The Mighty Blog

Wrath of the Eternal Warrior #8

Depuis le lancement de Wrath of The Eternal Warrior, la série de Robert Venditti et de Raul Allen, je vous en vante les mérites. Ce huitième numéro ne viendra pas me faire changer d'avis.

Gilad Avid-Para est le guerrier immortel. Chaque fois que le héros meurt, il est envoyé le temps d'un instant dans un paradis où il retrouve sa famille. Un homme, déterminé à découvrir le secret de l'immortalité de Gilad, a fait construire au creux d'une montagne un énorme labyrinthe mortel afin d'analyser Gilad qu'il a enfermé au centre du dédale.

Incroyable ! Cet épisode est impressionnant de par sa qualité. Venditti écrit un épisode très rythmé dans lequel Gilad passe son temps à affronter le labyrinthe, mourir, quitter avec précipitation sa famille avant de recommencer la boucle. Aidé par Raul Allen aux dessins, tout doit lui sembler possible. Le dessinateur a un découpage propice aux actions rapides. Il maîtrise à tel point son flot que tout est clair. On passe d'une case à une autre en comprenant tout ce qui se passe. L'alternance entre les morts de Gilad et les écrans d'analyse est tout aussi exceptionnelle. Et puis le dessinateur est très inventif, sur deux pages, nous avons le même découpage montrant le cycle vie/mort/résurrection du héros. Le travail est à la fois millimétré et impressionnant. Il faut tout de même noter que pour arriver à un tel niveau de qualité, le dessinateur est aidé par Patricia Martin, qui s'occupe également du lettrage. En effet, Allen dessine, encre et colorise tout lui-même. Dans cet épisode, il est également assisté aux dessins par David Astruga aux dessins et aux couleurs par Borja Pindado. Mais, Allen reste le maître d'orchestre, nous reconnaissons son style à chaque instant.

Wrath of The Eternal Warrior n'est pas seulement une œuvre graphique. Venditti raconte des choses. Il utilise l'intrigue de cet arc pour faire avancer le fil rouge de la série - à savoir la relation entre Gilad et son fils aîné. La manière dont il emmène la chose est très bien menée. Et puis, il y a une chose que nous savons - ou plutôt dont nous nous doutons - que Gilad n'imagine même pas. Et, là, encore la précipitation est bien gérée. Le rythme élevé de l'action n'empêche pas le scénariste de raconter des choses, de nous faire comprendre où il va.

wrath-of-the-eternal-warrior-008-coverWrath of the Eternal Warrior #8

Valiant Comics • Par Robert Venditti & Raul Allen • $3.99
Wrath of The Eternal Warrior est un gros coup de cœur. Je sais que ce n'est pas la première fois que je vous l'écris et, j'espère que vous finirez par découvrir par vous-même cette série qui procure autant de plaisir à chaque épisode.

Paperblog : Les meilleures actualités issues des blogs