The Mighty Blog

Reviews Express

X-Men Blue #9, X-Men Blue #10, X-Men Gold #10

Critiques rapides de séries que nous lisons régulièrement. Aujourd'hui, on focalise sur 2 séries publiées par Marvel Comics : X-Men Blue et X-Men Gold.

X-Men Blue #9

Marvel Comics • Par Cullen Bunn, Cory Smith & Thony Silas • $3.99
Ce dernier épisode de la série sous la bannière Secret Empire est assez dense en révélations. Cullen Bunn profite de l'occasion pour présenter de nouvelles menaces, pour travailler d'avantage Magneto - et préparer le terrain à la maxi-série Secret Empire, introduire de nouveaux personnages réguliers et de mettre Cyclops face à ce que son homologue adulte a subi. Le tout de manière très dynamique avec des moments intéressants comme le face à face entre Polaris - que Bunn rend plus bad-ass que jamais - et Havok. Forcément avec le nombre de choses à raconter dans un si petit épisode, Bunn emprunte des raccourcis, il y a des choses qu'on a du mal à avaler comme le rôle de Wolfsbane et Firestar, mais ça reste fun et plaisant à lire - mais il faut faire abstraction de la partie dessinée par Thony Sillas qui est vraiment pas terrible.

X-Men Blue #10

Marvel Comics • Par Cullen Bunn & Giovanni Valletta • $3.99
Cullen Bunn démarre un nouvel arc qui va opposer les X-Men à la Goblin Queen - les ennemis ne sont jamais bien originaux. Mais le scénariste temporise un peu pour travailler ses personnages. Iceman apprend à maîtriser ses pouvoirs, Angel et Jimmy apprennent à se connaître, Jean et Cyclops doivent faire face à leur nouvelle situation, enfin Beast apprend à maîtriser ses pouvoirs occultes. Forcément, vu sa professeure, cela ne peut que mal se passer. Le charme de la série opère toujours chez moi, surtout que malgré l'utilisation d'ingrédients peu surprenants, Bunn offre une histoire rafraîchissante.

X-Men Gold #10

Marvel Comics • Par Marc Guggenheim & Lan Medina • $3.99
Marc Guggenheim n'essaie même pas d'être original, il reprend les personnages de sa jeunesse et il raconte une fan fiction. Si techniquement son écriture est plutôt efficace, ça n'est pas palpitant à lire. L'histoire de l'oncle des Rasputin ne me paraît peu crédible et l'ajout de Magik dans l'équipe de manière éphémère était un gros indice pour deviner la suite des événements. Oui, la série n'est pas désagréable mais ça manque de c***lles.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs