The Mighty Blog

Secret Empire #8

Changement de tonalité avec cet épisode de Secret Empire, Nick Spencer accompagné principalement de Daniel Acuña aux dessins, apporte une lueur d'espoir aux héros après toutes les tragédies qu'ils ont vécu.

Ce huitième épisode dénote beaucoup de tout ce que nous venons de voir dans Secret Empire mais, le fait que cela arrive à deux épisodes de la fin rend le tout intriguant. En effet, dans certains événements, cet élan d'optimisme ne serait arrivé qu'à l'avant-dernier épisode voire au dernier numéro. Spencer garde beaucoup de billes dans sa poche notamment en ne nous montrant à aucun instant Steve Rogers dans ce numéro.

Pourtant, Captain America est au centre de l'épisode, pas celui qui commande Hydra mais celui qui a décidé de représenter les valeurs des États-Unis il y a deux ans de ça, celui qui ne travaille pas pour un Gouvernement ou une agence gouvernementale, celui qui a décidé d'être au plus proche de tous les Américains et de leur préserver un monde où ils peuvent vivre heureux. Sam Wilson est Captain America, tout comme Steve Rogers l'a été lorsqu'il a fallu frapper Hitler, ou lors du précédent Secret Empire avant de raccrocher son costume pour devenir Nomad. Il est assez drôle d'ailleurs de savoir que Sam Wilson va à son tour déposer le bouclier après ce Secret Empire. Un symbole fort à mon sens même si je suis assez déçu de ce changement de costume.

Les conséquences du précédent épisode ne sont pas montrés, Spencer s'intéresse aux différents groupes de super-héros qui sont séparés à différents endroits. Ces héros se retrouvent alors avec un même objectif. Le problème est que cela peut paraître expédié - certains événements ayant été montrés dans les tie-ins - et pourrait ressembler à des deus ex machina. Encore, que, nous savions que certains personnages avaient leur rôle à jouer mais n'en étaient pas encore capables. En tout cas, l'intrigue avance et, je pense que le prochain épisode risque de surprendre puisqu'il mêlera conséquences du numéro 7 et 8.

Enfin, la partie dessinée par Rod Reis depuis le début, à savoir les aventures dans le purgatoire, commencent à prendre forme. Avec la surprise de fin d'épisode, il est assez agréable de voir que Spencer et Marvel ont préparé le terrain pour Secret Empire. Peut-être que les gens qui n'ont pas lu les épisodes "Road To" risquent d'être un peu perdu mais, sachez que ça prend beaucoup de sens.

Graphiquement, c'est toujours le bordel dans le sens où la saga est dessinée en tout et pour tout par 6 dessinateurs différents. Et même si Rod Reid et Joshua Cassara ont des rôles bien précis, le reste est un grand mélange graphique. Alors, certes, retrouver Acuña aux dessins est un plaisir parce que c'est dynamique, beau et très stylisé. En plus, cela fait sens qu'il dessine ce moment puisque cela fait référence au premier épisode Captain America: Sam Wilson et à Secret Empire #0 mais, en album, ça va être une plaie à apprécier. Vraiment !

Secret Empire #8

Marvel Comics • Par Nick Spencer, Daniel Acuña, Rod Reis, Joshua Cassara & Rachelle Rosenberg • $4.99
La saga avance d'un pas de géant mais, vu qu'il reste deux épisodes, autant dire qu'on est loin d'être au bout de nos surprises. Spencer aura, en tout cas, écrit l'une des sagas les plus surprenantes de ces derniers temps avec de l'action, des drames et des rebondissements de qualité.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs