The Mighty Blog

Mister Miracle #2

Bienvenue chez Granny Goodness

Après un premier numéro énigmatique, Tom King et Mitch Gerads rentrent dans le vif du sujet ébranlant la petite vie de Scott Free alias Mister Miracle.

Être le fils de Highfather nécessite de lourdes responsabilités comme combattre l'armée de Darkseid aux côtés de sa bien-aimée Big Barda.

Nous découvrons dans ce numéro qu'il y a un nouveau Highfather sur le trône de New Genesis. En effet, le fils de Darkseid, élevé par Highfather, Orion, est devenu le nouveau chef des New Gods. Big Barda et Mister Miracle lui obéissent. Mais le leader n'a pas l'air d'apprécié Scott - qui le lui rend bien - ce qui ne l'empêche pas de lui confier une mission importante : aller chez Granny Goodness afin de la tuer.

Si jusque-là, la série de Tom King était géniale pour sa mise en scène et son ambiance, maintenant nous avons deux autres arguments qui vont dans ce sens. Tout d'abord, le scénariste réussit à écrire des personnages hauts en couleur même si j'ai du mal à reconnaître Orion dans ces pages, le contexte justifie largement cette prise de liberté. Mais, la grande réussite est certainement Granny Goodness, la bourreau d'Apokolips, qui considère ses anciennes victimes comme ses propres enfants.

Le nouvel argument qui rend cette série géniale est que l'intrigue prend forme dans cette fin d'épisode. Bien évidemment, cela pourrait être un mensonge ou un leurre mais, clairement, cela va tarauder l'esprit de Scott Free durant les prochains épisodes. C'est en tout cas la promesse d'une histoire passionnante et, c'est bien parti pour que King la tienne.

En tout cela fait plaisir de voir qu'un scénariste ose enfin bouleverser l'intouchable univers des New Gods, création du regretté Jack Kirby. Pourtant les personnages ont souvent été utilisés mais finalement plus comme des hommages ou, parfois, par folklore - leur utilisation dans The Darkseid War me semble aller dans ce sens. Ici, le scénariste se permet de tout chambouler à la fois pour le lecteur mais aussi pour le personnage principal de la série. Et, là, encore, ça sera pour nous plus grand plaisir j'en suis certain.

Les dessins de Gerads sont impeccables. Il abuse de certains effets numériques, "polycopie" facilement certaines cases, mais cela ne me gène nullement. Cela pourra en revanche rebuter ceux qui préfèrent voir les dessins dit traditionnels. En tout cas, vu que ces effets vont tout à fait dans le sens de l'ambiance que veut imposer King, c'est plutôt un très bon choix. Les deux auteurs ont l'air de former un bon duo, du coup, je pense m'intéresser à leur précédente collaboration chez Vertigo, Sheriff of Babylon.

Mister Miracle #2

DC Comics • Par Tom King & Mitch Gerads • $3.99
Clairement, la maxi-série de King et Gerads ne me laisse pas indifférent vu comme je peux m'étaler sur un épisode qui se résume assez rapidement mais il y a tout les éléments d'une bonne série et commençant à connaître le scénariste, il est fort probable qu'il sache comment les utiliser pour que Mister Miracle devienne l'un des chef d'oeuvre de ces dernières années. On tient les paris !

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs