The Mighty Blog

Batman / Elmer Fudd Special #1

Au début de l'été, DC Comics a décidé de se faire rencontrer deux de ses franchises : les super-héros de l'éditeur et les personnages de Looney Tunes. Cela donne des rencontres improbables comme celle entre Batman et le chasseur Elmer Fudd. Cela peut paraître ridicule mais lorsque Tom King et Lee Weeks sont aux commandes, nous avons plutôt envie de nous intéresser à Batman / Elmer Fudd Special !

Elmer Fudd est parti pour aller exécuter Bugs "The Bunny" Woods supposé avoir tuer une femme, Silver St. Cloud. Mais pour s'en tirer, ce dernier affirme que c'est Bruce Wayne qui l'a payé pour l'assassiner. En partant sur la piste de Wayne, forcément Fudd se retrouve confronté à Batman...

Tom King opte pour une forme de polar des années 30 en en respectant les codes à la lettre avec le bar, la scène de voiture dans la nuit, l'appartement vide dans l'obscurité, la femme fatale... Il transpose tout cela sans soucis à Gotham City et, forcément, Batman sied parfaitement à cette ambiance.

Lee Weeks est aussi dans son élément avec son trait si caractéristique qui rappellera certainement aux fans ses pages sur Daredevil et Detective Comics. Sa gestion des ombres, ses hachures, sa manière à dessiner des "gueules" - s'inspirant de John Buscema, la dramaturgie dans ses scènes d'action, tout cela rend l'épisode quasi-indispensable.

Oui, c'est très beau et cela nous plonge immédiatement dans l'histoire qui peut s'avérer simple mais qui est magistralement exécutée par King. Le scénariste y utilise ses méthodes habituelles pour révéler, en douceur, les éléments de son histoire. Par exemple, lorsque le nom de Bruce Wayne tombe et que Fudd tourne les talons, le scénariste le justifie la page d'après.

Et puis, il injecte de l'humour très fin en optant d'humaniser les personnages des Looney Tunes mais en conservant certains de leur tiques. Par exemple, Bugs est toujours en train de manger des carottes, Piggy bégaye - et a le mot de la fin, quant à Elmer, il a cette façon de parler si typique - qui n'a jamais été retranscrite en V.F. me semble-t-il. Ce n'est pas hilarant avec de gros sketchs à base de râteaux et d'enclumes mais, c'est justement l'une des forces de ce récit qui démontre une nouvelle fois que King est un scénariste à suivre.

A noter que King écrit une back-up story, dessinée cette fois par Byron Vaughns, qui est l'antagoniste de la première. En effet, cette histoire est typique des dessins animés de la Looney Tunes et balance une version cartoon un peu ridicule de Batman dedans. Pour le coup, c'est drôle parce que les sketchs sont à base de râteaux et d'enclumes. En gros, ces deux histoires sont les deux faces d'une même pièce, il y a donc de fortes chances que si vous aimez l'une vous aimerez l'autre.

Batman / Elmer Fudd Special #1

DC Comics • Par Tom King, Lee Weeks & Byron Vaughns • $4.99
La rencontre peut paraître loufoque sur papier mais, sous la plume de Tom King et les crayons de Lee Weeks, cela devient génial. Pour le moment, il s'agit de l'une des histoires que j'ai préférée cette année.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs