Je veux des anthologies

La série A+X vient de se terminer dans une certaine indifférence. Je trouve ça dommage puisque cette série proposait des alliances de héros originales comme Iron Fist / Doop ou de ramener à la vie les duos classiques comme Wonder Man / Beast le temps d'un mini-épisode. Sans forcément parler de la qualité, je trouve que ce genre de titres manque cruellement.

Amazing X-Men #5

Dernière partie de "The Quest For Nightcrawler" le premier arc de cette mouture de Amazing X-Men. Et, comme je le craignais au dernier épisode, la fin est plutôt expéditive et no focalise bien que sur un point : faire revenir Nightcrawler à la vie. Enfin pas que ça...

Silver Surfer #1

Il était temps que Marvel Comics relance une série Silver Surfer. Ce personnage a un potentiel fou pour offrir une grande série. Stan Lee, Jack Kirby, Jim Starlin ou encore Ron Marz l'avaient compris. Cette fois, c'est Dan Slott qui est aux commandes et vu son curriculum-vitæ (Superior Spider-Man, Mighty Avengers...) on se fait pas trop de soucis. En plus, il est aidé par Mike Allred aux dessins. De quoi être déjà conquis sans même avoir lu la première page.

Daredevil #1

Le début d'une nouvelle série n'est pas évidente. Il faut satisfaire les anciens lecteurs et rendre accessible la lecture aux nouveaux. Et Mark Waid réussit à combiner les deux. Autant dire qu'il avait bien préparé son histoire sur Daredevil pour ce changement de numérotation.

Superman Unchained #6

Depuis le début de Superman Unchained, je me pose une question simple : pourquoi DC Comics n'a pas mis Scott Snyder plus tôt sur un titre Superman ? Son histoire est plutôt inspirée et surtout passionnante. Dommage que le titre s'arrête dans 3 épisodes*. Justement la fin de l'arc s'approche et les choses s'accélèrent... Grandement.

Propulsé par le LSD, Dave Sim créa tout un symbole pour la génération à venir : Cerebus the Aardvark. Ce oryctérope est en effet devenu une icône du comics indépendant. Il défendait ainsi la liberté d'expression, guidait les auteurs pour qu'on respecte leurs droits et il devint un vecteur de liberté d'expression qui créa quelques controverses.