The Mighty Blog

Le spoil est mort !

Voici la nouvelle politique de la promotion : le spoil ! Impossible de l'éviter puisqu'il permet de vendre des comics ou des films. Mais si le spoil est un outil promotionnel, peut-on encore parler de spoil ?

Le mois dernier Bryan Singer a tweeté ça :

Oui, il annonce sur le réseau social un sixième film X-Men qui verrait les mutants affronter Apocalypse. Le film est donc prévu pour 2016. Une chose est sûre c'est que la Fox s'inspire plus du (très bon) dessin-animé des 90's que du comics.

Mais ce qui me fait écrire cet "article grognon" c'est ce qui se cache derrière ce tweet. Cela nous révèle quand même pas mal de choses sur l'intrigue du prochain film X-Men. Surtout sur la fin. Mais Singer s'en fout. Plutôt que de nous scotcher au siège à la fin du film avec un teaser du genre "X-Men will be back in 2016 ! Prepare to Apocalypse", il préfère dévoiler une partie de son intrigue en espérant attirer le monde voir X-Men Days Of Future Past pour qu'il ne manque pas l'introduction de X-Men Apocalypse.

Et bien, moi, Monsieur Singer votre prochain film ne m'intéresse plus. Voilà ! Le trailer m'avait laissé de marbre mais je me suis dit qu'on ne pouvait guère s'y fier. Mais avec votre révélation, lorsque je vais aller voir le film, je vais passer deux heures à me demander comment vous allez introduire Apocalypse. Mon plaisir en sera gâché.

Maintenant, j'en déduis que le spoiler est devenu une arme promotionnelle. Après tout, sur l'internet, les gens cliquent les liens contenant des spoilers et du coup, le marketing pense que c'est un truc dont à besoin le public. Je crois qu'on peut arrêter les balises "Attention ! Spoiler !" et les remplacer par "Contenu promotionnel".

Purée, je me rappelle découvrir Thanos à la fin du film Avengers. Il était là devant moi et je ne m'y attendais pas du tout. Je sautais sur mon siège comme un gamin. Oui ! J'étais content de voir le film au cinéma et qu'on m'offre une (grosse) surprise. De la découvrir par moi-même dans la salle obscure. Là, à la fin de Days Of Future Past, si on voit Apocalypse je serai blasé en disant "bah oui, on le savait". Ou, a contrario, si on ne le voit pas je serai déçu de ne pas l'avoir vu.

Vu l'effet de bombe qu'a fait ce tweet, j'imagine que les équipes marketing vont se pencher à l'avenir pour nous gâcher nos simples plaisirs de spectateur. Tout se perd, même le spoil.