The Mighty Blog

Greg et Land

Aujourd'hui, le Grumpy Post est consacré au dessinateur Greg Land. On le connait pour recopier les catalogues, le magazines de mode, Google Images ou encore YouPorn. Mais, ce n'est pas de ça qu'on va parler mais de sa perception de la Femme... Et de l'Homme.

Cette semaine, Marvel Comics a dévoilé la couverture alternative de la future série Spider-Woman #1 dessinée par Milo Manara, dessinateur de BD érotique italien qui a souvent dessiné des covers pour la Maison de Idées. Cela a fait grand bruit puisque son dessin est clairement sexualisé. Des sites se sont offusqués de voir ça. Le problème, c'est que certains sites invitent les lectrices a boycotter le titre et, donc, à punir Dennis Hopeless et Greg Land, les auteurs de la série, pour quelque chose qu'ils n'ont pas fait et une décision qu'ils n'ont pas prise. C'est alors que dans les échanges cordiaux (merci Katchoo) et instructifs que j'ai pu voir sur Facebook, on m'a fait remarqué à raison qu'à cause de ces articles, la série sera analysée jusqu'au moindre détails (ça a déjà commencé ici avec certainement l'un des titres les plus c**s de l'histoire du "journalisme"). Et quelqu'un a fait remarqué que la tendance de Greg Land de dessiner des femmes aux poses lascives n'aidera pas à éviter cette action. C'est sur point que je m'insurge en faux (enfin pas tout à fait).

Spider-Woman-1_Land-720x1100

Greg Land dessine en effet des femmes sophistiquées aux physique de poupée Barbie et qui prennent des poses de roman-photo. Cela fait très potiche (même lorsqu'il n'utilise pas des images tirées de porno). On est donc d'accord sur le fait que le dessinateur a une image de la femme très superficielle. Mais, on ne peut pas dire que cette tendance qu'il a n'est que destinée aux femmes. Ça serait sortir ses dessins de leur contexte. TOUT son univers graphique est superficiel. Les hommes aussi ont ces pauses de top-models androgynes à tel point que dans Mighty Avengers, on a l'impression que Luke Cage et Blue Marvel sortent tout droit d'un film porno gay. En fait, Greg Land, c'est un peu le Pierre et Gilles des comics. Il serait peut-être même un artiste incompris sur ces intentions.

UNCXMEN_531_Preview2

Je plaisante mais c'est important de  faire la différence. Si un dessinateur dessinait les femmes comme Land mais posait les hommes comme des exemples de virilité et dominant des femmes objets, il y aurait en effet un véritable problème et je serai le premier à l'exposer. Ici, Land a plutôt cette tendance de prendre les Barbies et les Kens de sa sœur et de les habiller en super-héros. C'est particulier et je peux comprendre qu'on aime pas - je n'aime pas - mais le problème qui en ressort est plus n'est pas que du simple sexisme.