The Mighty Blog

Secret Empire #3

Troisième épisode pour le Secret Empire de Nick Spencer et Andrea Sorrentino, et si vous pensiez que ça ne pouvait pas empirer, vous aviez tort ! Les héros sont plus bas que terre, et l'opposition se fait rare...

Non content d'avoir chamboulé les séries Captain America, Nick Spencer se dit que démonter l'univers Marvel pierre par pierre pourrait être une idée sympathique. Du coup, en faisant du plus grand des héros un dictateur fasciste, en brisant ses héros et en enlevant toute notion d'héroïsme, il tente de bouscule son lecteur. On sait que ça ne va pas durer longtemps mais on peut se prendre au jeu, surtout quand il est si bien mené.

Tout est parti de lui, et on y revient logiquement: le Cube Cosmique est au centre de toutes les attentions. Ses fragments, éparpillés dans plusieurs recoins de l'univers Marvel, renferment la seule possibilité d'annuler le changement de Steve Rogers, et donc de sauver la planète. Sauf que ce bon Leader Suprême tente aussi de les retrouver... Pendant ce temps-là, les héros qui ont tenté de défendre la Terre contre l'invasion Chitauri sont toujours coincés derrière le bouclier, et tentent de revenir sur le sol ferme, s'ils peuvent survivre suffisamment longtemps.

Ça a l'air sombre ? Ça l'est ! On retrouve le ton d'Age of Ultron (par Brian Michael Bendis), avec les héros désespérés, et c'est presque étouffant pour un event estival. Je vois difficilement où Spencer veut aller avec sa mini-série, entre les pistes qu'on sait être fausses, les ennemis qui réapparaissent, ou les changements de camps soudain. La dernière page fait mal, et montre bien que les règles du jeu ne sont plus les mêmes. Je marche vraiment dans cette histoire, et pas seulement parce que Nick Spencer ramène pour un caméo un des héros de Superior Foes of Spider-Man.

Ce qui fait que cette histoire marche, c'est qu'elle est parfaitement maîtrisée. On a énormément de personnages, au moins 5 intrigues parallèles et encore plus à venir (rien que la cover du prochain numéro devrait vous donner des frissons), mais le tout donne un ensemble plutôt cohérent. On est à la fin du premier acte, et les pions sont posés pour la suite. Les tie-ins donnent des précisions bienvenues, et je recommande à ce titre la lecture en VF pour bien saisir tous les enjeux, mais même en n'ayant pas pas lu tous les titres, je comprends sans problème et j'aime ce que je lis.

Pour ne rien gâcher, Andrea Sorrentino est comme d'habitude excellent. Il compense la rigidité de ses personnages par la richesse de ses compositions, et sort des pages magnifiques. Il retranscrit bien l'ambiance crasse voulue par son auteur, et son sens de la mise en scène est excellent (cette dernière page, bon sang !).

Secret Empire #3

Marvel Comics • Par Nick Spencer & Andrea Sorrentino • $3.99
On ne sait pas où ça va, mais on y va, et ça marche. C'est beau, bien écrit, bien fait, et on prend un plaisir sincère à lire ça. Espérons que Spencer arrive à nous surprendre jusqu'à la fin de son récit !

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs