The Mighty Blog

Reviews Express

Wrath of the Eternal Warrior #10, Wrath of the Eternal Warrior #11, Bloodshot Reborn #16

Critiques rapides de séries que nous lisons régulièrement. Aujourd'hui, on focalise sur Valiant Comics avec deux séries : Wrath of the Eternal Darkness et Bloodshot Reborn.

wrath-of-the-eternal-warrior-010-coverWrath of the Eternal Warrior #10

Valiant Comics • Par Robert Venditti, Raul Allen & Robert Gill • $3.99
L'épisode conclut l'arc Labyrinth. Si ce final commence très bien avec l'entretien du propriétaire du labyrinthe et son valet, la rencontre entre le premier et Gilad est trop obscure. J'ai eu l'impression de rater un chapitre. Le guerrier immortel semble reconnaître son tortionnaire puis, nous nous rendons compte que non, il ne le connait pas. Ce raté a un effet de bord sur la lecture même si cela regagne en intérêt avec la mention du fils de Gilad. Heureusement, Raul Allen offre un travail exemplaire avec de bonnes idées de mise en scène comme l'écran des moniteurs qui se recouvre progressivement de sang. La conclusion et l'épilogue donne vraiment envie de lire la suite (qui arrive ci-dessous).

wrath-of-the-eternal-warrior-011-coverWrath of the Eternal Warrior #11

Valiant Comics • Par Robert Venditti & Robert Gill • $3.99
Un nouvel arc commence dans cet épisode riche en contenu mais, finalement, assez chiche en événement. Il s'ouvre avec un récapitulatif des événements de Book of Death et des dix précédents numéros de la série. Mais, cela est presque nécessaire pour Robert Venditti qui rassemble dans cet épisode tous les éléments qu'il a construit tout au long de la série. Si le choix de Gilad est attendu le twist final est très réussi, je ne dirais pas autant des dessins de Robert Gill. Ce sont les types de trait que je n'aime pas, ligne très fine et très impersonnel. Il y a du très bon dans sa mise en scène mais la mise en page est peu inspirée. Même les gimmicks qu'a imposé Raul Allen n'arrivent pas à dynamiser le tout.

bloodshot-reborn-016-coverBloodshot Reborn #16

Valiant Comics • Par Jeff Lemire  & Mico Suayan • $3.99
Bloodshot est sur une île avec ses prédécesseurs et ils servent de cobaye à la nouvelle machine de guerre de Project Rising Spirit, Deathmate. Elle s'avère être une connaissance de Bloodshot et, lorsque ce dernier la reconnaît, l'effet est plutôt inattendu. Aidé de Bloodhound, il tend un piège à l'organisation mais, tout se déroulait trop bien pour un avant-dernier numéro. De son côté, Diane Festival est en mauvaise posture. En tout cas, tout cela reste très passionnant à lire.  Jeff Lemire s'approche de la fin de la série qui deviendra Blooshot USA dans deux mois. Il n'y a pour le moment aucun indice évident sur la transformation que prendra l'histoire. Sinon, les dessins de Mico Suayan sont vraiment magnifiques.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs