The Mighty Blog

Justice League #44

Ça y est, The Darkseid War a commencé. Le tyran d'Apocolyps affronte l'Anti-Monitor sous la plume de Geoff Johns et les crayons de Jason Fabok. La Justice League, elle, est plutôt spectatrice et ceux qui veulent interférer en payent le prix fort.

Le talent d'écriture de Johns n'est plus à prouver, surtout lorsqu'il s'agit d'écrire de grandes sagas. Il maîtrise le rythme et il sait faire monter la pression. Cet épisode en est l'exemple même. Vers la fin de l'épisode alors que Batman et Green Lantern explorent la Terre-3 pour découvrir les origines de l'Anti-Monitor, leurs dialogues sont mis en parallèles avec l'action qui se passe sur Terre-1 donnant plus d'impact aux révélations.

Même si je reconnais pleinement le talent du scénariste, je ne peux que regretter cette impression de déjà-vu. En effet, si vous me demandez de vous résumer une saga écrite par Johns, je vous raconterai qu'on retrouve les éléments lus dans The Darkseid War et dans l'ordre qu'ils apparaissent. Les héros tombent les uns après les autres afin de pousser les survivants à trouver des remplaçants. Cela n'est pas le cas dans cet épisode mais il est certain que cela arrivera. Même l'événement central de la saga, Darkseid contre l'Anti-Monitor avec les héros impuissants qui observent est déjà vu. Sans parler des tensions dans le camp ennemi. Avengers ! Flash: Rebirth ! Blackest Night ! Forever Evil ! Dans tout cela, Johns a utilisé les mêmes mécaniques, tiré les mêmes leviers. Clairement, il le fait très bien et c'est un plaisir à lire mais ne pas le constater serait une erreur de ma part. En tout cas, plus la saga avance plus je me dis qu'à l'instar de la précédente, Forever Evil, elle s'ouvrira sur la prochaine, encore un des gimmicks du scénariste. Mais, on reparlera de ça lorsque The Darkseid War arrivera à sa conclusion.

Je ne m'étalerai pas sur le travail de Jason Fabok. Son trait est autant beau que son action statique. C'est dommage. La fin manque de dramaturgie et nous aiguille déjà sur le rebondissement qui se déroulera dans les épisodes suivants.

Justice-League-044-CoverJustice League #44

DC Comics • Par Geoff Johns & Jason Fabok • $3.99
Je donne l'impression de chipoter - bon, ok, j'aime bien chipoter. Mais, je trouve ça un peu dommage que Johns ne renouvelle pas un peu son jeu de ficelles. En même temps, il faut avouer que cet épisode est, encore une fois, passionnant à lire. D'ailleurs, je pense qu'on peut utiliser le mot "épique" pour le résumer.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs