The Mighty Blog

Black Science #28

Au pays des super-héros !

Autant vous dire que cet arc de Black Science est hors-norme. Rick Remender et Matteo Scalera nous montrent toutes les possibilités d'univers même celui où les super-héros existent.

Regardez la couverture et dites-vous que cela est bien réel : il y a des super-héros dans Black Science et que Nate McKay, fils de Grant le personnage principal de la série, en est un. Sincèrement, cela ne sert à rien à la narration globale de la série tout comme la partie heroic-fantasy. Cela aurait pu se dérouler dans des univers plus proches de ceux que nous avons déjà exploré. Le but étant plutôt de montrer comment Pia et Nate ont su évoluer - et à une autre échelle Shawn le collègue de Grant.

En tout cas, cet univers super-héroïque a le droit à un traitement de faveur. Le changement de narration est notable. Exit les cases de voix interne, ici ce sont des cases de narration qui raconte ce qui se passe comme dans les comics d'antan. Et puis, même si nous retrouvons les archétypes des super-héros, leurs pouvoirs sont intéressants. Assez pour que j'ai envie que Remender fasse sa propre série de super-héros.

Le prétexte est surtout de réunir des éléments déjà vus auparavant et que cela soit dévoilés à nos héros. Aussi, Remender montre des héros surpuissants qui ont du mal avec la menace qui pèse sur le multivers. Sincèrement, même si c'est impressionnant, le fait que nous ne connaissons pas bien les personnages amenuise l'effet. C'est dommage... Et, je remarque que c'est la première fois que je fais une critique négative sur la série. Autant être franc, ce numéro 28 est celui que j'ai le moins aimé depuis le début. Pourtant, il est évident que les auteurs s'amusent. Matteo Scalera opte pour des designs de personnages très réussis et les effets de couleurs de Moreno Dinisio sont plus que réussis. Mais, ils n'ont pas réussi à me captiver autant que d'habitude. Oh, ce n'est pas grave, je pense que le prochain risque d'être bien meilleur.

Black Science #28

Image Comics • Par Rick Remender & Matteo Scalera • $3.99
Si l'épisode n'est pas mon préféré de la série, il n'en reste pas moins très solide. Ce surplein de nouveaux personnages n'aide peut-être pas à apprécier le contexte pourtant bourré d'humour. Mais ce n'est pas grave, la situation dégénère comme il faut mettant nos personnages bien dans la mouise comme on aime tant.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs