The Mighty Blog

Inhumans: Attilan Rising #1-5

Que faisaient les Inhumains pendant Secret Wars ? La rebellion, évidemment ! Face à l'ordre établi dans le Battleworld, un petit groupe de résistants fait face, contre un Dieu omnipotent, et une Medusa bien décidée à faire régner l'ordre...

Charles Soule, le leader actuel des séries Inhumaines, a réussi à garder son titre pendant Secret Wars. J'avais lu le premier numéro de cette mini-série à sa sortie, et je n'avais pas été subjugué. J'ai préféré attendre la parution du dernier numéro pour tout lire d'une traite, et j'ai vraiment bien fait : c'était génial !

Dans le domaine inhumain contrôlé d'une main de fer par Médusa, la baronne installée sur le trône par Doom, l'ordre règne. Dans cette semi-dictature, un petit groupe de résistants va se lancer dans une quête pour renverser le pouvoir, mené par un certain Blackagar, alias Black Bolt...

A la lecture du pitch, on a déjà l'impression d'avoir lu cette saga sans même l'avoir ouverte, et pourtant, elle se révèle pleine de surprise. Soule gère parfaitement son rythme, et s'il faut attendre le dernier numéro pour une double claque, on ne s'ennuie pas un instant jusque là. Il crée un club intéressant, version Inhumaine/Secret Wars du Club des Damnés, qui est au centre du début de la saga. On a une atmosphère d'un club de jazz, où les riches et les puissants de Battleworld se rejoignent, qui rend la saga intéressante. Ça ne durera pas et on retombera dans la rébellion, mais même là, Soule arrive à rendre ça intéressant.

Son équipe est intéressante, avec notamment un Daredevil qui balance huit vannes par page, ou des figures inhumaines bien connues. Lue en une seule fois, la saga évite l'aspect un peu lourd du combat contre l'autorité, et fait passer un excellent moment. C'est plein d'humour, d'action, de retournements de situation, et la fin est un grand moment de n'importe quoi, qui pioche son inspiration dans une des plus grandes séries de fantastique / SF de tous les temps, ( la 4ème Dimension ) qui vous fera pousser un bon gros "QUOI ?". On comprend mieux l'utilité de la saga une fois refermée, et sincèrement, que ce soit en VF ou en TPB, ça vaut vraiment le coup d'aller au delà du premier numéro très classique. Soule se fait plaisir sur ce titre qui lui donne une vraie liberté, et écrit quelque chose de captivant.

En plus de ça, John Timms est excellent, et fait quelque chose proche de ce que faisait Terry Dodson dans ses meilleurs jours. C'est propre, un peu cartoon, plein de détails et toujours fun. Il gère le script riche et plein de personnages de Soule, et me donne sincèrement envie de le voir sur d'autres titres, tellement il est à l'aise sur toutes les scènes.

Inhumans - Attilan Rising (2015) 001-000Inhumans: Attilan Rising #1-5

Marvel Comics • Par Charles Soule & John Timms • $3.99
Faites vous violence sur le pitch un peu basique de la série, et lisez ce qui est un des meilleurs tie-ins à Secret Wars. C'est beau, super fun, et plein d'excellentes idées. En plus, la fin est la meilleure de tous les titres du moment !

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs