The Mighty Blog

Batman #22

The Button continue dans les pages de Batman. Tom King et Jason Fabok confrontent le Batman de l'actuelle continuité à celui de Flashpoint qui n'est autre que son père.

*** La critique qui suit risque de révéler des informations importantes à l'intrigue de Rebirth, lecteurs de V.F. vous risquez de vous gâcher la surprise ***

À tous ceux qui critiquent The Button pour ne pas raconter l'histoire que vous espériez, il faut laisser le temps à Tom King, Joshua Williamson (scénariste de The Flash) et DC Comics de raconter l'histoire qu'ils veulent. Comme on devait s'en douter, la conclusion sera livrée dans le prochain épisode mais celui-ci apporte un début de réponses.

Comme vous le savez certainement l'univers Flashpoint n'est pas un monde parallèle mais une réécriture de la continuité. Ainsi, il n'est pas censé exister dans le multivers. Pourtant, Barry Allen et Bruce Wayne y sont et leur monde continue d'exister. Le fameux badge retrouvé dans la Batcave guide les héros vers une nouvelle destination qui pourrait apporter son lot de réponse. La crainte étant que Williamson noie son épisode d'informations rendant la conclusion indigeste - comme l'a été celle de Superman Reborn.

On garde notre calme. On respire. Le cross-over a été jusque-là sans reproche.

Si je pense que la rencontre entre Bruce et Thomas n'aura pas de conséquences sur notre Chevalier Noir, King crée un moment. Il est court mais il est marquant. Par contre, je ne crois pas que le souvenir commun du père et du fils soit arrivé au Batman New 52 (n'hésitez pas à me le dire en commentaire si c'est le cas ou non) ce qui serait un peu bête.

Jason Fabok fait du Jason Fabok avec des perspectives parfois un peu étranges, des personnages désarticulés, des proportions grotesques... Tout ce qui est un peu dommage lorsqu'on essaie d'avoir un style réaliste.

Batman #22

DC Comics • "The Button Part 3" par Tom King & Jason Fabok • $2.99
J'aime bien The Button. Ce que les auteurs nous montrent m'a plu jusque-là. Il est certain que la conclusion ne plaira pas à tout le monde soit parce que trop bordélique, soit parce qu'elle ne répondra pas à toutes questions posées. Personnellement, je préférerais la seconde option.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs