The Mighty Blog

Detective Comics #934

Pour Rebirth, Detective Comics suit une nouvelle direction qui s'inscrit dans la continuité des titres Batman Eternal et Batman And Robin Eternal. James Tynion IV et Eddy Barrows nous montrent ainsi comment Batman et Batwoman recrutent la prochaine génération de héros de Gotham City.

Les membres de la Bat-Family sont suivis par des drones étranges en forme de chauve-souris. L'un d'entre eux, Jean-Paul Valley alias Azrael, se fait même attaquer par un homme ressemblant à Batman. Le Chevalier Noir n'aimant pas trop qu'on usurpe son identité et qu'on s'attaque impunément à ses partenaires décide de riposter en demandant à sa cousine, Batwoman, de l'aider à former Red Robin, Spoiler, Orphan (Cassandra Cain) et Clayface à devenir les héros de demain.

Le début d'histoire est incroyablement stupide, forcé et, par ces faits, pénible à lire. La mise en situation avec Azrael se faisant attaquer ne surprend pas et la narration de Barrows gêne la compréhension sur l'arrivée de Batman jetant un batarang sur on-ne-sait-quoi. Et puis, s'en suit discussion entre Kate et son père avec celui-ci lui disant "tu devrais rejoindre une équipe, tu es faite pour" alors que nous le savons elle va le faire. Pis encore, à la suite de cette conversation où elle envoie balader son père gentiment (mais c'est mignon), elle retrouve Batman chez elle lui proposant de... former une équipe !

C'est alors que la magie opère. Batman se démasque devant Batwoman et il y a une chose incroyable qui se passe. Je ne parle pas dans l'histoire mais dans la tête du lecteur. J'étais très suspicieux sur la qualité de la série mais je pense que Tynion a seulement fait preuve de maladresse et à force d'être trop classique dans sa structure d'histoire, ça en est ridicule. Mais, lorsque Batman et Batwoman recrutent, tout change. La lecture devient sympathique. Le vieux fan de DC que je suis retrouve un duo qu'il a adoré à une époque donnée, un Batman humain qui se consacre autant à Gotham qu'à la famille qu'il a formé autour de lui. Et la menace pourrait finalement devenir intéressante. Du coup, je suis intrigué de voir comment la série va évoluer sur les prochains épisodes.

Je critiquais Barrows sur la narration de quelques scènes. Mais, pour la plus part du temps, son boulot est assez chouette. Il ose des découpages un peu différent et il dessine très bien Gotham. Son trait varie peut-être un peu trop lorgnant parfois du côté d'Andy Kubert, ce qui n'est pas forcément sans me déplaire.

DetectiveComics934Detective Comics #934

DC Comics • Par James Tynion IV & Eddy Barrows • $2.99
Detective Comics s'avère être une lecture plaisante. Pourtant, cela commence plutôt mal. La maladresse de Tynion est vite rattrapée, donnant envie de continuer à suivre le titre.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs