Southern Bastards #2

Southern Bastards n'a laissé insensible pas grand monde. Faut dire que le premier épisode de la série de Jason Aaron et Jason Latour avait beaucoup d'atouts et c'est donc confiant qu'on entame ce second numéro.

Starlight #4

Dès son annonce, Starlight semblait prometteur et, de ce fait, ne déçoit pas. Mark Millar revisite l'univers de Flash Gordon et le fait avec simplicité et passion. Mais, pour le moment, c'était qu'une histoire sympathique qu'on lit avec plaisir. Cet épisode accélère le rythme et ça fait un bien fou.

Real Heroes #2

Les acteurs d'un film de super-héros sont propulsés dans un univers où les héros sont vrais, et où les personnages se sont tous fait massacrer. Un peu comme si le casting d'Avengers par Joss Whedon devait aller se battre contre un vrai Ultron ! Real Heroes par Bryan Hitch continue d'être grandiose !

Deadly Class #5

Voilà LA série qui me plait le plus en ce moment. Une série qui a un dynamisme et un ton propre à elle. Je ne le répéterait jamais assez : lisez Deadly Class. Et cet épisode ne me fais pas mentir.

Invincible #111

Robert Kirkman s'amuse avec la numérotation du numéro sur la couverture mais, comme d'habitude, la série continue sur sa lancée et s'inspire de plus en plus de la recette de Games Of Throne pour choquer le lecteur.

Starlight #3

Mark Millar a opté pour un rythme plutôt lent pour ses deux premiers épisodes mais lui permettant de créer son héros, Duke McQueen, et de le rendre attachant. On comprend nettement ce qui le motive et son attachement pour Tantalus, le monde qu'il a sauvé il y a fort longtemps.

Deadly Class #4

Deadly Class est une série atypique : pas de justiciers masqués, pas d'action écervelée, simplement une version punk de Degrassi High avec des futurs assassins comme élèves. C'est le prétexte de Rick Remender pour offrir peut-être sa série la plus personnelle jusque-là et de montrer comment des gamins brisés par la vie tentent de nouer des liens sociaux comme les autres jeunes. Et tout ça dans une série plus hilarante qu'elle n'y parait.

Black Science #6

Fin du premier arc de Black Science où la tension entre les différents protagonistes est à son comble. La série a pour l'instant réussi le sans-faute et cet épisode ne déroge pas à la règle.

Southern Bastards #1

Jason Aaron et Jason Latour, comme beaucoup d'autres créateurs de Marvel, lancent leur creator-owned serie chez Image Comics leur permettant d'aborder des sujets plus personnels et avoir un ton plus direct et mature que chez la Maison des Idées. Southern Bastards  a des relents de Scalped mais dans un autre contexte peut-être encore plus dangereux.