The Mighty Blog

Secret Empire #6

Ô désespoir !

L'event Secret Empire entame sa dernière moitié mais Nick Spencer continue à mettre ses héros en difficulté face à un Captain America plus déterminé que jamais à les anéantir. Et ça nous donne encore de grands moments !

Secret Empire est tout ce que j'aime lire dans un univers partagé comme celui de Marvel. L'intrigue repose sur une suite de conséquences lues par-ci par-là qui a débuté avec le run de Rick Remender sur Captain America et qui a su évoluer à travers Avengers Standoff, Captain America: Steve Rogers, Uncanny Avengers et, même, Civil War II. Depuis plus de trois ans, Marvel a mis des choses en place qui trouvent toutes écho dans les pages de Secret Empire qui devient une saga très solide et, par conséquent, devient une de celle qu'on devrait se souvenir par la suite.

Malheureusement, elle souffre d'un problème qui ne peut pas passer à la trappe. En effet, nous sommes au sixième épisode et nous avons toujours ce sentiment que les enjeux n'ont pas évolué. Même si c'est compensé par les effets de surprise, les moments épiques, les personnages semblent (presque) tous stagner.

J'ai écrit "presque" puisque cinq personnages évoluent dans ce numéro. Nadia qui se rend compte que traîner avec Black Widow est cause perdue, Spencer n'hésite pas à mettre en conflit les deux personnages qui ont pourtant un passé commun. C'est plutôt malin. Odinson et Giant Man évoluent en décidant d'agir selon leur conscience et non plus selon leur pragmatisme. Hawkeye se prend une grosse mandale en devant faire face à la conséquence de ses actes. Enfin, le traître côté Avengers se dévoile.

Tout cela n'est qu'un petit ensemble de tous les éléments qui constituent cet épisode de Secret Empire. Il y a tellement plus avec la scène d'introduction, celle de New-York et la fin qui semblent être des pistes vers le dénouement de la saga mais rien n'est bien sûr tellement Spencer contrôle son rythme mais, comme je l'écrivais plus haut, finit par donner une impression de retenir un peu trop le découlement de son intrigue. Le risque étant que la fin risque d'être expédiée sur les quelques dernières pages du dixième et dernier numéro.

Graphiquement, plusieurs dessinateurs s'enchaînent mais le changement de contexte n'est pas gênant - en revanche  passer en album de Andrea Sorrentio à Leinil Francis Yu sera pertubant. Yu dessine la grande majorité de l'épisode et il maîtrise royalement son style jusqu'au deuxième tiers de l'histoire. La fin est expédiée au point de créer quelques moments un peu brouillons et c'est dommage. Le face à face entre Captain America et son prisonnier est intense et la page consacrée à Doctor Strange est grandiose.

Secret Empire #6

Marvel Comics • Par Nick Spencer, Leinil Francis Yu, Rod Reis, Joshua Cassara & Rachelle Rosenberg • $4.99
Si l'histoire semble ne pas grandement évoluer, il est certain que Secret Empire tient la route dans la forme et le fond tout en incitant le lecteur de continuer à lire vu que le dénouement paraît de moins en moins évident.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs