The Mighty Blog

Hail Hydra #4

Nous y voilà ! La fin d'une ère puisque ce quatrième épisode de Hail Hydra signe la fin de la mini-série mais, surtout, le départ de Rick Remender de la Maison des Idées.

Après avoir échappé au plan machiavélique du Baron Zemo dans l'ascenseur interdimensionnel de Hydra, Ian Rogers alias Nomad a évité la fin du monde et atterri dans un monde du Battleworld dans lequel Captain America a échoué durant la Seconde Guerre Mondiale et Hydra a pris le pouvoir.

"Futilité". Voici le terme qui ponctue ce dernier épisode. Quelque part, si aucun scénariste ne vient à utiliser Nomad dans All-New All-Different Marvel, Hail Hydra aura été bel et bien futile. Il s'agit là de la seule série liée à Secret Wars qui donne l'impression d'avoir des répercussions dans la continuité Marvel. C'est d'autant plus vrai avec la fin que nous a concocté Remender.

Peut-être que je fantasme un peu - c'est possible, mais j'ai presque l'impression que le scénariste met au chaud son personnage en attendant son éventuel retour. En effet, Remender a annoncé qu'il prenait une année sabbatique loin de Marvel, cela ne veut pas dire qu'il reviendra obligatoirement mais cela laisse insinué qu'il a besoin de prendre un peu de recul. Ce qui n'est peut-être pas plus mal. En effet, bien que j'ai trouvé la lecture de Hail Hydra fort agréable, ce n'était pas son meilleur travail. Surtout que nous retrouvons les gimmicks habituels du scénariste, limite s'auto-parodiant.

Je pense que les dessins de Roland Boschi ne plairont pas à tout le monde. En effet, il a tendance à déformer facilement ses personnages et à ne pas respecter les proportions. Il faut dire qu'il préfère se concentrer sur la narration. De ce point de vue là, tout est parfait. L'effet "what the fuck" qu'impose le scénario est parfaitement représenté. C'est très réussi.

Hail-Hydra-004-CoverHail Hydra #4

Marvel Comics • Par Rick Remender & Roland Boschi • $3.99
Remender nous a livré un chouette moment avec son Hail Hydra. Ce n'est pas parfait, parce que convenu de la part du scénariste, mais cela apporte de bons moments de lecture. Cette mini-série ne vous fera pas honte sur votre bibliothèque.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs