The Mighty Blog

Agents Of S.H.I.E.L.D. S01E01

Le 29 août dernier, j'ai eu la chance de participer à la soirée La rentrée Marvel (2ème édition) qui nous diffusa entres autres le premier épisode d'Agents Of S.H.I.E.L.D., la série tant attendue par les fans du Marvel Cinematic Universe. D'abord, parce qu'il s'agit d'un spin-off des films sur le petit écran. Ensuite, et surtout, la série signe le grand retour de Joss Whedon* à la télé. La série est diffusée aux Etats-Unis sur la chaîne ABC depuis hier soir. Il est donc temps de vous en parler. Alors à quoi devons-nous nous attendre ?

Pour être franc, à la fin de l'épisode, il y avait une saveur de trop peu. Pas seulement parce que j'ai passé du bon temps mais aussi parce qu'on sent qu'il faut laisser le temps à la série de s'installer pour juger de la qualité réelle d'Agents Of S.H.I.E.L.D. Sur ce point, on reconnait la patte de Whedon. Il expose son postulat de base, monte son équipe et montre un exemple de mission l'espace d'un épisode. Du coup, le début de l'épisode est plutôt dense passant d'un personnage à un autre. Et là, on voit que le maître a appris de ses erreurs sur le pilote de Dollhouse puisqu'il arrive ici à donner le ton de sa nouvelle série. Oui ! On reconnait indéniablement la patte de Whedon et ses thèmes fétiches : la cellule de la société secrète d'Angel, les secrets emboîtés comme des poupées russes de Dollhouse, l'équipe hétéroclite de Firefly et la trame sociale de Buffy. Pour le moment la mixture (sans gros risques) prend bien. Mais si je comparais à Dollhouse, c'est qu'on ressent aussi la présence de Jed Whedon - le frère de Joss - et de sa femme, Maurissa Tancharoen, qui ont longuement officié en tant que scénaristes sur la série avec Eliza Dushku. Ils ont une manière bien particulière d'articuler leurs scripts qui n'est pas désagréable.

La série souffre quand même des problèmes inhérents au format : comment faire perdurer Agents Of S.H.I.E.L.D. ? Et bien comme de nombreuses séries on lance des mystères, des interrogations et on maintient ainsi un faux suspens pour que le spectateur soit tenté de revenir la semaine d'après. Avouons qu'à ce jeu, les frèress Whedon n'y vont pas de main morte. Un mystère par ci. Un autre par là. En gros, un derrière chaque personnage. Même si le seul qui vient à nous tarauder l'esprit c'est de savoir ce qui s'est passé entre le film Avengers et le début d'Agents Of S.H.I.E.L.D.. Mais, malgré ses nombreux mystères pour le spectateur (ou plutôt non-dits), on sent que ces pistes ne sont lancées par hasard. Qu'il y a un plan derrière chacun d'entre eux. Cela va certainement permettre, dans un futur proche, de faire des épisodes focaliser sur tel ou tel personnage.

agents-of-shield-1

Justement les personnages parlons-en. Et bien, si vous êtes fans de Coulson (qui ne l'est pas ?!) vous ne serez pas déçus ! Le personnage est égal à lui-même, en mieux. Le voir gérer la mission à sa manière est un plaisir. Autres personnages qui vous plairont immédiatement c'est Jemma Simmons etLeo Fitz, les deux scientifiques de l'équipe, on trouve en eux un mélange de Willow (Buffy), Fred (Angel), Kaylee (Firefly) et Topher (Dollhouse), le tout scindé en 2 personnages. Et ils ont des gadgets cools. Skye est le personnage agaçant au premier abord, la véritable petite peste qu'on se met à aimer en plein milieu de l'épisode et qu'on risque d'adorer d'ici la fin de la première saison. Quant à Melinda May est le personnage le plus mis en retrait mais qui attire l'attention rapidement (quel est son lien avec Coulson ? Que lui est-elle arrivée avant ?). Quoiqu'il en soit, Ming-Na Wen s'impose rapidement mais ce n'est pas très étonnant de sa part (elle avait très bien tiré son épingle du jeu pendant l'insipideStargate Universe). Enfin, l'Agent Grant Ward sera les gros bras de la série. On nous le montre d'entrée de jeu dans une scène à Paris... Certes bourrée de clichés comme la femme arty avec un béret qui écoute à fond la caisse du Édith Piaf chez elle. Sans oublier l'accent français au couteau de Brett Dalton lorsqu'il se fait passer pour un serveur parisien... Mais bref, à part ça, Ward est simple à cerner mais ne vous attendez pas à un Jayne de Firefly. Non ! Ici on nous montre un personnage intelligent.

Et l'épisode alors ? Et bien j'ai peur de trop vous en dire et finir par vous spoiler. Disons que très vite le scénario justifie la différence de budget entre les films et la série. Les agents de niveau 7 travaillent dans le plus grand secret et tentent d'anticiper les problèmes pour éviter l'accident de New-York. Ensuite, l'épisode a deux trames qui se croisent à travers deux parties. La première trame est la formation de l'équipe la seconde est leur mission. Vous comprendrez vite que Whedon ne fait pas une série manichéenne et c'est tant mieux. Il y a quelque chose d'émouvant dans les motivations du méchant de l'épisode. Mais, ce n'est pas sans oublier l'humour notamment via les échanges des différents protagonistes.

Sinon un dernier argument, pour regarder ce premier épisode : Cobbie Smulders (Maria Hill) est présente dans cet épisode.

agents-of-shield-2
Même si je ne suis pas sorti de la salle subjugué, ce premier épisode m'a assez accroché pour me donner envie de voir la suite. Je connais assez bien l'équipe de scénaristes de Mutant Enemy pour leur faire confiance concernant la suite de la saison. Même si j'ai fait de nombreuses comparaisons aux précédents travaux de Whedon sur le petit écran, il est trop tôt pour en tirer de simples conclusions de redites. Par contre, on reconnaîtra la patte du papa de Buffy et ce n'est pas désagréable. Pour les fans de l'agent Coulson, vous non plus, vous ne serez pas déçu et vous verrez qu'à la fin de l'épisode il arrive à pousser la cool-attitude qu'on lui attribue à un niveau encore plus élevé. J'attends la suite avec impatience.

* Pour ceux qui ne connaissent pas le personnage, il s'agit du créateur des séries télé Buffy Contre Les VampiresAngelFirefly et Dollhouse. C'est d'ailleurs pour cela que ces noms seront cités plus d'une fois à titre de comparaison.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs