Prévu pour mai 2014, The Amazing Spider-Man 2 de Marc Webb se montre à travers son premier trailer. On y découvre Harry Osborne (Dane DeHaan)en dork maladif  (j'ai mal !) révéler un lourd secret à Peter Parker (Andrew Garfield). Un secret lié à ses parents. On découvre aussi les nouveaux ennemis : Electro (Jamie Foxx), Rhino (Paul Giamatti) et un ennemi mystérieux (mais dévoilé par l'affiche du film). Il y a aussi Emma Stone dans le rôle de Gwen Stacy et ça me parait toujours aussi peu fidèle au comic-book...

Infinity # 6

Après cinq numéros dans l'espace, les Vengeurs reviennent sur Terre pour mettre fin à l'invasion de Thanos. Jonathan Hickman et Jim Cheung mettent en scène l'affrontement final, et si le numéro est magnifique, la conclusion des intrigues en cours laisse à désirer...

Uncanny Avengers #14

Le combat contre les jumeaux Apocalypse se poursuit dans les pages d'Uncanny Avengers 14, et Rick Remender écrit toujours un des meilleurs titres Marvel actuels. Après l'irréprochable Daniel Acuña, l'auteur est rejoint par la superstar Steve McNiven, pour mettre une nouvelle claque au lecteur.

Warren Ellis relance Moon Knight

Début 2014, Marvel va relancer un paquet de titres. Certains qui se seront arrêtés le mois précédent de leur relaunch, d'autres qu'on n'a pas vu depuis un moment comme She-Hulk, New Warriors ou encore, on vient de l'apprendre, Moon Knight. Et ce dernier, en plus d'être un personnage plutôt apprécié, va bénéficier d'une équipe créative de choc : Warren Ellis et Declan Shalvey.

X-Men #7

Un nouvel arc commence pour les héroïnes de X-Men et il est dessiné par Terry Dodson. Choix évident pour une série 100% féminine mais peut-être pas judicieux. En plus, il revient avec des souvenirs de la période Matt Fraction, ce qui n'est pas forcément un argument pour nous inciter à lire. Mais l'histoire de Brian Wood pourrait gommer cette mauvaise impression.

James Robinson relance Fantastic Four

Au mois de janvier 2014, Matt Fraction fait ses adieux aux deux titres Fantastic Four et FF. On se doutait fortement que le second titre allait s'arrêter vu comme il était marqué par l'esprit de ses deux créateurs (Mike Allred s'en va dessiner Silver Surfer). En revanche, il est plus étonnant de voir le premier s'arrêter aussi.... Mais pour mieux être relancé. Autant, je ne le comprends pas sur Wolverine, autant je peux le comprendre sur ce titre : il faut au moins ça pour accueillir le grand James Robinson !