The Mighty Blog

Secret Empire #2

L'événement du début de l'été chez Marvel est Secret Empire, une saga épique dans laquelle Captain America a pris le contrôle des Etats-Unis après s'être débarrassé de la plupart des super-héros de la Terre. Dans cet épisode, Nick Spencer et Andrea Sorrentino montrent comment la résistance se prépare... et se divise.

Secret Empire est divisé en plusieurs histoires axées autour de la prise de pouvoir de Captain America et de Hydra. Cet épisode s'intéresse à deux groupes - même trois si on s'intéresse à la partie dessinée par Rod Reis servant de twist impeccable mais nous en parlerons plus bas.

Le premier est enfermé à New York City entourée d'une bulle de force noire [je crois que c'est le nom français de Darkforce - NdR]. Alors que les sorciers essaient de trouver comment s'en sortir - et dans un monde sans magie ce n'est pas évident - d'autres doivent faire régner le calme. Sauf que certains en profitent pour semer la terreur. Cette partie de l'histoire est un peu comme si les séries TV Netflix se déroulaient en parallèle d'un film Marvel Studios. Les héros ne prennent pas part aux faits extraordinaires mais les côtoient.

Le second est le groupe de résistance qui découvre le message laissé par Rick Jones. Il n'y a plus aucun doute : Captain America est bel et bien l'ennemi. Black Widow et Spider-Man (Miles Morales) décident d'agir de manière radicale, chacun motivé d'une manière différente. La première sait ce que Captain America est prêt à faire pour gagner une bataille, il a déjà soulevé des montagnes pour des actes héroïques. L'imaginer en super-vilain lui glace le dos, et elle pense qu'il faut le tuer. Miles, lui, sort traumatiser de Civil War II mais il sait ce qu'il a vu et la symbolique autour de la vision d'Ulysses. Mais les autres héros ne partagent pas leur avis. Du coup, des groupes se forment sereinement.

J'aime cette division sans rentrer dans une baston puérile. Ici, les choix sont matures, les dialogues réfléchis, il y a l'essence même de la Guerre Kree/Skrull puisque chaque groupe va agir dans le sens qu'il le préfère. Mais peut-être que l'union du groupe se trouvera avec le personnage qui apparaît dans la dernière page signée Andrea Sorrentino.

Le dessinateur offre un épisode remarquable notamment avec une double page magnifique montrant un portrait de "Cap Hydra" composé de nombreuses images. Sa mise en page peut être déstructurée, cela reste élégant et lisible.

Les dernières pages - donc dessinées par Reis - montre peut-être un indice de comment Spencer compte ramener la situation à la normale pour Captain America sans qu'il ait à rendre des comptes. Le chemin est encore long avant de répondre à cette question, il reste 8 épisodes encore, mais, vu la qualité du récit je pense que le jeu mérite toutes les chandelles de la Terre.

Secret Empire #2

Marvel Comics • Par Nick Spencer, Andrea Sorrentino & Rod Reis • $4.99
Secret Empire ne déçoit pas. Il s'agit d'un event incroyablement bien mené jusque-là, mature dans son propos et son avancée. Il y a des choses intéressantes à chaque instant. J'espère que Spencer gardera le cap (sans vilain jeu de mots) et que ces intrigues ne seront pas diffuses à travers les nombreux tie-ins à venir.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs