers et leur lutte incessante contre l'Empire puisque Lilandra devient Impératrice Shi'Ar à la fin de l'arc.

Dans X-Factor, Louise Simonson quitte la série. Chris Claremont prend le relais. Le scénariste détruit Vaisseau et envoie Nathan Summers, le fils de Cyclops et de Madelyne Pryor, dans le futur pour lui sauver la vie du techno-virus que lui a injecté Apocalypse (X-Factor #65 à 68).

Simonson a également quitté New Mutants. Rob Liefeld devient ainsi le scénariste de la série - épaulé par Fabian Nicieza pour les dialogues. Le créateur de Cable introduit de nouveaux personnages, alliés comme ennemis : Gideon qui veut récupérer Sunspot pour une raison mystérieuse - le jeune mutant quitte ainsi l'équipe, Domino une ancienne partenaire de Cable, Shatterstar qui vient du même monde que Longshot mais dans le futur et Feral, une Morlock. L'équipe voit également Rictor partir qui est remplacé par Warpath, ancien Thunderbird II et frère de John Proudstar (tué dans Uncanny X-Men #94). Il crée aussi Deadpool (New Mutants #98), un mercenaire aussi efficace que bavard. Liefeld amène la série jusqu'au numéro 100 qui s'avère être le dernier épisode de la série qui se termine en révélant que Stryfe, le chef du MLF, ressemble à Cable, sans plus d'explications. En effet, le scénariste/dessinateur veut radicaliser son équipe et lui donne le nom de X-Force. L'équipe fera ses débuts dans New Mutants Annual 7 (1991) en évitant le retour Proteus.

Dans Uncanny X-Men  et X-Factor, Chris Claremont résout le problème qui se déroule sur l'île de Muir depuis presque un an avec The Muir Island Saga. Il se débarrasse ainsi du Shadow King avec, de manière symbolique, le Professeur Xavier qui perd à nouveau l'usage de ses jambes (Uncanny X-Men #280).

xmen280

MUTANT GENESIS

C'est à la suite de cet événement que débute  X-Men Mutant Genesis. Un grand mot pour annoncer la restructuration des équipes créatives des titres mutants, la création de nouveaux titres et les nouveaux statu-quo d'autres. En gros, il s'agit du Marvel Now! de l'époque et seulement appliqué aux séries mutantes.

X-Force_Vol_1_1_Wraparound_Cover

Pour commencer, on retrouve la nouvelle forme des Nouveaux Mutants sous le nom de X-Force. Cette nouvelle série débute en août 1991 et est le fer de lance de X-Men GenesisX-Force #1, écrit et dessiné par Rob Liefeld avec Fabian Nicieza aux dialogues, se vend à 4 Millions d'exemplaires.

En septembre 1991, les X-Men et les ex-X-Factor forment à un nouveau un seul groupe. Pour mieux couvrir un maximum  de danger (et vendre plus de comics), les mutants sont scindés en deux équipe. La Blue Team, qui officie dans Uncanny X-Men, est composée de Storm, Jean Grey, Iceman, Archangel et Colossus. Chris Claremont n'écrit plus le titre, Jim Lee et Whilce Portacio ont cette responsabilité. Le dernier est aussi le dessinateur du titre. John Byrne - puis au bout de quelques épisodes Scott Lobdell - écrit les dialogues.

L'autre équipe s'appelle la Gold Team et regroupe toutes les stars de l'époque : Cyclops, Wolverine, Psylocke, Rogue, Gambit, Beast (et Jubilee à partir du #4). Ils officient dans un nouveau titre appelé simplement X-Men. Le titre est dessiné et co-ecrit par Jim Lee. X-Men #1 bat le record tenu le mois précédent par X-Force avec ses 8 Millions d'exemplaires vendus. Actuellement, ces deux records restent indétrônés.

jimleewolverine

Chris Claremont est le scénariste principal de la série mais il signe là les 3 derniers épisodes des titres mutants de son run long de 15 ans. Il fait affronter l'équipe à leur pire ennemi : Magneto. Il introduit les Acolytes, une secte de mutants qui vouent un culte à Magneto. La bande est menée par Fabian Cortez qui arrive à manipuler Magneto et le pousser à affronter les X-Men. À la fin de X-Men #3, se rendant compte qu'il a été dupé par Cortez, Magneto se sacrifie pour sauver les X-Men. On finit l'épisode en voyant l'Astéroïde M détruit par des missiles nucléaires et les X-Men spectateurs de cette désolation, et surtout impuissants.

Un symbole fort, puisque, rappelons-le, il s'agit de la fin du run de Chris Claremont à qui on a demandé de partir puisque ses plans pour la série (notamment tuer Wolverine et le faire revenir en super-vilain) ne plait pas à l'éditorial.

UNE ANNÉE DE DÉPARTS

La série éponyme est reprise au scénario au numéro 4 par Jim Lee qui sera aidé par John Byrne pour les dialogues puis par Scott Lobdell.

Les autres titres "mutant" seront aussi impactés par Genesis. D'abord Excalibur, Claremont quitte également le titre. C'est Alan Davis, co-créateur de la série qui reprend le scénario et il revient également aux dessins. Son premier (long) arc conclura toutes les pistes lancées dans la série depuis ses débuts. L'équipe accueillera trois nouveaux membres : Kylun, Cerise et Micromax.

X-Factor se voit complètement remanié par Peter David et Larry Stroman. Le gouvernement américain, pour se pardonner du mal fait aux mutants, décide de créer une équipe spéciale composée de mutants survivants de Genosha et de l'île de Muir : Havok, Polaris, Multipleman (l'Homme Multiple), Wolfsbane et Guido (qui deviendra Strong Guy). David crée une équipe hors-norme, moins sexy sur papier que la précédente mouture mais terriblement efficace et géniale.

x-men-bishop

Alors que la série Uncanny X-Men n'est plus sous les feux des projecteurs, il se passe pourtant des choses qui vont marquer la suite des années 90. D'abord, dès le premier épisode de Lee et Portacio, Uncanny X-Men #281, les créateurs tuent les Reavers et les Hellions mettant ainsi terme à des intrigues en cours et montrant que leurs histoires ne se reposeront pas sur les acquis du run de Claremont. Ils présentent aussi un nouvel ennemi Trevor Fitzroy qui semble connaître Shinobi Shaw, le fils adoptif de Sebastian Shaw Roi Noir du Hellfire Club - Sebastian est mort lors s'un back-up story dans les pages de X-Factor par Claremont et Portacio, tué par son fils justement. Fitzroy tue les Hellions pour absorber leur énergie et ouvrir une porte depuis le futur de laquelle surgit des mutants renégats et 3 membres de la police mutante du futur, XSE (Xavier Security Enforcers) dont Bishop qui rejoindra l'équipe dans l'épisode 287.On découvrira également les Upstarts (les Parvenus) menés par le Gamemaster dont Fitzroy, Shinobi Shaw et Selene font partie - on apprendra par la suite que Fabian Cortez appartient au groupe. L'équipe jouent à un jeu simple : plus ils tuent de mutants plus ils rapportent de points les approchant de la victoire. le Gamemaster est l'abrite du jeu. Enfin, on découvre Mikhail Rasputin, le frère de Colossus, déjà évoqué dans les années 70, un cosmonaute perdu dans une dimension parallèle.

Dans X-Men, on découvre une nouvelle partie du passé de Wolverine dans les années 60. A cette époque, il faisait partie d'une équipe (qui sera nommée plus tard Team X) avec Sabretooth et un nouveau personnage, Maverick. Ni Wolverine ni Sabretooth semblent se rappeler de ce moment de leur passé. les X-Men rencontrent aussi Omega Red, un ennemi que la Team X a rencontré dans le passé. Dans l'arc d'après, on découvre le passé de Gambit qui fait parti d'une famille de voleurs. On découvre ainsi son vrai nom, Rémi LeBeau et sa femme, Bella Donna, avec qui le plus mystérieux des X-Men a dû se marier pour éviter la guerre entre leurs deux familles.

JRJR-betrayed

Dernière  chose qui marquera ce passage : Bishop, venu du futur, sait que les X-Men vont mourir.  Le seul survivant du groupe semble être Gambit et qui, selon Bishop, est l'assassin de l'équipe. On découvrira la version future de LeBeau et surtout un message d'appel au secours lancé par Jean Grey dans Uncanny X-Men #287. C'est le début d'une trame scénaristique qui trouvera fin en 1996.

Dans X-Force, on en apprend un peu plus sur le passé de Cable, on découvre qu'il a un lien avec un agent du S.H.I.E.L.D., G.W. Bridge, avec le dernier Weapon X, Garryson Kane, et Deadpool. Enfin, il est révélé que Cable provient d'un futur lointain - avec Rachel et Bishop, cela fait 3 personnages du futur et ils sont presque contradictoires. Il est venu dans notre époque pour sauver le prince des X-Ternals, Cannonball. On découvre ainsi que Gideon, l'ancien associé et assassin du père de Sunspot, fait parti de ces mutants immortels et que son but était de retrouver leur prince. Enfin, on apprend qu'on n'a jamais rencontré Domino puisqu'il s'agit en fait d'une métamorphe du nom de Copycat qui avait pris l'identité de l'amie de Cable. Elle était envoyée par un certain Tolliver, un homme d'affaires qui en veut à Cable et à son ancienne équipe Weapon Prime (dont Domino, Kane et Bridge faisaient partie).

Jim Lee quitte Marvel avec X-Men #11. Rob Liefeld fait de même en signant son dernier épisode sur X-Force #12. Marc Silvestri quitte son poste de dessinateur sur Wolverine #57. Les 3 artistes monteront avec Todd McFarlane (Spider-Man), Erik Larsen (Spider-Man) et Jim Valentino (Guardians of the Galaxy) Image comics. Mais, cela, est une autre histoire. Portacio suivra le mouvement ainsi que Jae Lee, star montante de Marvel après son passage remarqué sur la série Namor. Mais avant ça, il dessinera trois épisodes de X-Factor (on en parle dans la prochaine partie du Dossier).

Marvel Comics se retrouve donc orphelin de ses superstars - qui pourtant ont servi des runs oubliables pour certains - mais l'éditeur mise toujours sur les X-Men pour continuer à vendre. Dans une suite logique, Scott Lobdell reste en tant que scénariste de Uncanny X-Men. Il va utiliser Mikhail Rasputin pour continuer à faire le ménage dans l'univers mis en place par Claremont en éliminant tous les Morlocks.  Quant à la série X-Men, la Maison des Idées confie le titre à Fabian Nicieza et à une valeur sûre aux dessins, Andy Kubert. Nicieza reprend également X-Force en tant que scénariste et il sera aidé par Greg Capullo.

Pour maintenir l'intérêt autour des séries, et suite aux succès commerciaux de Fall of the Mutants, Inferno et X-Tinction Agenda, Marvel décide de monter un nouveau cross-over. D'ailleurs, la suite des années 90 sera une succession de grands événements. Mais, on parlera de tout ça dans la prochaine partie.

À Suivre

  • Justin Berthault

    Très bonne lecture en ce dimanche matin. Article très intéressant, ça m'a donné envie de m 'intéresser à X-Factor par Peter David 🙂
    En tout cas on sent vraiment ta passion pour les titres dans ton écriture.
    Bravo et j'en veux encore plus

  • Raf

    Je viens de lire la rétrospective, les articles sont très intéressants et bien détaillés. Cela m'a donné envie de me replonger dans certaines histoires des X-Men !
    Bref, beau travail ! J'attend la suite avec impatience.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs