The Mighty Blog

Reviews Express

Captain America: Steve Rogers #8, Captain America: Steve Rogers #9, Captain America: Steve Rogers #10, Civil War II: The Oath #1

Critiques rapides de séries que nous lisons régulièrement. Aujourd'hui, on focalise sur Marvel Comics et tout particulièrement sur la série Captain America: Steve Rogers et le one-shot Civil War II: The Oath.

Captain America: Steve Rogers #8

Marvel Comics • Par Nick Spencer & Jesus Saiz • $3.99
Nick Spencer nous dévoile les "nouvelles origines" de Steve Rogers et comment il va approcher le programme qui a donné naissance à Captain America. Dans le présent, Steve Rogers aide Captain Marvel a repoussé une attaque de Chitauri. Très vite dépassés, ils seront aidés par la nouvelle Quasar - promise à un rôle important dans les épisodes à venir. Mais derrière tout cela, il y a une grosse machination d'un esprit maléfique. Le cliffhanger est assez surprenant mais donne tellement envie de savoir où tout cela va.

Captain America: Steve Rogers #9

Marvel Comics • Par Nick Spencer, Javier Pina & Andres Guinaldo • $3.99
Le procès de Maria Hill se déroule dans cet épisode et, là encore, Steve Rogers est un bon stratège. Il fait sortir le côté le plus sombre de la Directrice du S.H.I.E.L.D. qui se la joue un peu Trump. Cet épisode est une interlude mais semble avoir une incidence majeure sur l'univers Marvel.

Captain America: Steve Rogers #10

Marvel Comics • Par Nick Spencer, Jesus Saiz, Ted Brandt, Ro Stein & Kevin Libranda • $3.99
Kubik - le cube cosmique qui a l'aspect d'une petite fille - a réécrit l'histoire de Steve Rogers et nous découvrons donc comment il est intégré au programme du Super-Soldat. Dans le présent, le S.H.I.E.L.D. cherche un nouveau directeur. Rogers place ses pions et est gagnant. Mais certaines de ses actions ont des répercussions importantes. De plus en plus, Red Skull se méfie de lui - je rappelle qu'il sait que Rogers a été manipulé - et ses erreurs ne font qu'empirer la chose. La série est vraiment passionnante à lire.

Civil War II: The Oath #1

Marvel Comics • Par Nick Spencer, Rod Reis, Phil Noto, Rafaelle Ienco, Szymon Kudranski & Dono Sanchez-Almara • $3.99
Ce one-shot est comme Civil War: The Confession à son époque - en plus d'en reprendre la mise en scène devenue culte, le parfait complément à la saga initiale apportant une conclusion plus complète à l'histoire. Par exemple, à ceux qui pensaient que Captain Marvel était sortie indemne, Spencer réexplique qu'elle est devenue proche du Président des U.S. pour ce qu'elle a fait mais sa relation avec les autres super-héros n'est pas au beau fixe. Par contre, le scénariste nous montre que sa place va peut-être mettre des bâtons dans les roues de Rogers. C'est en effet ce dernier qui est au centre de Civil War II: The Oath - c'est d'ailleurs pourquoi cette critique est attachée aux précédents épisodes de Captain America: Steve Rogers. Captain America endosse son nouveau rôle et va voir le corps inerte de Tony Stark (oui les rôles sont inversés) sauf que Rogers dévoile son vrai visage à son "vieil ami" et nous avons le droit à ce que Captain America a pu voir dans la vision d'Ulysse. Cela est un teaser très réussi au prochain event, Secret Empire.

  • Je trouve Nick Spencer très fatigant dans sa narration. Autant, j'adore Sam Wilson, j'ai adoré Ant-Man mais là, chaque fois que je lis Steve Rogers, je me fais chier. C'est inutilement verbeux, je comprends le propos de l'auteur mais il enduit ça d'une couche de narration pas vraiment agréable et les dessins sont rarement très beaux. J'ai envie de voir la direction finale de la série mais c'est (souvent) lourd à lire et j'ai la tête comme une cocotte à la fin ! ^^

    • Je comprends tout à fait ce que tu ressens. D'ailleurs, je pense en parler dans une critique future.

      Je suis très très fan de l'intrigue et de tout ce que Spencer met en place mais, c'est vrai que c'est très bavard. Je me demande s'il ne prend pas des pincettes par moments afin d'éviter d'être mal compris.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs