The Mighty Blog

Reviews Express

Detective Comics #944, Hal Jordan and the Green Lantern Corps #8, The Flash #10

Critiques rapides de séries que nous lisons régulièrement. Aujourd'hui, on focalise sur DC Comics avec trois séries : Detective ComicsHal Jordan and the Green Lantern Corps et The Flash.

Detective Comics #944

DC Comics • Par James Tynion IV & Eddy Barrows • $2.99
Alors que toute l'équipe était réunie pendant un gala, ce dernier est le théâtre d'une attaque du Victim Syndicate. Avec l'apport de Batwing, remplaçant Tim Drake, ils s'opposent donc à des vilains assez effrayants, dans un style allant vers l'horreur. Le message de ces derniers est d'ailleurs plutôt juste et l'action est très bien rytmée, par un James Tynion IV qui continue de convaincre sur ce titre. L'autre point positif, c'est Renee Montoya qui prend de plus en plus de place dans l'histoire. La fin de l'épisode est aussi très prometteuse, superbement illustrée par Eddy Barrows qui utilise parfaitement sa palette pour varier les effets. Il peint certaines cases et donne un effet totalement réussi à la série..

Hal Jordan and the Green Lantern Corps #8

DC Comics • Par Robert Venditti & Ethan Van Sciver • $2.99
On repart ici sur un nouvel arc, mais cet épisode ressemble plus à un épisode de transition qu'une nouvelle histoire. Néanmoins, Robert Venditti continue son petit bonhomme de chemin en nous proposant une série certes dispensable, mais assez facile à lire et à suivre. La deuxième partie nous remet dans l'action, et nous propose le nouvel ennemi des Green Lanterns, qui s'annonce costaud, le tout sans nouvelles de Hal Jordan.

The Flash #10

DC Comics • Par Joshua Williamson & Felipe Watanabe • $2.99
Nouvelle histoire pour The Flash, avec un Joshua Williamson qui utilise maintenant le duo Wally-Barry avec efficacité. Malheureusement, le début de l'épisode est très quelconque et donne l'impression d'avoir lu ça un million de fois (un ennemi débarque là où le héros est, celui-ci doit s'enfuir pour faire apparaître son alter-ego, bref, du déjà lu). Néanmoins, cela permet à Williamson de nous montrer l'apprentissage de Wally et comment Barry endosse ce rôle. L'auteur revient aussi sur les événements de son premier acte et continue de nous proposer une histoire riche. Il n'est cependant pas vraiment aidé par un Felipe Watanabe pas vraiment impressionnant aux dessins. La série manque un peu de très bons artistes, pour aider Carmine Di Giandomenico.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs