The Mighty Blog

Uncanny Avengers #22

Enfin un peu de calme, ou pas…

Les Uncanny Avengers tournent une grande page de leur carrière, en mettant un terme à une des plus grandes menaces de l'équipe depuis le début de la série. Gerry Duggan et Pepe Larraz rapprochent la série de sa conclusion, et ça ne va pas être de tout repos... Attention, on va devoir spoiler.

A l'approche du relaunch du titre, vu que Gerry Duggan part sur All-New Guardians of the Galaxy, il était plus que temps d'en finir avec certaines grandes intrigues de la série. Ainsi, celle qui avait été ouverte dès les premières pages, à savoir le vol du cerveau de Charles Xavier par Crâne Rouge (Rick Remender devait avoir pas mal consommé en imaginant ça), trouve enfin sa conclusion ici. Comment, je vous laisse le découvrir, mais c'est intéressant de voir comment c'est fait.

Alors que la série avait pris un ton très "action" par rapport à ses débuts, on se retrouve avec un numéro posé, presque de transition, et qui adopte un ton inattendu. On a certes de l'action, notamment avec l'arrivée très tendue d'un ancien membre, mais on a aussi beaucoup de discussions et de mise au point entre les membres. La scène toute bête mais pourtant géniale du bar, dans laquelle les héros discutent et rigolent, est un excellent moment. On reprochait à l'équipe de ne pas avoir de cohérence dans les premiers numéros, mais on l'a ici. C'est un peu tard, certes, il aurait fallu l'avoir avant (mais on accusera plutôt l'éditorial que le scénariste), mais ça marche.

La résolution de la menace "Charles Xavier" est donc bien amenée, suffisamment claire pour qu'on ne la voit pas ressortir d'un chapeau d'ici quelques mois, et donne lieu à une scène touchante. Rogue a été profondément impactée de l'agression de celui qu'elle voyait comme un mentor, et la magnifique scène où elle en termine avec tout ça est mise en image avec un brio fou par Pepe Larraz. On reparlera de lui plus tard, mais ce numéro a vraiment des scènes touchantes, qui manquaient peut-être au titre auparavant. S'il aura fallu attendre 22 numéros pour voir Gerry Duggan trouver un ton parfaitement juste, tant mieux. J'espère vraiment qu'il fera des merveilles dans l'espace... En attendant, l'équipe est bouleversée, le numéro se termine encore une fois sur un gros cliffhanger bien amené, et on sera là pour la suite !

En plus d'être (très) bon sur les combats, Pepe Larraz arrive aussi à émouvoir, grâce à une ou deux pages surprenantes et servies par une colorisation impeccable. Je ne sais pas ce que sera son prochain titre, mais il est urgent de lui donner des séries encore plus visibles, parce que c'est un des plus grands artistes des années à venir.

Uncanny Avengers #22

Marvel Comics • Par Gerry Duggan & Pepe Larraz • $3.99
Le meilleur blockbuster du moment est ici, sans aucun doute ! C'est tellement efficace et rapide qu'on pourrait presque regretter la fin du titre, mais si ça veut dire qu'on va enfin lire des bons Gardiens de la Galaxie, je suis heureux.  En attendant, la conclusion promet énormément, et il va falloir assurer !

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs