The Mighty Blog

Mech Cadet Yu #2

La mini-série Mech Cadet Yu raconte l'histoire d'un jeune homme que rien ne prédestinait à devenir pilote d'un Mecha. Greg Pak et Takeshi Miyazaka nous montrent que malgré cet honneur, il a encore du boulot pour se faire accepter.

Le premier épisode a été un coup de cœur unanime pour toute la Mighty Team parce qu'il y avait une magie qui opérait de suite et qu'on retrouve dans ce deuxième numéro.

Cet épisode nous montre donc comment Yu est perçu par les autres cadets, notamment par la fille du Général qui n'a pas été choisie par un Mech alors qu'elle fait partie de l'élite selon ses propres termes. Moqueries, insultes, elle n'arrête pas de tourner au ridicule le jeune garçon qui lui garde son sourire et son enthousiasme même si des choses lui font mal.

Le récit est bon parce que Greg Pak ne s'étale pas sur ces sujets. Il le montre et le lecteur compatit. Mais, Yu vaut tellement mieux que cette pimbêche qui risque de changer d'avis bientôt et qui n'en saura plus une. En tout cas, je l'espère pour elle.

Pour le reste, nous apprenons avec Yu comment les pilotes communiquent avec leurs mech et, globalement, leur fonctionnement. Il y a également de l'action et, comme attendu, une menace fait son apparition. Mais, Pak prépare également autre chose qu'on s'attendait à voir dès le cliffhanger du premier numéro sauf que cela prend une tournure inattendue.

Les dessins de Miyazaka sont excellents, à la fois simple et fluide. Il donne un aspect manga/anime à ses personnages - ce qui colle parfaitement à l'histoire - mais conserve une narration très américaine rendant les scènes d'action lissibles à chaque moment.

Mech Cadet Yu #2

BOOM! Studios • Scénario : Greg Pak - Dessins : Takeshi Miyazaka - Couleurs : Triona Farrell - Lettrage : Simon Bowland • $3.99

Mech Cadet Yu est une mini-série qui, je pense, sera une histoire qui nous plaira jusqu’au bout. En tout cas, Pak et Miyazaka ont tous les ingrédients pour le faire. Ça ne brille pas par son originalité mais c’est rudement bien foutu et puis, Yu et son Mecha sont tellement attachants qu’ils sont à eux-seuls des arguments de lecture.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs