The Mighty Blog

Secret Wars #1

Voici le moment que nous, fans de Marvel Comics, pouvions craindre : Secret Wars. La maxi-série de Jonathan Hickman et Esad Ribic est annoncée comme le chant de cygne du Marvel Universe transformant la grande majorité de nos séries en sorte de suites des grands événements qui ont marqué la Maison des Idées. Tout cela formant un nouveau Battleworld et dans lequel tout ce qui se passe n'est que réalité. Mais avant d'arriver à cela, il faut être sûr de bien détruire le peu qu'il reste du Marvel Universe.

Secret Wars débute à l'exacte moment où se terminent New Avengers #33 et Avengers #44, les deux derniers épisode de Jonathan Hickman sur la licence Avengers. L'incursion finale a commencé, le peuple de l'univers Ultimate attaque celui de la Terre-616 afin de survivre. Les héros de cette Terre, eux, tentent de repousser l'attaque afin de faire gagner du temps aux génies de leur univers qui ont créé une sorte d'Arche de Noé détenant le dernier espoir pour l'humanité.

L'épisode se conclut avec une grande page blanche sur laquelle nous lisons l'épitaphe du Marvel Universe et celle du Ultimate Universe. L'incursion finale a bel et bien eue lieu mais nous ne savons pas ce qu'il y a après. Secret Wars annonçait la fin de l'univers et Hickman le fait ! Ce premier épisode n'est qu'une introduction laissant d’innombrables pistes pour l'avenir. En tout cas, cette mise en bouche est des plus réussies.

Cet épisode est dense, puisqu'il nous montre de nombreux protagonistes devant faire face à la destruction de leur monde. Ainsi, nous voyons les Avengers repousser l'attaque du S.H.I.E.L.D. de l'univers Ultimate, nous voyons que Ultimate Reed a aussi un plan d'attaque et que la Cabale exilée dans leur univers a pensé à un plan de replis. Du côté Terre-616, Scott Summers et la Nation-X rentrent en jeu en sortant leur atout afin de sauver leur univers. Mais cela semble interférer avec le plan d'évacuation de Reed Richards. Celui-ci emmène une équipe de scientifiques se cacher dans l'espace situé entre les dimensions afin qu'ils puissent faire des recherches pour pouvoir faire renaître l'humanité après l'incursion. Enfin, il y a une scène étrange dans tout de tableau de destruction. Le Punisher 616 décide d'aller punir les vilains de l'univers d'en face. Cette séquence anodine mais drôle pourrait révéler quelque chose de plus ambitieux. En effet, le logo du Punisher apparaît à un endroit inattendu et, connaissant Hickman, ce n'est pas pour rien.

Le scénariste décrit un tel état d'urgence que les personnages ne semblent même plus sûrs de ce qu'ils font. Nick Fury de la Terre-1610 doute de ses actions mais il sait qu'il n'a pas d'autres choix. Les Avengers sont prêts à tout également jusqu'à payer de leur propre vie. Des véritables stars de l'Univers Marvel tombent avant même la collision entre les deux Terres.

Tout se termine donc. Pourtant, de nombreuses intrigues restent en suspens. Sincèrement, je me demande ce qu'il va réellement se passer dans cette maxi-série. Et, je crois que j'aime cette sensation de naviguer dans l'inconnu. En tout cas, notre guide, Hickman, sait où on va et maintenant j'ai toute ma confiance en lui.

Cet épisode grandiose avait besoin d'un dessinateur de taille et avoir le niveau de la double-page signée Paul Renaud concluant Secret Wars #0. C'est Esad Ribic qui s'en occupe. Sa prestation est parfaite de bout en bout. Les vaisseaux Ultimates sont autant gigantesques qu'envahissant. Les héros sont côtes à côtes mais ne se ressemblent pas. Il s'amuse réellement à détruire l'univers. On ressent bien le chaos ambiant à tel point qu'on en oublie de pleurer la mort de Marvel.

Secret-Wars-001-CoverSecret Wars #1

Marvel Comics • Par Jonathan Hickman & Esad Ribic • $4.99
Ce premier épisode est tout simplement excellent. Je ne pense pas que d'autres mots puissent mieux le définir. Nous arrivons à un stade où la raison dépasse l'entendement. Les héros - et vilains - cherchent à survivre et à sauver leur monde. Ce qu'ils ont toujours fait jusque-là. Si Hickman et Ribic gardent la même qualité jusqu'au bout, Secret Wars risque de devenir un monument.

  • pacclerouge

    En tant que lecteur vf j'attends impatiemment l'event, qui est bien parti pour être l'ani-Convergence. Les ventes du mois de mai et juin vont faire mal...

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs