The Mighty Blog

Bucky Barnes: The Winter Soldier #6

Fin du premier arc pour Bucky Barnes: The Winter Solider parti dans l'espace pour protéger la Terre. On est en plein dans la science-fiction et les aliens, mais Alex Kot rajoute le voyage temporel, une histoire d'amour, et des armes gigantesques. Tout pour plaire ?

Envoyé sur la planète Mer-Z-Bow pour assassiner la Princesse Ventolin (les asthmatiques apprécieront), Bucky Barnes a fait quelques erreurs : tomber amoureux de sa cible, et échouer face à Crossbones. On le retrouve donc sous les décombres encore fumants d'une explosion, tandis que sa version future vient donner les explications tant attendues...

Le numéro met fin à l'arc, tout en lançant le suivant de manière très intrigante. Les motivations de "Old-Man Bucky" sont enfin révélées, et si elles peuvent sembler hors de propos dans cette série, on s'aperçoit qu'Ales Kot a finalement un message à faire passer, même s'il reste un peu maladroit. En allant directement dans un futur dominé par la violence, il oppose le Bucky tueur, celui qu'on connait, et le Bucky amoureux de sa princesse, qui maîtrise de moins en moins la situation. Ça permet une caractérisation facile du personnage, et une présentation des enjeux sur le très long terme. On reste certes en terrain connu, mais il faut bien avouer que l'ensemble marche.

Les rapports entre les personnages se détériorent, et Kot gèrent bien ça. Les regrets arrivent, de nouvelles décisions sont prises, et on sent bien que la situation va encore empirer, pour nous amener peut-être vers un final tragique. Ce numéro est assez pauvre en dialogue, et il semblerait qu'on soit dans un épisode plus de transition que de conclusion. Les relations changent, la menace s'amplifie, et la suite pourrait être encore meilleure. J'ai par contre assez peur pour l'avenir de la série sur le long terme, vu qu'en général, les séries qui ont des arcs longs s'arrêtent assez tôt, surtout quand on considère la visibilité de celle-ci.

Il y a surtout un problème de rythme ici, vu que la partie centrale concerne l'histoire du Bucky du futur. En quelques pages, on nous raconte tout ce qu'il faut savoir, et c'est assez bien fait (on dirait un What-If par moments), mais toute la partie dans le présent reste assez lente. Comme je l'ai dit, on se concentre sur les personnages, et ce n'est pas un problème, mais le numéro semble assez paresseux dans ses dialogues, qui restent trop peu nombreux.

Les doubles pages de Marco Rudy semblent être un peu moins folles que les précédentes, moins remplies, mais paradoxalement plus lisibles. C'est peut-être dû à la fatigue de l'artiste, et il serait bon à mon avis de lui accorder un numéro complet de repos, et pas juste quelque page. Son style incroyable pose problème pour certaines formes de narration, et il semblerait que lui et Kot aient eu du mal à retrouver la magie des premiers numéros. Attention, c'est toujours parfaitement lisible et ça déborde encore une fois d'idées (en plus d'avoir des peintures absolument magnifiques), mais il faut reconnaître qu'on sent la fatigue. A côté de ça, Langdon Foss s'occupe encore une fois de la partie sur le Bucky du futur, avec un style cartoon qui prête parfois à sourire, ce qui n'est pas forcément le but à mon avis. Il aurait pu être plus judicieux de prendre un autre artiste, vu qu'ici, on dirait un comic beaucoup plus joyeux que le voulait Rudy... C'est quand même parfaitement lisible, et la colorisation est impeccable.

Bucky Barnes - The Winter Soldier (2014-) 006-000Bucky Barnes: The Winter Soldier #6

Marvel Comics • Par Ales Kot, Marco Rudy & Langdon Foss • $3.99
Fin d'arc satisfaisante, mais frustrante. La série avance, et si beaucoup de pistes sont lancées pour la suite, il faut maintenant espérer qu'on puisse arriver jusqu'au bout. Même si ce numéro est un poil en dessous des autres, ça reste quand même de l'excellente science-fiction, mais dans laquelle des tueurs débarquent.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs