The Mighty Blog

Jessica Jones #11

Jessica Jones est embauchée par Maria Hill qui a déserté le S.H.I.E.L.D. afin de savoir qui veut la tuer. Forcément, l'histoire de Brian Michael Bendis et Michael Gaydos ne pouvait que dégénérer.

Une femme encapuchonnée avance dans la ville. Son visage est reconnaissable immédiatement, Michael Gaydos a donné des charactéristiques fortes au physique de Maria Hill, elle n'est pas seulement reconnaissable par sa coupe de cheveux. Et oui, malgré le style que je qualifierai de MTV[1] de ses protagonistes, Gaydos leur donne une personnalité, une âme. Le scénario pourrait mettre Jessica, Maria et Sharon Carter dans une même salle que chacune aurait son physique, ses expressions faciales et sa manière de bouger. Je trouve ça remarquable, et je te tenais le souligner.

Le scénario est tout autant remarquable. Jessica arrive à un stade où elle en marre des petits jeux d'espion et elle décide de mettre Maria Hill à l'épreuve. C'est assez inattendu et, j'avoue, je n'aurais pas cru lire cela dans un comicbook publié par Marvel. Mais, c'est aussi pour cela que je recommande toujours autant Jessica Jones, c'est une série à la tonalité différente et surprenante.

Et, justement, Bendis nous réserve une bonne surprise dans cet épisode à la structure peu conventionnelle. En effet, alors que Maria Hill commence à lire un dossier la concernant, nous basculons la page d'après dans un faux comicbook rétro - dessiné par le talentueux Javier Pulido - nous racontant une vieille mission de Maria Hill. Mais, cette histoire donne le vertige et nous sommes obligés de pencher la tête ou tordre le comicbook pour suivre ce qui se passe. Nous le savions, l'histoire dans laquelle est plongée Jessica Jones est compliquée mais, là, la folie prend le dessus. Et si on ne croit pas une seconde au faux-semblant qui sert de cliffhanger, on a hâte de découvrir ce qui se cache dans ce foutu dossier.

Jessica Jones #11

Marvel Comics • Par Brian Michael Bendis, Michael Gaydos & Javier Pulido • $3.99
Bendis et Gaydos forment toujours un duo efficace qui offre une série hors-norme autant dans les thèmes abordés, que les situations grotesques et que dans la narration. C'est tout simplement génial !


[1] Vis à vis du style graphique des dessins animés des années 90 diffusés sur la chaîne musicale.[^]

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs