The Mighty Blog

Reviews Express

Captain America: Steve Rogers #17, Doctor Strange #21, Captain America: Sam Wilson #22

Critiques rapides de séries que nous lisons régulièrement. Aujourd'hui, on focalise sur trois séries publiées par Marvel Comics : Captain America: Steve Rogers, Doctor Strange et Captain America: Sam Wilson.

Captain America: Steve Rogers #17

Marvel Comics • Par Nick Spencer & Andres Guinaldo • $3.99
Nick Spencer se nourrit de l'actualité pour créer son histoire. Captain America, devenu Leader des États-Unis avec Hydra, est interviewé à la télévision par Sally Floyd, la journaliste vue dans Civil War: Frontline. Face aux questions dérangeantes, Captain America répond toujours en tournant des choses comme les camps de concentration pour Inhumains ou la profilage de manière positive, que cela est pour le bien de tous. Et lorsqu'il perd pied, il parle de conspiration des médias et des anciens politiques. La fin est assez grandiose ce qui nous donne un très bon épisode.

Doctor Strange #21

Marvel Comics • Par Dennis Hopeless & Niko Henrichon • $3.99
Alors que la fin du run de Jason Aaron et Chris Bachalo n'est pas encore terminé, Marvel Comics publie la suite une semaine avant. N'ayez crainte, l'histoire de Dennis Hopeless et Niko Henrichon ne dévoilent rien de la fin de l'histoire précédente. Leur histoire nous emmène en plein cœur de New-York City enfermée dans une bulle de Darkforce. Aidé de Spider-Woman et de Ben Ulrich (deux personnages qu'a déjà écrit Hopeless), le Sorcier Suprême combat des monstres créés par la Darkforce. La série ne perd nullement en énergie et graphiquement, c'est somptueux.

Captain America: Sam Wilson #22

Marvel Comics • Par Nick Spencer & Sean Izaakse • $3.99
Cet épisode est la parfaite introduction à Secret Empire #3 - même si sa lecture n'est pas obligatoire pour comprendre la maxi-série. Après un bref résumé des épisodes précédents - qui étaient déjà des résumés, nous découvrons ce que Sam Wilson est devenu après la prise de pouvoir par Hydra. Héros un jour, héros toujours, dirait le dicton. C'est d'autant plus vrai. Nick Spencer ramène son personnage à ce qu'il était au début, un héros plus près du peuple. Mais, très vite d'autres le retrouvent pour lui demander de mener une guerre...

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs