The Mighty Blog

Black Magick #4

L'intrigue avance doucement, mais surement dans Black Magick. L'enquête policière prend toujours une grande part de l'histoire, mais Greg Rucka n'oublie pas l'occulte, et surtout de laisser une grosse part de mystère.

Rowan Black et son partenaire continue donc d'enquêter sur la mort du criminel Dunridge. Celle-ci est très étrange, et on suit donc le début de l'enquête, autopsie incluse. Dans les trois histoires parallèles que Rucka raconte, celle-ci est la plus classique, tant sur la forme que sur le fond (pour l'instant). On suit vraiment une enquête policière, du point de vue des inspecteurs, et si le meurtre est étrange, on n'a pour l'instant aucune vraie information et le rythme choisi est un peu trop lent. Gageons qu'avec la fin de l'épisode, les choses devraient s'accélérer.

La partie occulte est quant à elle beaucoup plus intéressante. La relation Alex Grey - Rowan Black est très bien écrite, et on sent toute l'amitié qu'il y a entre les deux femmes. Les relations entre les personnages sont d'ailleurs un des gros points positifs de ce récit. Greg Rucka maîtrise parfaitement les dialogues, et fait très rapidement comprendre les dynamiques entre ses personnages.

La troisième partie, celle avec les européens dont on ne sait pas encore grand chose, continue d'avancer tranquillement, et la confrontation ne devrait pas tarder. Le cliffhanger de l'épisode est assez inattendu, apportant une dose de mystère en plus à la série. Les pages de Nicola Scott continuent elles d'être magnifiques. La coloration rend honneur au trait de l'artiste, qui arrive à rendre très réels les personnages. La fin du numéro (et peut-être les prochains) permettent à Scott de mettre un peu plus d'action dans son dessin, et on sait qu'elle est très forte dans ces moments-là.

black-magick-04-coverBlack Magick #4

Image Comics • Par Greg Rucka & Nicola Scott • $3.99
Le rythme est certes assez lent, mais l'intrigue continue. L'action arrive tout doucement, tout comme les révélations. Greg Rucka prend vraiment son temps sur cette série, mais c'est beau, mystérieux et on aime voir les dessins de Nicola Scott.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs