Skyward #1

Et si un jour la gravité s'arrêtait ? Plus rien ne vous rattache au sol, et au mieux vous flottez dans votre salon, au pire vous flottez jusque dans l'espace et mourez dans d'atroces souffrances. C'est l'idée de base de Skyward, par Joe Henderson et Lee Garbett, et ça commence fort ! 

Thor #1

Pour son nouveau départ, Thor reste entre les mains expertes de Jason Aaron, rejoint par Mike Del Mundo et Christian Ward. Au programme: des méchants, des gros combats, et une tonne de marteaux ! Lecteurs et lectrices VF, si vous ne voulez rien savoir du devenir de Jane Foster, évitez cette review.

Immortal Hulk #1

Pour son grand retour, Hulk revient sous la plume d’Al Ewing, avec Joe Bennett aux dessins. Avec une toute nouvelle direction pour Immortal Hulk, le Monstre risque bien de déboussoler le lectorat...

Venom #2

Donny Cates et Ryan Stegman passent leur temps à troller sur Twitter en clamant que Venom surpasse Watchmen. Pour le deuxième numéro, peuvent-ils se comparer à l'oeuvre d'Alan Moore ?

Venom #1

Venom est de retour, sous la plume de Donny Cates et le crayon de Ryan Stegman, et ça ne va
pas fort. Eddie Brock lutte avec et contre son symbiote, et une menace ancestrale risque bien de mettre l’équilibre à mal…

Avengers #1

Après Mark Waid, c'est au tour de Jason Aaron et Ed McGuinness de reprendre le titre Avengers. Couronné de succès avec sa saga gigantesque sur la série consacrée à Thor, l'auteur décide de changer un peu la donne en mettant la Terre face à sa plus grande menace. Littéralement.

Dark Nights: Metal #6

Scott Snyder et Greg Capullo finissent ensemble leur immense saga sur Batman et la Justice League dans Dark Nights: Metal #6, avant d'ouvrir le prochain chapitre de la vie de la Ligue. Pourtant, cette conclusion n'était vraiment pas nécessaire, et la saga non plus... Attention, on va spoiler certains points de résolutions de l'intrigue.

VS #1

Ivan Brandon et Esad Ribic reprennent l'idée du jeu à la mort par des avatars, et lancent VS : des soldats contrôlés à distance se battent pour le public, qui se régalent d'interludes publicitaires entre chaque combat ! Critique d'un premier numéro étrange, mais pas inintéressant...