The Mighty Blog

Squadron Supreme #15

La série Squadron Supreme arrive à son terme après 15 épisodes de bons et loyaux services. Malheureusement comme on s'en doutait depuis un moment, la série de James Robinson n'a pas su s'imposer.

Il est toujours difficile de voir une série qu'on aime disparaître. Tout spécialement lorsqu'elle n'a pas trouvé son public. Surtout que dans le cas de Squadron Supreme, Marvel s'est donné les moyens pour mettre en avant : une équipe créative appréciée, une situation de départ polémique et une mise en avant dans Avengers #0. Mais avec une équipe constituée de membres assez peu connus et un titre qui n'est pas aussi bankable que Avengers, il était certain que la série allait passer à la trappe surtout lorsqu'un tel titre est entouré de mastodontes comme Black Widow, Black Panther, Doctor Strange, Mighty Thor et j'en passe.

Oh, nous étions lucide, depuis la fin du premier arc, le rythme s'accélérait souvent au détriment de la qualité. Les bonnes idées s'accumulent mais n'aboutissaient jamais à quelque chose de satisfaisant. Le but affiché de Robinson était de pouvoir raconter tout ce qu'il avait à raconter avant que le couperet tombe.

Le scénariste libère alors ses personnages dont l'avenir au sein du Marvel Universe se résume à peau de chagrin. J'imagine mal Hyperion rejoindre à nouveau les Avengers vu que l'équipe a déjà deux tanks, Nighthawk pourrait rejoindre les "Occupy" Avengers. Quant aux autres, leur destin est encore plus incertain. La remarque est aussi valable pour le personnage récurrent Jim Hammond - bien qu'il soit possible que Robinson l'emmène avec lui sur les prochaines séries Nick Fury et Cable.

En tant que dernier épisode, ce numéro 15 fait le boulot mais, pour toutes les raisons citées ci-dessus, il laisse un goût d'inachevé, en tout cas, pas comme il le faudrait. Et, cela se ressent même sur le choix du dessinateur. Leonard Kirk ne conclut pas ce qu'il a commencé.

Supreme #15

Marvel Comics • Par James Robinson, Leonard Kirk & Emilio Laison • $3.99
La série avait un gros potentiel. Sans parler de gâchis - puisque Marvel et les auteurs se sont donnés les moyens d'offrir un bon titre, Squadron Supreme se termine dans une certaine indifférence, même pour moi, fan de la première heure.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs