The Mighty Blog

Savage Dragon #225

Non seulement Savage Dragon arrive à son 225e numéro mais, en plus, la série de Erik Larsen a 25 ans chez Image Comics. Dans ce numéro spécial de 100 pages, l'auteur change à tout jamais la face de son univers.

J'avoue, j'ai oublié de critiquer le numéro 224 (en fait, je pensais l'avoir fait) qui introduit la situation de cet épisode. Glum ayant perdu "son" Angel décide d'utiliser la machine de Darklord pour fusionner le multivers et donner à Angel encore vivante les mémoires de sa défunte petite-amie. L'opération terminée, les gens de la Terre ont vécu 1000 vies en l'espace de quelques secondes et tout le monde est complètement perdu. Mais, pas le temps de s'en soucier plus que ça, Darklord arrive sur Terre pensant que c'est Dragon qui a utilisé sa machine et il est bien décidé à se venger.

Sous ses aires de Crisis on Infinite Earths ou de Secret Wars, le but de Larsen n'est pas de rebooter son univers mais bel et bien de faire avancer certaines choses. Pour les 25 ans de Savage Dragon, il fallait qu'il fasse les choses en grand avec une menace qui nécessitait que tous les héros de l'univers qu'il a créé se rassemblent. Et puis, l'occasion est assez belle pour faire tomber l'épée de Damoclès qui était suspendue au-dessus de la tête de Dragon depuis des années.

Depuis le début, tous les 25 épisodes, Larsen nous prépare de gros changements qui façonnent les prochains épisodes. De de ce côté-là, nous sommes servis même si on s'y attendait fortement. Le plus gros changement possible et qui permettait d'aller vers l'avant était flagrant et Larsen le laisse comprendre très clairement sur les couvertures de son épisode anniversaire.

Le numéro comporte 100 pages. Bien que l'épisode soit plus long que d'habitude, il n'occupe pas tout l'espace, d'autres histoires viennent s'ajouter. Hormis la dernière - mais je reviendrai dessus plus bas, il y a un goût de déception. Ici, les histoires écrites par Larsen sont plus simples que d'habitude et, à mon sens moins fun. La plus grosse déception est certainement l'épisode sur Angel qui n'est qu'un prétexte pour foutre à poil la super-héroïne. Je veux bien comprendre le délire mais c'est dommage de résumer une jeune femme avec autant de caractère et de vécu à un simple objet de désir sexuel.

La dernière partie est la première apparition de Dragon dans un comicbook. C'était en 1982 dans Graphic Fantasy #1. Bien qu'on retrouve des éléments de la série actuelle, la tonalité et l'ambition n'ont pas grand chose à voir. L'ambiance noire et dépressive sont assez intéressants mais la narration de Larsen de l'époque manque de punch et d'efficacité. En tout cas, cette archive est plutôt intéressante.

Savage Dragon #225

Image Comics • Par Erik Larsen & ses potes • $9.99
Larsen modifie grandement l'univers de Savage Dragon tout en amenant des ouvertures vers la suite. Le contenu annexe est moins intéressant pour la suite des événements ou n'apportent pas grand chose à la construction de l'univers, et c'est quelque peu dommage.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs