The Mighty Blog

Pourquoi je n’aime plus DC Comics

Il est toujours un peu difficile d’expliquer pourquoi on aime ou pas quelque chose. Il est d’autant plus difficile de l’expliquer sans paraître pour un fanboy ou un hater. Du coup, je ne me prononçais guère sur mon ressenti sur DC Comics surtout vu les virages pris il y a quelques années déjà (bien avant New 52 en fait). Tout simplement parce que je ne savais pas l’expliquer convenablement. Et puis, lors de la soirée d’inauguration du jeu vidéo Injustice: Les Dieux Sont Parmi Nous, j’ai eu le déclic de ce qui ne me plaisait pas dans l’univers et l’imagerie que la Distinguée Concurrence construit et entretient.

DC Comics veut développer un univers sombre. Trop sombre ! Ou plutôt c’est l’impression que l’éditeur veut donner à ses œuvres. Comme pour donner de la crédibilité et de la consistance à ses héros. Mais, surtout, à mon avis pour que son univers semble plus « cool » pour le public. Au final, cette démarche me rappelle ce que faisais Image Comics au milieu des années 90.

On a bien vu que la recette de l’univers « dark » rapportait gros avec la série de films Dark Knight par Christopher Nolan ou encore la série TV Arrow. Cela semble donc logique que DC continue sur cette lancée d’assombrir ces héros comme on a pu le voir dans le film Man Of Steel. Du coup, cela s’étend aux jeux vidéos et aux dessins-animés.

Chez DC, on a des super-héros certes mais ils sont pas drôles, pas pastels ni fluo et encore moins kitch. En gros, ils pourraient mettre sur tous leurs comics et produits dérivés « nous on n’a pas de héros habillés en bleu électrique avec une étoile sur le torse » ça ferait le même effet. Mais ça serait mentir (ils ont Star Girl quand même) puisqu'ils produisent des comics de super-héros – ils ne peuvent pas se le cacher – et il n’y a rien de moins mature et sérieux comme concept que celui des super-héros. Du coup, je trouve qu’à force de démontrer que leur univers de super-héros étoilés et en collants est « dark », ils commencent à devenir aussi crédibles que le chanteur de Tokio Hotel.

tokio-hotel

Chez Marvel, ils assument complètement le côté surréaliste et fantasque de leurs œuvres. Par exemple, en nous offrant un dessin-animé Ultimate Spider-Man complètement déjanté ou des films bourrés d’éléments fantastiques et qui parlent à l’enfant à l’intérieur de nous. Et leurs comics sont à cette image : décomplexés du souci de réalisme. Ce qui ne les empêche pas de pouvoir être ancrés dans la réalité. Même niveau look des personnages, dans la Maison des Idées, on a plutôt tendance à retourner aux costumes super-héroïques d’antan.

DC Comics, comme s’ils étaient en quête d’une identité force, préfère tenter de parler à l’adulte qui est en nous. Sérieusement, comment veux-tu paraître sérieux avec Superman qui porte son slip au-dessus d’un collant? Ou Batman qui tente d’effrayer les malfaiteurs avec ses petites pointes au-dessus de sa cagoule et sa cape ?!? Ou encore Green Lantern qui a… une lanterne ?!?

Bien sûr, New 52 s’orientant clairement vers quelque chose de plus « dark » a permis de relooker plus d’un personnage.

superman-jim-lee

Exit le slip au-dessus du collant, Superman a une véritable combinaison de combat après avoir été en t-shirt et en jean et avec une nappe attachée de Ma’ Kent autour du cou !

harley-quinn

Harley Quinn qui est passé d’un costume en total adéquation avec son nom à un costume proche du sado-masochisme comme si après le retcon elle avait découvert son corps de femme. Mais on pourrait débattre plus longuement sur le nouveau statut de ce personnage qui ferait rager toute bonne féministe.

lobo

Ou plus récemment le changement radical et de controversé de Lobo passant d'un look de hard rocker à celui d'un emo pour midinette (Tokio Hotel encore).

Bon, d’accord ! Green Lantern a toujours sa lanterne, cela ne changera pas…

Je ne dis pas que cette remise à plat de l’univers DC n’était pas nécessaire. Ce n’est pas la question. Ni même la qualité des histoires au final. Ce sont bels et bien les intentions de DC qui me gênent. Ils ne font plus des super-héros comme avant. Ce qui pourrait être bien. Mais en persistant bêtement à s’éloigner des codes du genre, leur univers commence de plus à ressembler à un pastiche de celui de Kick-Ass avec des super-héros qui n’en sont pas forcément mais avec quand même des éléments fantastiques et de science-fiction…

Je trouve la direction prise par DC Comics dommageable surtout que, chez Image, que ce soit avec Savage Dragon ou Invincible, on a bien pu voir que les comics de super-héros pouvaient être matures et sombres sans pour autant perdre leur essence même.

Et bon, pour moi, leur dernière plus grosse réussite en termes de comics reste All-Star Superman qui, justement, vague sur un mouvement « retro-comics » avec un univers décomplexé faisant vraiment voyager le lecteur dans un univers fantastique. Le tout avec une narration résolument moderne. Comme quoi c’est possible…

Article originellement publié sur Comics Chronicles (R.I.P.)