The Mighty Blog

DC You, ce n'est pas DC Moi

Au mois de juin, DC Comics a relancé toutes ses publications après une pause de deux mois pour pouvoir déménager de New-York à Los Angeles. Pour l'occasion, l'éditeur a décidé de restructurer complètement son catalogue. Après deux mois à découvrir DC You et ses nouvelles séries et les nouvelles directions prises par les titres déjà installés, il est possible de commencer à dresser un bilan. Mais, du coup, est-ce que ce DC est celui qui me convient comme le sous-entend l'éditeur avec le nom de son événement ?

En terme de ventes, le mois de juin a été dominé par Marvel Comics. Il faut avouer que la Maison des Idées a envoyé un nombre incroyable de numéros 1 et, surtout, des titres évocateurs qui ont forcément attirés l’œil : une nouvelle série Thor, une Spider-Man, plusieurs X-Men... Sans compter que la firme détient également les licences Star Wars sur lesquelles ils mettent leurs auteurs superstars.

black-canary-001-coverMais, avec un tel événement que DC You promettant de nouvelles séries et de nouvelles directions, il est décevant de voir DC Comics arrive à perdre plus de 6% de recette par rapport au mois de mai. Ce dernier n'a pourtant pas été bien glorieux à cause d'un désintérêt flagrant pour les séries liées à Convergence - qui ont pourtant cartonné en avril - et du rouleau compresseur Secret Wars de la concurrence.

Comment peut-on expliquer cela ? La qualité des séries ne peut pas rentrer en compte pour le lancement de nouvelles séries et les nouvelles directions prises par des héros sont souvent des raisons suffisantes pour donner envie aux fans de lire ou relire les titres impliqués. Je sais que cela hérisse le poil de plus d'un, mais peut-être la méthode Marvel de marquer un changement important (auteurs, héros ou direction) par un changement de numérotation n'est pas si idiot que ça. Cela attire l’œil et, surtout, il s'agit d'un indicateur suffisant aux lecteurs afin de leur faire savoir qu'une série est accessible.

FCBD_DIVERGENCE_CVEt puis, il y a la communication de l'éditeur qui a été franchement faiblarde. L'annonce de DC You a été faite à la va-vite sans donner de nom à l'événement, simplement en balançant les séries et les auteurs sans plus de détails. Puis, ils annoncent la fin de la continuité mais qui n'est pas la fin de la continuité mais ils ne pouvaient pas rentrer dans plus de détails sans révéler la fin de Convergence. Alors qu'ils auraient pu jouer la carte du mystère comme l'a fait Marvel Comics en annonçant Secret Wars. Du coup, certains lecteurs pensent encore que chaque série n'a aucune incidence sur les autres ce qui est évidemment faux. Bruce Wayne n'est plus Batman dans les séries de la continuité principale (ce qu'ils appellent Earth-O maintenant) c'est pour cela qu'on a vu ce changement dans Detective Comics et dans Batgirl. Et même après coup, lorsque Dan Didio, éditeur en chef de DC, tente de nous expliquer ce qu'ils font avec la continuité, personne n'est certain de comprendre son image de cercles concentriques. Et puis, pour ne pas aider, les principaux héros de la Justice League changent d'apparence mais dans le titre de l'équipe - durant The Darkseid War - nous avons toujours les anciens costumes alors qu'il est censé se dérouler sur la même Terre.

Deux mois après le lancement de DC You, nous pouvons en revanche juger de la qualité des séries. Et, sur ce point, ce n'est pas glorieux. Attention, ce ne veut pas dire que les séries sont mauvaises mais il y a beaucoup de déceptions. Surtout concernant les séries déjà installées. Batman de Scott Snyder et Greg Capullo ne déçoit pas, la nouvelle direction prise par le héros est assumée et, surtout, bien pensée. Mais, on ne peut pas dire la même chose sur Superman, Green Lantern et Aquaman. Tout d'abord parce que les directions prises pour les 3 personnages sont exactement identiques. Ils passent de héros à rebelles voire renégats. Quant à Wonder Woman, si j'ai bien compris son nouveau statut-quo est de ne pas en avoir.

Superman-041-CoverL'autre chose que je déplore concerne Superman qui change pour la troisième ou la quatrième fois de direction depuis le lancement des New 52. Ici, les changements sont plus extrêmes sans pour autant réutiliser ce qui a été mis en place par Grant Morrison lors du lancement de Action Comics. Peut-être que cela viendra par la suite mais pour le moment, ce n'est pas prenant. De plus, l'arc qui se déroule en ce moment dans la série Superman est spoilée par ses petites sœurs, Action Comics et Superman/Wonder Woman, qui se déroulent après et surtout par Divergence, l'épisode gratuit distribué en mai lors du Free Comic Book Day. C'est un peu comme si l'éditeur publiait l'arc Endgame de Batman et, en parallèle, on apprenait que Batman a été remplacé dans les séries Batgirl et Detective Comics. Ça aurait gâché la surprise, n'est-ce pas ?

Quant aux nouvelles séries, il y a du bon et du moins bon. Les nouveaux titres ne sont pas peut-être pas assez vendeurs. Après tout, Prez est perçue comme la réussite de ce DC You alors qu'il fait parti des outsiders par manque de licence "bankable" et d'auteurs réputés. Il est mêlé à une masse d'autres séries qui ont l'air tout aussi sympathique sur papier mais avec des équipes créatives peu connues. Finalement, à part Justice League of America par Bryan Hitch et Cyborg, rien ne sort du lot d'un point de vue sollicitations. Pour la plus part, ce sont certes des séries vouées à disparaître et qui auront peut-être une seconde chance en albums, mais je trouve que DC ne donne pas la chance à ses titres comme il le devrait.

Doctor-Fate-001-CoverBien sûr, il y a eu des "sneak peeks", à savoir quelques pages présentant les nouvelles séries et directions. Dans certains cas, ils dévoilent le climax des séries (Superman/Wonder Woman) ou ils sont nécessaires à la compréhension de la série puisqu'il s'agit de leur introduction (Doctor Fate et Omega Men). Cette manière de promouvoir ses séries est, à mon sens, étonnante mais peu habile. J'espère que sur le Trade Paperback des séries affectées, il y a aura cette introduction.

La vocation de DC You est de proposer des titres destinés à tout le monde. Que chacun trouve son bonheur. Je mentirais en disant que je ne trouve pas des séries que j'apprécie (Midnighter et Justice League). Mais, je suis arrivé à un stade à ne plus essayer de suivre et de comprendre la continuité. Je sais que la ligne éditoriale de DC n'a jamais voulu créer un univers partagé aussi solide que celui que Marvel a mis en place. Mais, ce monde avec sa propre cohérence est le DC qui me plaisait et qui, selon moi, donnait son charme. C'était mon DC. Chaque série pourrait être détachée les unes des autres comme chez Dark Horse et Image, et j'aimerais bien pouvoir les lire comme tel, sauf qu'il s'agit d'un truc hybride puisqu'il y a dans certains cas des rapports entre les intrigues. DC refuse de rendre accessible ses titres. Impossible de savoir sur quelle Terre se déroule les aventures, par exemple, Robin: Son of Batman ne dit pas si le départ de Damian du manoir est lié aux événements survenus pendant Endgame. C'est assez gênant si on essaie de raccrocher les wagons.

Bref, j'ai perdu l'un des univers partagés tel que j'aimais suivre depuis 20 ans. D'ailleurs, ce mois d'août, ça fait pile-poil 20 ans que je lis du DC Comics. C'est un peu triste de fêter cet anniversaire avec la sensation d'enterrer ce qui m'a amené à suivre les séries de l'éditeur.